Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 07:41
Le jardin arc-en-ciel - Le restaurant de l'amour retrouvé
Le jardin arc-en-ciel - Le restaurant de l'amour retrouvé

Restaurant-amour-retrouve.jpg

 

Ito OGAWA

 

                                                                   

 

Romans japonais

 

 

L'AUTEURE :

 

Elle est née en 1973 au Japon. Elle est connue pour ses livres pour les enfants et ses chansons pour le groupe Fairlife. Le restaurant de l'amour retrouvé est son premier roman qui a connu un tel succès au Japon qu'il a remporté le prix Etalage de la cuisine en 2011 et a été adapté au cinéma par la réalisatrice Mai Tominaga.

 

 

LES LIVRES :

 

 

Le restaurant de l'amour retrouvé

 

 

(243 pages – 2013)

Editions Philippe Picquier

 

Rinco est une jeune-fille de 25 ans. Son petit ami indien est parti un jour sans prévenir, en emportant tout ce qu'il y avait dans leur appartement. Elle n'a plus rien. Elle n'a pas d'autre choix que de revenir vivre chez sa mère dans son village natal. Cet abandon soudain a un impact sur son physique : elle n'a plus de voix, ne peut plus parler. Elle doit communiquer par écrit sur des fiches. Ce que Rinco aime faire avant tout avec grand talent, c'est cuisiner. Elle va utiliser les ressources naturelles de sa région, de sa campagne pour concocter des petits plats à ses clients. Elle ouvre donc un petit restaurant, l'escargot, dans une remise que lui prête sa mère.

Ce travail et ce retour aux origines va lui faire découvrir bien des choses : surtout ses relations avec sa mère, qu'elle déteste, vont changer, évoluer. Elle-même va évoluer et changer.

 

 

Le jardin arc-en-ciel

 

 

(296 pages - 2016) Editions Philippe Picquier

 

Izumi est une jeune mère célibataire, son fils est Sosuke. Elle rencontre une jeune-fille Chiyoko sur le quai d'une gare et grâce à Sosuke qui prend la main de Chiyoko, celle-ci ne se jette pas sous un train. Quelques jours plus tard, elles se rencontrent de nouveau et deviennent amantes. Elles décident de s'enfuir et trouvent refuge dans un village isolé de montagne : elles formeront avec Sosuke la famille Takashima. Chiyoko enceinte en partant donne le jour à une fille Takara. La famille ne se quittera plus et se fera accepter à force de courage et d'initiative par le village.

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Roman adultes :

 

Le ruban

 

 

 

 

MON AVIS :

 

J'ai bien aimé le livre pas forcément à cause de la cuisine (les plats et les ingrédients me sont pour la plupart inconnus), mais grâce à l'écriture que j'ai trouvée fine, légère, agréable à lire. L'histoire est plus profonde que le premier abord et les relations mère-fille intéressantes. Je ne suis pas non plus insensible à la poésie des descriptions des paysages et des aliments. Au final un livre asiatique comme je les aime.

Le jardin arc-en-ciel est plein de poésie également : les relations homosexuelles au Japon bien décrites. Un livre d'espoir pour vaincre tous les préjugés.

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

 

Je ne pourrai pas proposer de recette asiatique même si j'adore cette cuisine ! Rinco cuisine pour le repas de mariage de sa mère, un cochon qu'elles ont élevé, voici donc une recette de filet mignon de porc.

 

 

Porc aux endives

 

 

Faire revenir sur tous les côtés dans une cocotte en fonte un filet mignon de porc. Quand il est bien braisé, ajouter du vin blanc, du poivre et laisser cuire à feu doux environ une demi-heure. Il ne faut pas trop cuire le porc sinon il deviendrait un peu dur.

Pendant ce temps, laver et couper 6 belles endives en petits morceaux. Les faire revenir à la poêle dans de l'huile d'olive avec 2 gros oignons émincés. Quand les endives commencent à rendre du jus, ajouter un peu de vinaigre balsamique et 6 petits morceaux de sucre. Quand le sucre fondra, il absorbera une bonne partie de l'amertume des endives. Quand les endives sont bien tendres, les servir avec le porc coupé en tranches pas trop fines.

Si on veut un peu de sauce avec la viande : quand le porc est cuit, l'enlever de la cocotte, ajouter une petite cuillère de farine et lier le tout. Si il manque du liquide, ajouter un peu de vin blanc. Goûter et rajouter de l'assaisonnement si il faut. Attention le vin blanc demande peu de sel.

 

Porc-aux-endives-1.jpg

 

Porc-aux-endives-2.jpg

 

 

 

 

 

Martine M.

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADULTES
commenter cet article
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 15:23
Sous le compost
Sous le compost

Nicolas MALESKI

 

 

Roman

 

 

L'AUTEUR :

 

Ecrivain français né en 1978.

Je n'ai absolument rien trouvé sur internet concernant l'auteur.

 

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

Sous le compost (280 pages - 2017) Editions Fleuve

Premier roman de l'auteur

 

Gisèle est vétérinaire de campagne et travaille énormément. Son mari Franck est un homme au foyer. Un temps, il a voulu devenir écrivain. Ils habitent dans un village et Franck s'occupe de la maison, des courses, du ménage et de leurs trois filles. Il s'occupe surtout de son potager et passe beaucoup de temps avec ses légumes. Un jour, il reçoit une lettre anonyme lui apprenant que sa femme le trompe avec un collègue de travail. Il va alors plonger dans l'adultère, se laissant porter par les circonstances. Il cultive son potager comme il cultive sa vie tous les jours et porte un regard amusé sur la vie villageoise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Aucun autre roman pour l'instant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

J'ai été déroutée au début trompée par l'aspect plutôt léger de l'écriture et du sujet. Puis je me suis laissée intriguée par le personnage de Franck, sa vie qui paraît peu intéressante. Le fait aussi que j'ai également un potager m'a peut-être permis de mieux comprendre la démarche de l'auteur.

 

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Une recette pour utiliser des légumes du jardin :

 

Tarte aux courgettes et aux oignons

 

J'aime bien planter et utiliser les oignons rouges, je trouve qu'ils ont plus de parfum.

Faire revenir quelques courgettes et oignons dans un peu d'huile d'olive dans une poêle. Ajouter 3 gousses d'ail coupées en petits morceaux, du sel et du poivre.

Prendre une pâte feuilletée toute prête et l'étaler dans un plat à tarte.

Poser dessus la préparation courgettes-oignons et saupoudrer de parmesan râpé.

Faire cuire à four chaud thermostat 7 (180°) pendant une vingtaine de minutes le temps que la pâte cuise.

Servir avec un rosé bien frais (avec modération bien-sûr!).

On peut déguster la tarte aussi bien chaude que froide. Pour l'été pour un pique-nique c'est idéal aussi.

 

 

 

 

Martine M.

 

 

 

 

 

Sous le compost
Sous le compost
Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADULTES
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 09:08
Mademoiselle Haas
Mademoiselle Haas

Michèle AUDIN

 

Nouvelles

 

 

L'AUTEURE :

 

Elle est née en 1954. Elle a suivi des études à l'Ecole Normale Supérieure de Sèvres et a été cooptée à l'Oulipo en 2009. Elle est mathématicienne, professeur à l'Institut de Recherche Mathématique Avancée de Strasbourg.

 

 

 

 

LE LIVRE:

 

Mademoiselle Haas (181 pages - 2016) Editions Gallimard Collection l'Arbalète

 

 

 

19 récits concernant des femmes de 20 ou 30 ans avant et pendant l'occupation. Les récits commencent en 1934. Elles s'appellent toutes Mademoiselle Haas, exercent des métiers totalement différents : concierge, fraiseuse, première main, institutrice, cuisinière, bibliothécaire, coiffeuse, etc... Reconstitutions de tranches de vie, mises bout à bout et qui racontent l'histoire.

Petites histoires dans la grande histoire.

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Romans adultes :

La formule de Stockes

Cent vingt et un jours

Une vie brève

 

Essais :

Fatou, Julia, Montel, le grand prix des sciences mathématiques de 1918 et après...

Souvenirs sur Sofia Kovalevskaya

Théorie de Morse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

Excellent livre ! Une écriture splendide, des femmes intéressantes et la vie sous l'occupation passionnante ! J'ai été conquise du début à la fin. Un véritable coup de cœur.

 

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

C'est vrai que sous l'occupation, surtout à Paris, avec les tickets de rationnement et le marché noir il n'y avait pas beaucoup à manger. Mais je donne quand même une recette de salade de lentilles qu'on devait bien manger avant l'occupation.

 

Salade de lentilles aux harengs

 

Couper 4 filets de harengs en petits morceaux. J'utilise des harengs au naturel.

Utiliser une boîte de lentilles : la vider dans une passoire et rincer les lentilles.

Dans un saladier : mélanger les lentilles égouttées avec les morceaux de harengs et deux oignons coupés très fins. 1 gousse d'ail écrasée, du sel et du poivre.

Ajouter un filet d'huile d'olive et d'huile de noix. Une grosse cuillère à soupe de moutarde forte de Dijon, et une pointe de vinaigre de vin. Bien mélanger et rectifier l'assaisonnement selon les goûts.

Servir à température ambiante : la salade sortie du frigo a moins de goût.

Ne pas mettre trop de sel à cause des harengs qui sont déjà salés.

 

Martine M.

 

 

 

Mademoiselle Haas
Mademoiselle Haas
Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADULTES
commenter cet article
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 15:56
Des pêches pour Monsieur le Curé - Voleurs de plage
Des pêches pour Monsieur le Curé - Voleurs de plage

Pêches pour curé

 

Joanne HARRIS

 

                                                                  images (1)

 

Roman

 

L'AUTEURE :

Joanne Michèle Sylvie Harris est née le 3 juillet 1964 dans le magasin de bonbons de ses grands-parents dans le Yorkshire en Angleterre. Elle a étudié les langues modernes et médiévales et parle le français. Elle a donné de nombreuses conférences sur la littérature et le cinéma français. Elle a publié 3 livres pendant qu'elle était enseignante avant d'arrêter ce métier et de se consacrer à l'écriture. Son 3ème roman, chocolat, publié en 1999 a reçu le prix de la liberté de création la même année ; il a surtout été adapté au cinéma avec Juliette Binoche et Johnny Depp.

Les thèmes récurrents de ses livres sont les relations mère/enfant, la nourriture en lien avec l'émotion, la foi, les superstitions. Elle concentre ses récits sur les sens, en particulier l'odorat et le goût. Elle souffre de synestésie.

 

 

LES LIVRES: Des pêches pour Monsieur le Curé (490 pages – 2013 )

3ème opus avec son héroïne Vianne Rocher.

Vianne reçoit une lettre de son amie Armande qui est décédée. Il faut qu'elle retourne à Lansquenet dans ce village du Sud-Ouest de la France qu'elle avait quitté 8 ans auparavant et où elle avait ouvert une chocolaterie. Car Vianne a un don : elle fabrique des chocolats qui correspondent à la personnalité des gens. Elle voit les couleurs que les personnes dégagent et cela lui permet de les comprendre et de les connaître. Mais que ce passe-t-il vraiment dans le village ? Le Père Reynaud, son ancien ennemi, est en danger.

 

Voleurs de plage : (534 pages - 2003) Editions Folio

Une petite île proche de celle de Noirmoutier : deux clans, les Houssins et les Salannais. Ils se haïssent depuis des générations sans même savoir exactement pourquoi. Madeleine revient sur l'île après la mort de sa mère ; elle retrouve son père toujours aussi silencieux et un village proche de la ruine. Elle voudrait sauver les Salants mais tout est plus compliqué qu'il n'y paraît.

 

 

BIBLIOGRAPHIE : romans traduits en français, mais il y en a beaucoup plus pas encore traduits.

Chocolat (1er roman avec Vianne Rocher)

Le rocher de Montmartre (2ème roman avec Vianne Rocher)

Classe à part

Le vin de bohème

L'été des saltimbanques

Les cinq quartiers d'orange

 

 

MON AVIS :

J'ai beaucoup aimé : l'atmosphère du village, les personnages et leurs secrets, Vianne et son don, le chocolat, l'écriture très agréable, et surtout ce lien avec la nourriture. C'est vraiment exactement ce que je ressens en lisant un livre : le plaisir de la lecture associé au plaisir de la cuisine.

Dans "Voleurs de plage", là encore il s'agit d'un village refermé sur lui-même qui n'aime pas les étrangers et que Madeline aura du mal à réveiller.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Il se trouve que j'ai essayé récemment un gâteau au chocolat et aux pêches : c'est un pur hasard que j'ai lu le livre en même temps.

Gâteau aux pêches et au chocolat

Bien égoutter une boîte de pêches au sirop et même essuyer les fruits avec du sopalin.

Mélanger 125 g de chocolat noir pâtissier avec 100 g de beurre fondu. Ajouter ensuite 60 g de sucre en poudre, 20 g de farine et 2 cuillères à soupe de fécule de pomme de terre.

Ajouter 3 jeunes d'oeufs. Monter les blancs d'oeufs en neige et incorporer doucement en soulevant, on obtient en principe une sorte de mousse au chocolat.

Beurrer un moule à manqué et disposer sur le fond les oreillons de pêche, le côté bombé sur le fond. Je me suis trompé, je les ai mises dans le mauvais sens.

Verser la préparation au chocolat et faire cuire pendant 25 minutes environ à four thermostat 6 (180°). Laisser refroidir un peu avant de démouler en faisant attention aux pêches. Cela donne un fondant plutôt qu'un gâteau consistant.

On peut aussi utiliser des pêches fraîches qu'il faudra d'abord pochées dans un sirop.

Saupoudrer de sucre glace quand le gâteau est bien refroidi.

 

Gateau-chocolat-peches-1.jpg

 

Gateau-chocolat-peches-2.jpg

 

 

 

Martine M.

 

 

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADULTES
commenter cet article
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 08:07
Cap Amiral
Cap Amiral

Frédérick d'ONAGLIA

 

Roman terroir

 

 

L' AUTEUR :

Il est né le 24 mai 1969 à Lyon. Il a suivi des études de communication avant d'intégrer l'entreprise familiale créée en 1959 de fabrication de chaussures. Il a travaillé une dizaine d'années avant de se consacrer à l'écriture. Il écrit souvent en Provence, région qu'il adore. Il vit à Lyon.

 

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

Cap Amiral (271 pages - 2015) Editions Libra Diffusio

 

Laura Abrigore habite avec ses deux enfants dans un cabanon qu'elle rénove dans le cirque de Cap Amiral, dans une petite calanque près de Cassis. Le cabanon appartenait à son père qui est mort mystérieusement en mer quelques années auparavant. Laura se bat pour la création du Parc National des Calanques. Mais l'idée de ce parc ne fait pas que des heureux. Elle va devoir chercher dans le passé pour comprendre pourquoi et essayer de vivre ses rêves.

 

 

BIBLIOGRAPHIE : entre autres

 

Un été à Lou Triadou

L'invitée de Fontenay

La mémoire des Bastides

La partition des illusions

Retour aux sources

Le faux-pas

Parfum de famille

L'enfant des Maures

la fille du Delta

 

 

 

MON AVIS :

Les livres de l'auteur sont toujours bien écrits et on passe un bon moment de détente. Tous ses livres décrivent la beauté des régions françaises et le combat des personnages pour réaliser leurs rêves.

 

 

 

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Je vais donner une recette concernant le terroir haut-savoyard là où j'habite. Les atriaux se font aussi en Suisse Romande et en Savoie.

Je n'ai pas trouvé d'autre site à proposer que wikipedia pour expliquer de quoi sont faits les atriaux.

 

Atriaux au vin blanc

 

Pour deux personnes : deux atriaux par personne.

Les faire revenir dans une poêle avec de l'huile de tournesol quelques minutes pour qu'ils dorent de chaque côté.

Enlever les atriaux : faire revenir deux oignons coupés en petits morceaux dans la poêle, saupoudrer de farine et ajouter 25 cl de vin blanc et laisser réduire. Quand la sauce a réduit et épaissi, ajouter un peu de crème fraîche liquide et remettre les atriaux à réchauffer. Vérifier l'assaisonnement.

Servir avec des pâtes fraîches ou des pommes de terre vapeur.

 

 

 

 

Martine M.

 

 

Cap Amiral
Cap Amiral
Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADULTES
commenter cet article
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 14:25
Les Brumes de l'apparence
Les Brumes de l'apparence

Frédérique DEGHELT

 

Roman

 

 

L' AUTEURE :

Elle est romancière, journaliste et réalisatrice de télévision. Son premier roman est publié en 1995. Elle se consacre à l'écriture depuis 2009. Un de ses livres « la vie d'une autre » a été adapté au cinéma avec Juliette Binoche. L'auteure vit à Paris et voyage également beaucoup.

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

Les brumes de l'apparence (362 pages – 2014) Editions Actues Sud

 

 

Gabrielle a 40 ans : elle est mariée à Stan, chirurgien esthétique, et son fils Nicolas est en train de passer le bac. Elle a créé sa propre entreprise d'événementiels avec son amie Eva et tout marche bien. Elle a une vie qui lui plaît et travaille beaucoup. Un notaire la contacte et l'informe qu'elle hérite d'une maison isolée dans une forêt située dans une province reculée. Gabrielle, parisienne convaincue, se rend là-bas. Elle va aller de découverte en découverte. Elle possède des hectares de forêt et cette maison presque en ruines : que va-t-elle en faire ? Et puis sa vie bascule, car cette terre, on l'appelle la terre des sorcières. Gabrielle apprend qu'elle a le don de guérisseuse et celui de voir les fantômes, de les aider « à partir ». Toute sa vie et ses certitudes volent en éclat.

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE : entre autres

Romans :

La grand-mère de Jade

La vie d'une autre

Le voyage de Nina

La nonne et le brigand

Le cordon de soie

Un pur hasard

Romans ados :

Cassée

Ma nuit d'amour

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

J'ai bien aimé l'écriture et le personnage de Gabrielle est intéressant. Le changement de vie va être total et le destin de Gabrielle est en marche.

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

J'ai lu tout le livre avec intérêt mais par contre aucune recette de cuisine ne m'est venue à l'esprit en lisant.

 

 

Martine M.

 

 

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADULTES
commenter cet article
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 15:50
L'homme aux ciseaux d'argent
L'homme aux ciseaux d'argent

Antonin MALROUX

 

Roman terroir

 

 

L' AUTEUR :

Il est né le 13 avril 1942 dans le Cantal. Il a fait un apprentissage de tailleur d'habits et a toujours travaillé dans le textile et sera directeur de magasin. Il est retraité maintenant et se consacre à l'écriture. Il est membre correspondant de l'Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Clermont-Ferrand. Il est à l'origine en 1994 de l'idée de créer une forêt ou un bois dont chaque arbre porterait le nom d'un écrivain ou d'un artiste. C'est la création de la forêt des Mille Poètes.

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

L'homme aux ciseaux d'argent (344 pages – 2014) Editions Calmann Lévy

Début des années 50 : Jacques a encore un an avant de passer le certificat d'études. Il veut absolument réussir car son rêve est d'entrer en apprentissage pour préparer un CAP auprès de Monsieur Chaninge, tailleur du village. Il rêve de devenir tailleur lui-aussi. Malgré les moqueries et les difficultés, son but est fixé.

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE : entre autres

Fenêtre sur village

La Noisetière

Les prés refleuriront

Le soleil de Monédière

La fille aux eaux vives

Le jardin de Louise

La vallée d'Emeraude

Le moulin des rêves

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

J'ai bien aimé l'histoire, la difficulté de l'apprentissage et de l'artisanat, livre agréable mais j'ai trouvé qu'il manquait de profondeur, de détails ; un peu déçue.

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Je n'ai pas de recette à donner en lien avec le livre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Martine M.

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADULTES
commenter cet article
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 23:07
Cris, murmures et rugissements
Cris, murmures et rugissements

Marcello FOIS

 

Roman italien

 

 

L'AUTEUR :

Il est né le 20 janvier 1960 à Nuoro en Sardaigne. Il est romancier, nouvelliste et dramaturge. Son premier roman en 1992 remporte le Prix Calvino. Il vit à Bologne. Il est très connu en Italie pour ses romans policiers.

 

LE LIVRE:

Cris, murmures et rugissements (150 pages – 2014) Editions Seuil

 

Deux sœurs jumelles se retrouvent dans l'appartement de leur père après le décès de celui-ci. On apprend au fil des pages qu'il les avait abandonnées, leur mère et elles il y a au moins 30 ans. Cet appartement les étouffe, leur passé remonte à la surface et leurs vieilles rancoeurs aussi. Le papier peint très vert évoque une jungle avec ses cris, sa moiteur, ses murmures et ses secrets bien gardés. Un huis-clos intense entre deux femmes qui arriveront peut-être finalement à s'accepter et à se comprendre.

 

 

BIBLIOGRAPHIE : entre autres

Le sang du ciel

Mémoire du vide

La lignée du forgeron

Les hordes du vent

Plutôt mourir

Un silence de fer

Sheol

Ce que nous savons depuis toujours

Petites histoires noires

 

MON AVIS :

J'ai trouvé le livre étouffant, c'est d'ailleurs sûrement voulu par l'auteur. Je l'ai lu en entier pour essayer de comprendre ces deux sœurs et ce qui les avait poussées à se détester. Mais je ne peux pas dire que j'ai aimé le livre. Il m'a mise mal à l'aise. Par contre je chercherai quand même à trouver les romans policiers historiques de l'auteur par curiosité. La critique est très bonne et Marcello Fois y  développe l'histoire des bouleversements de la société italienne, ce qui m'intéresse beaucoup.

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Je ne donnerai pas de recette avec le livre.

 

 

 

Martine M.

 

 

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADULTES
commenter cet article
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 10:36
Fleur de Tonnerre
Fleur de Tonnerre

Jean TEULE

 

Roman adultes historique

 

 

L'AUTEUR :

Il est né le 26 février 1953 à Saint-Lô dans la Manche. Il a fait de la télévision, a été scénariste, comédien et cinéaste. Il se consacre à l'écriture depuis 1990. Il est le compagnon de l'actrice Miou-Miou. Il publie aussi de nombreuses bandes-dessinées. Son livre « Fleur de Tonnerre » a été adapté au cinéma en 2014.

 

LE LIVRE:

Fleur de Tonnerre (282 pages – 2013) Editions Julliard

 

Bretagne, 19ème siècle : Hélène est fille de paysans bretons ; elle a vécu son enfance entourée et nourrie par les légendes bretonnes effrayantes. L'Ankou, la mort en marche avec sa faux à l'envers et sa charrette qui grince. Petite-fille, elle passait beaucoup de temps à se tenir au pied d'un menhir. En grandissant, elle va se prendre pour l'Ankou et empoisonner à l'arsenic toutes les personnes chez qui elle travaillera comme cuisinière ; elle est excellente dans sa profession et tout le monde la veut.

 

BIBLIOGRAPHIE : entre autres

 

Le magasin des suicides : adapté en B.D.

Le Montespan : adapté en B.D.

Héloïse, ouille !

Je, Francois Villon : adapté en B.D.

Les lois de la gravité

Longues peines

Mangez-le si vous voulez

Darling

Bord cadre

Charly 9 : adapté en B.D.

Ballade pour un père oublié

Rainbow pour Rimbaud

O Verlaine

L'oeil de Pâques

 

MON AVIS :

J'aime bien les livres de l'auteur car au niveau historique c'est toujours très précis. L'histoire de cette femme est dramatique : j'ai eu l'impression que dès son enfance son destin était tracé et qu'elle ne pouvait pas y échapper. Un livre très intéressant.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

 

Hélène est cuisinière, donc une recette s'impose !

 

Rôti de porc aux pommes et au cidre

 

Faire mariner un rôti de porc de 1,2 kg environ dans un plat allant au four avec 40 cl de cidre brut, du thym, du laurier, du sel et du poivre. Laisser mariner pendant 2 heures au réfrigérateur.

Eponger le rôti avec du sopalin. Faire fondre du beurre dans une cocotte, faire dorer le rôti pendant 5 minutes avec 1 oignon coupé en lamelles. Ajouter la marinade et gratter les sucs de cuisson avec une cuillère en bois. Mettre la cocotte au four chaud à thermostat 6 (180°) et laisser cuire 25 minutes. Arroser de temps en temps.

Couper et éplucher 3 pommes en quartier et les mélanger avec 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre. Disposer les quartiers de pommes autour du rôti et laisser encore cuire 25 minutes dans le four. Sortir le rôti, le couvrir d'un papier d'alu et le laisser reposer 10 minutes.

Je l'ai servi avec des pommes de terre cuites à la vapeur.

 

 

 

Martine M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fleur de Tonnerre
Fleur de Tonnerre
Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADULTES
commenter cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 20:30
Churchill m'a menti
Churchill m'a menti

Caroline GRIMM

 

Roman adultes

 

 

L'AUTEURE :

Elle est née le 8 juin 1964 en France. Elle est la fille de l'actrice Sophie Grimaldi. Elle est réalisatrice, productrice, actrice et écrivaine. En 1986, elle est aussi chanteuse avec le titre « la vie sans toi » qui est disque d'or. Elle fait des études de littérature et en même temps tourne dans plusieurs films. Elle produit de 1996 à 2000 l'émission la nuit Caroline sur France Inter, émission de lectures en musique des grands textes de la littérature érotique.

 

LE LIVRE:

Churchill m'a menti (265 pages – 2014) Editions Flammarion

 

L'île de Jersey abandonnée par Chruchill est envahie en 1940 par les Allemands. Ils construisent des camps de concentration et obligent les habitants à y travailler. Les habitants sont livrés à eux-mêmes, à la famine, car ils ne reçoivent plus de nourriture du continent. C'est l'horreur de la guerre et il faut collaborer pour survivre ou résister ? Un pan de la seconde guerre mondiale bien méconnu.

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

La nuit Caroline

Moi, Olyme de Gouges (biographie)

 

MON AVIS :

Je ne connaissais absolument pas cette partie de l'histoire de la seconde guerre mondiale. Très intéressant et bien écrit. Un livre à découvrir.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Article sur Churchill m'a menti

Pas de recette de cuisine mais un lien internet pour mieux comprendre et connaître l'histoire des îles anglo-normandes à cette période.

 

 

 

Martine M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADULTES
commenter cet article

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens