Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 09:40
Dans le temple
Dans le temple

Kim Mi-Hye

 

Album jeunesse coréen

 

 

L' AUTEURE :

Elle a étudié la littérature coréenne à l'Université. Elle s'inspire des contes traditionnels coréens et a écrit plusieurs recueils de poèmes pour les enfants.

 

L'ILLUSTRATRICE : Choi Mi-Ran

Elle a étudié le dessin industriel à l'Université. Elle a travaillé dans le design graphique avant de se consacrer à l'illustration d'albums.

Pour celui-ci elle a utilisé le fusain, l'encre de Chine et la technique du frottis.

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

Dans le Temple (2011) Editions Picquier jeunesse

 

Le Mont Toham et le Temple de Seokguram : c'est la nuit et on aperçoit une lanterne tenue par une maman ; son petit-garçon qui l'accompagne est opressé : le brouillard, la nuit, la forêt effrayante. Ils vont au temple pour prier afin que le père parti lutter contre les pirates japonais sur la côte orientale revienne. Seules couleurs : le rose de la fleur de lotus que tient le petit-garçon et le jaune pâle du halo lumineux de la lanterne. Ils arrivent au temple et il a encore plus peur effrayé par les 8 gardiens de pierre du temple, par les 4 rois du ciel. Ils arrivent enfin à l'endroit où se tient la statue de Bouddha inondée par la lumière du soleil levant. Le petit-garçon offre sa fleur de lotus et ils repartent accompagnés par les rayons du soleil provenant des ouvertures du temple. Le petit-garçon n'a plus peur !

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

C'est le seul livre que j'ai trouvé en français de l'auteure et de l'illustratrice.

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

Magnifique ! La poésie est dans les couleurs et le texte. Une belle découverte de ce temple.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Pas de recette mais un lien internet pour aller à la découverte du temple de Seokguram, inscrit au patrimoine mondial de l'humanité.

 

 

Martine M.

 

 

 

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans La Corée
commenter cet article
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 21:23
Nocturne d'un chauffeur de taxi
Nocturne d'un chauffeur de taxi

Collectif

 

Nouvelles coréennes

 

 

LES AUTEURS :

 

 

Kim Ae-ran
Baek Ka-hum
Ahn Yeong-sil
Jo Kyung-ran
Park Chan-soon
Kim Yeon-su
Choi Jin Young
Han Kang
Yoon Sung-hee
Pyun Hye-young

 

 

LE LIVRE :

 

Nocturne d'un chauffeur de taxi (229 pages – 2014) Editions Philippe Rey

 

Dix nouvelles, histoires de la vie coréenne. La vie culturelle, le monde du travail, les relations familiales, le couple, la maladie, l'immigration, autant de thèmes abordés dans ces textes.

En Corée, un écrivain commence à être connu en écrivant des nouvelles publiées et primées dans de grands quotidiens ou revues littéraires.

 

 

 

MON AVIS :

J'ai aimé certaines nouvelles d'autres moins : plutôt inégal à mon sens. Par contre une bonne approche de la vie coréenne et du quotidien des coréens.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Je n'ai pas de recette à donner en lien avec le livre.

 

 

 

 

 

 

Martine M.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans La Corée
commenter cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 09:47
Fleur de Jade
Fleur de Jade

Linda Sue PARK

 

Roman jeunesse historique coréen

 

 

L'AUTEURE :

Elle est née le 25 mars 1960 dans l'Illinois aux USA et elle est fille d'immigrants coréens. Elle a publié son premier poème dans un magazine pour enfants à 9 ans. Elle vit avec son mari et ses deux enfants à New-York.

 

LE LIVRE:

Fleur de Jade (136 pages – 2004) Editions Castor Poche collection Histoires d'ailleurs

 

Fleur de Jade vit dans un palais en Corée au 17ème siècle. Elle est la fille du conseiller de l'empereur. La tradition oblige les filles coréennes à rester dans l'enceinte de leur maison et à ne jamais sortir sauf le jour de leur mariage. Jade a une amie Paulownia avec laquelle elle font des bêtises. Mais cette dernière se marie et part. Fleur de Jade n'a plus personne avec qui jouer et parler. Et puis les filles n'ont pas le droit à l'éducation. Un jour, Fleur de Jade enfreint la loi et se cache dans des paniers sur une carriole pour essayer de retrouver son amie. Elle va voir pour la première fois un marché qui grouille de couleurs, de parfums, de monde ! Et puis surtout son regard se porte au loin sur les montagnes et elle est fascinée. Retrouvée par l'employé, elle sera punie mais gardera en mémoire son périple. En soudoyant son frère, elle obtient du papier et des pinceaux et essaiera de rendre ce qu'elle a vu.

 

BIBLIOGRAPHIE : seuls livres traduits en français

Romans jeunesse :

Série les 39 clés (16 livres)

L'apprenti

Les princes du cerf-volant

 

 

MON AVIS :

L'histoire est intéressante, bien écrit. Les traditions coréennes sont expliquées et cette petite-fille a beaucoup de volonté et de caractère.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

 

Pas de recette de cuisine avec la Corée.

 

 

 

Martine M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans La Corée
commenter cet article
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 09:00
Avec cette neige grise et sale
Avec cette neige grise et sale

Ch'oe Yun

 

Roman adultes coréen

 

 

L'AUTEURE :

Elle est née le 3 juillet 1953 à Séoul en Corée du Sud. Elle a reçu les deux plus grands prix littéraires de son pays pour son œuvre. Elle est professeur de Littérature et traductrice du français. Elle vit à Séoul.

 

LE LIVRE : Avec cette neige grise et sale (78 pages - 1995) Editions Actes Sud

 

L'étudiante Kang fait la connaissance d'un imprimeur An, un contestataire. Le travail qu'elle fait pour lui la nourrit et lui ouvre aussi l'esprit. Mais ce qui devait arriver, arriva : ils sont arrêtés à part elle qui n'était pas encore dans l'imprimerie. Elle reste seule dans sa petite chambre louée en ayant peur qu'on vienne la chercher. Mais le temps passe et seule une jeune-fille se présente envoyée par An qui a pu s'échapper à la campagne. Kang lui donne son passeport et elle peut s'enfuir. C'est dans un article 20 ans plus tard que Kang apprend la mort de cette jeune-fille.

Ce roman parle de solitude et surtout d'espoir.

 

 

BIBLIOGRAPHIE : entre autres

Romans adultes :

Là-bas sans bruit tombe un pétale

Poétique de la soif

Il surveille son père

Notre héros défiguré

Le Poète

L'oiseau aux ailes d'or

L'hiver, cette année là

L'île anonyme

L'île Io

Ce paradis qui est le vôtre

La petite balle lancée par un nain

Sous le ciel, la paix

 

MON AVIS :

Un petit roman qui prend le lecteur par l'écriture d'abord et ensuite par l'histoire. La poésie des mots m'a séduite. J'ai apprécié. Texte court mais intense.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

 

Pas de recette à donner.

 

Martine M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans La Corée
commenter cet article
26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 10:28
Graine de Bouddha
Graine de Bouddha

Kim Jong-Sang

 

Album jeunesse coréen

   

 

L'AUTEUR :

Il est né en 1935 à Andong en Corée du Sud. Il a été directeur d'école primaire et vice-président d'une association d'adolescents bouddhistes coréens. Il a reçu de nombreux prix littéraires pour son œuvre.

 

L'ILLUSTRATEUR : Kim Jae-Hong

Il est né en 1958 et est peintre et illustrateur. Il a reçu le Prix International du livre décerné par la Fondation Suisse Espace-Enfants, le Prix des Incorruptibles et le Prix BIB (Biennale de l'Illustration de Bratislava).

Il témoigne que l'homme et la nature ne font qu'un.

 

 

 

LE LIVRE : Graine de Bouddha (2008) Editions Philippe Picquier

 

L'initiation d'un petit bonze par un bonze plus âgé. Comment respecter la nature et les animaux. Illustrations tendres, pastels, magnifiques.

 

BIBLIOGRAPHIE :

Pas d'autres livres traduits en français de l'auteur.

 

Livres de l'illustrateur :

Série l'école des chats : romans jeunesse

Albums jeunesse :

le parapluie vert

Les enfants de la rivière

Horizon libre

Dans les bois

 

MON AVIS :

Un très bel album qui se lit comme un poème. Bien regarder le détail des animaux dessinés.

Vraiment à découvrir.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Pas de recette pour ce livre mais quelques textes :

"Lorsque les graines s'accrochent à leurs vêtements,

les bonzes ne les enlèvent pas.

Pourquoi ?

Parce qu'ils savent qu'elles souhaitent

être transportées ailleurs."

 

"Les bonzes en marchant font attention

de ne pas piétiner les jeunes pousses.

Pourquoi ?

Pour ne pas blesser ces nouvelles vies si fragiles."

 

 

 

Martine M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans La Corée
commenter cet article
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 09:39
Le voyage de Simcheong et autres contes
Le voyage de Simcheong et autres contes

Rodolphe MEIDINGER

 

Contes coréens

 

 

L'AUTEUR :

Il est né en 1961. Il est professeur de français à l'Université Nationale de Chungbuk en Corée du Sud depuis 2006. Il est installé là-bas avec son épouse tchèque Marcela Dvorakova. Il étudie la langue coréenne mais il dit que c'est difficile.

 

 

 

LE LIVRE : Le voyage de Simcheong et autres contes (187 pages - 2010) Editions Elytis collection Les Contes.

 

 

Contes populaires permettant de mieux connaître la culture coréenne, beaucoup de poésie et d'humour. Lexique coréen à la fin du livre, très pratique.

 

BIBLIOGRAPHIE : 

Contes :

Histoires de trésors mexicains

Voyage de Krakonos et autres contes (Bohême)

La porte des secrets et autres contes libertins de Corée (avec Kim Hyeong-Jun)

Album jeunesse avec son épouse Marcela Dvorakova :

Les saisons de Nami

 

 

MON AVIS :

Il faut s'intéresser à la littérature asiatique pour bien entrer dans les différentes histoires de ces contes coréens. Intéressant et j'ai ri parfois. Plein d'humour. A découvrir aussi les éditions Elytis et cette collection sur les contesz

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Je ne vais pas proposer une recette de cuisine n'y connaissant absolument rien en cuisine coréenne, par contre je donne un lien vers un blog s'y consacrant, très intéressant.

 

Martine M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans La Corée
commenter cet article
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 18:23
Quatre points et demi
Quatre points et demi

Yun Seok-Jung

 

Album jeunesse coréen

 

 

L'AUTEUR :

Il est né à Séoul le 26 mai 1911 et décédé le 9 décembre 2003. Dès l'âge de 11 ans, il écrit des poèmes pour les enfants. Il en a écrit 1200 et beaucoup sont fredonnés par les petits enfants coréens.

Il a fondé une revue hebdomadaire pour les écoliers en 1946 et une association en faveur des enfants en 1956.

 

L'ILLUSTRATEUR : Lee Young-Kyung

Il est né en 1966 et a étudié la peinture à l'Université de Séoul.

 

LE LIVRE : Quatre points et demi (2006) Editions Picquier jeunesse

 

Une petite-fille entre dans une boutique pour demander l'heure. L'épicier lui répond, quatre points et demi. Elle repart en gardant en mémoire cette réponse et se la répète comme une comptine. Elle rencontre une poule qui boit de l'eau et l'observe ; puis ce sont des fourmis qu'elle regarde ; elle suit le vol des libellules et s'assied parmi les fleurs, des belles de nuit. Puis elle arrive enfin à la maison mais le temps a passé, le soleil s'est couché. Elle donne la réponse à sa maman, un peu tard !

 

BIBLIOGRAPHIE :

C'est le seul ouvrage traduit en français.

 

MON AVIS :

Des dessins pleins de tendresse et minutieux. Chaque regard de la petite-fille est un nouvel espoir de jeu, d'amis potentiels. Et puis d'autres animaux sont cachés dans les dessins, il faut les trouver !

Quatre points et demi est la manière populaire de dire l'heure dans la campagne coréenne. Il ne faut pas oublier que ce poème a été écrit en 1940.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Difficile de lier une recette à cet album : il faut le déguster avec les yeux et le lire tout haut comme une petite comptine.

 

Martine M.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans La Corée
commenter cet article
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 15:38
La mémoire du corps
La mémoire du corps

Kim HANJO

Bande-dessinée adultes coréenne


L' AUTEUR :
Il a suivi les cours de la section Beaux-Arts à l'Université de Séoul. A cette occasion, il créé une fanzine avec des amis. Après l'Université, ils se lance dans l'animation 2D et travaille pour le magazine OZ pendant un an. Ensuite il retourne à la bande-dessinée en 2002. Il rencontre l'éditeur de Sai Comics, Kim Dae Jong. Son premier recueil sort en 2008.

LE LIVRE : La mémoire du corps
(2012) Editions Atrabile


Une famille coréenne sous l'angle de plusieurs personnages ; plusieurs thèmes abordés : la culpabilité, l'adolescence, l'éveil des sens, l'amour, la vie coréenne.
Vignettes en noir et blanc.


BIBLIOGRAPHIE : 
Aucun autre livre n'est encore traduit en français.


MON AVIS : 
J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire et je ne comprenais pas le lien entre les différentes scènes. Intéressant tout de même pour les scènes de vie coréenne.




LES PLAISIRS DE LA TABLE :
Aucune recette ne m'est venue en lisant la B.D.


Martine M.








 




Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans La Corée
commenter cet article
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 09:46
Histoire Couleur Terre - Les nourritures de l'âme - Nuits de noces
Histoire Couleur Terre - Les nourritures de l'âme - Nuits de noces

couleur-terre-1.jpg  couleur-terre-2.jpg  couleur-terre-3.jpg

 

 

Kim DONG-HWA

Bande dessinée adultes (manga coréen : manhwa)

 

 

                                                                      images (1)

 

 

L'AUTEUR : se référer à l’article sur la Bicyclette rouge

 

 

 

 

LES LIVRES :  Histoire Couleur Terre  (3 tomes- 2006) :

Ihwa est une petite fille qui a 7 ans au début de l’histoire. Elle vit avec sa mère, la veuve Namwon, qui tient une taverne. Un soir, un écrivain public qui s’est perdu demande l’asile pour la nuit. C’est le coup de foudre entre la mère et lui. Depuis, chaque fois qu’il reviendra dans la région, il habitera chez elles et laissera un pinceau. Le livre décrit la vie de Ihwa, son éveil à la sexualité et à l’amour grâce aux fleurs, à la nature, aux plantes, etc…Jusqu’à son mariage avec la description de la cérémonie dans le dernier tome de cette trilogie.

Les nourritures de l'âme : (173 pages - 2008) Editions Casterman

Hymne à la nature et à la femme. Nouvelles écrites par les lecteurs du magazine coréen "Bonnes pensées". Kim Dong-Hwa les a adaptées en bande-dessinée. Sensible, poétique...

Nuits de noces : (76 pages - 2013) Editions Casterman

Eveil à la sensualité de deux fiancés très jeunes dans la campagne coréenne qui a presque disparu aujourd'hui.

 

MON AVIS :

Aussi excellent que la série de la Bicyclette rouge, sauf que Histoire Couleur Terre est en noir et blanc. Le trait est fin, traduisant à la perfection la poésie du texte et de la nature. Les annotations en bas de pages donnant des explications sur la signification de certains termes et de certaines plantes et fleurs sont vraiment un plus pour la compréhension de la vie coréenne. On a l’impression d’entrer dans le paysage et dans les saisons qui passent.

J’adore !!!

Autant de poésie dans les deux atures albums qui sont en couleur. 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Se référer à l’article sur la Bicyclette rouge

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE

Pas de recette de cuisine avec la bande-dessinée, simplement quelques extraits du texte :

Tome 1 : Ihwa a rencontré un jeune moine et tous les deux sont attirés l’un par l’autre. Il balaie la cour du temple en pensant :

« Tu sais quoi, Ihwa ? J’ai cru au début que tu serais aussi importante qu’une toute petite graine de fleur. J’ai cru que le vent finirait par t’emporter comme une graine de pissenlit. Mais je me suis trompé. Tu as pris racine dans mon cœur et ton ombre est devenue aussi immense que les feuillages d’un Ginkgo. »

Tome 2 : Ihwa a rencontré Deok-Sam, un ouvrier agricole :

« J’ai eu tort de croire que l’amour avait la douceur des friandises. En vérité, il a le goût du sel. Quand on tombe amoureux, on a perpétuellement soif de l’autre… Je viens à peine de quitter Deok-Sam et il me manque déjà… »

Tome 3 : Ihwa et sa maman parlent d’une fleur, le Lycoris :

« Ce sont les maladies d’amour qui sentent si bon »

« Quel drôle de nom ! »

« Le lycoris fleurit entre septembre et octobre. Mais ses feuilles n’apparaissent qu’au moment des premières gelées après que les fleurs se sont fanées. Et ensuite il garde son beau feuillage vert pendant tout l’hiver .»

« Si je comprends bien, les fleurs et les feuilles ne se croisent jamais ».

d’où l’explication du surnom de la fleur : maladie d’amour.

 

 

Martine M.

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans La Corée
commenter cet article
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 08:39
Au cochon porte-bonheur
Au cochon porte-bonheur

Kim Jong-Ryeol

 

Roman coréen jeunesse

 

 

 

L'AUTEURE :

Elle est née en 1971 à Paju en Corée du Sud. Elle a étudié l'écriture créative à l'Université de Jungang.

Elle a aussi étudié le dessin à Séoul et en Angleterre. Elle se consacre à l'écriture et à l'illustration de livres pour la jeunesse. Elle a déjà reçu des prix pour ses ouvrages : le prix décerné par les éditions Munhakdongue et le prix Hwangkeum Tokebi.

 

LE LIVRE : Au cochon porte-bonheur

(113 pages – 2013) éditions Philippe Picquier jeunesse

 

Dans une petite ville où tout le monde se connaît, ouvre une boutique « Au cochon porte-bonheur ». Personne ne sait qui l'a ouverte et ce qu'il y a dedans. Certains osent entrer, et ils en ressortent avec beaucoup de chance. Un petit garçon suit cette affaire avec attention et il remarque qu'au bout d'un moment ces personnes se transforment en cochon. Que se passe-t-il ?

 

BIBLIOGRAPHIE :

C'est le seul titre traduit en français pour le moment.

 

MON AVIS :

Roman très intéressant qui donne une leçon aux personnes trop avides. Je ne suis pas sûre par contre que ce soit réellement un roman pour la jeunesse, les enfants verront-ils la philosophie du thème du livre ?

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Je n'ai pas de recette de cuisine à donner en parallèle avec le livre    car je ne connais absolument rien à la cuisine coréenne. Il va falloir d'ailleurs que je me renseigne. Si quelqu'un peut me proposer un ouvrage intéressant dans ce domaine, je suis preneuse.

 

 

Martine M.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans La Corée
commenter cet article

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens