Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 08:36
Le grand mensonge de la famille Pommerol
Le grand mensonge de la famille Pommerol

Valentine GOBY

 

Roman jeunesse

 

 

L' AUTEURE :

 

Elle est née à Grasse en 1974. Elle a suivi des études de Sciences Politiques et a vécu 3 ans en Asie où elle a travaillé pour des associations humanitaires pour les enfants des rues. Elle publie son premier roman en 2002. Elle a été enseignante en lettres et théâtre au collège pendant 8 ans. Maintenant elle se consacre à l'écriture et anime des ateliers et des conférences. Elle est Maître de Conférences à Sciences Po en littérature et ateliers d'écriture ; elle est administrative de la charte des Auteurs et Illustrateurs pour la jeunesse et Présidente du Conseil Permanent des Ecrivains. Elle a déjà reçu de nombreux prix litttéraires : Prix Méditerranéen des Jeunes, Prix du 1er roman de l'Université d'Artois, Prix René-Falert, Prix des Libraires 2014....

Elle a fondé « l'Ecrit du Coeur », collectif d'écrivains soutenant des actions de solidarité. Elle écrit aussi bien pour les adultes que pour les jeunes.

 

 

 

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

Le grand mensonge de la famille Pommerol (93 pages - 2015) Editions Thierry Magnier

 

Sélection pour le Prix La Vache qui lit 2016

 

 

La famille Pommerol (le père, la mère et les deux filles dont Juliette la narratrice) a rêvé pendant plusieurs mois de leur voyage en Chine. Mais quelques jours avant de partir, le père est licencié et n'a plus l'argent pour leur séjour d'un mois. Ils décident de s'enfermer chez eux et de faire croire à tous qu'ils sont bien partis. Mais tout ne se passera pas comme prévu !

 

 

BIBLIOGRAPHIE : entre autres

 

Romans jeunesse :

Juliette Pommerol chez les Angliches

Tous Français d'ailleurs

Manuelo de la plaine

Romans ados :

Thien An ou la grande traversée

Le voyage immobile

Documentaires jeunesse :

Antonio ou la Résistance : de l'Espagne à la région Toulousaine

Lyuba ou la tête dans les étoiles

Le rêve de Jacek : de la Pologne aux Corons du Nord

Romans adultes :

Kinderzimmer

Sept jours

Des corps en silence

Banquises

le châle

Un paquebot dans les arbres

 

 

 

MON AVIS :

 

Petit roman amusant, distrayant ; je pense qu'il va bien plaire aux enfants !

 

 

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Petits gâteaux pour le goûter et pour les petites mains.

 

Gâteaux aux raisins

 

Pour une quinzaine de gâteaux environ :

Mélanger 150 g de beurre ramolli avec 90 g de sucre en poudre, 1 sachet de sucre vanillé, jusqu'à ce que la préparation blanchisse. Ajouter 2 œufs entiers puis 15 cl de lait.

Faire tremper pendant une demi-heure 100 g de raisins (de préférence les blonds, ce sont les plus parfumés) dans du thé chaud. Puis les égoutter et les saupoudrer de farine (ils ne tomberont pas au fond des moules).

Ajouter 250 g de farine et un sachet de levure chimique tamisées à la préparation précédente puis les raisins secs bien égouttés.

Verser la pâte dans des moules à muffins (au deux-tiers des moules). Prendre un pinceau et couvrir les gâteaux d'un peu d'oeuf battu et parsemer d'amandes effilées.

Faire cuire à four chaud thermostat 7 (210°) pendant 10 minutes puis baisser le four à thermostat 6 (180°) pendant 10 minutes. Les démouler et les faire refroidir sur une grille.

 

 

 

 

Martine M.

Le grand mensonge de la famille Pommerol
Le grand mensonge de la famille Pommerol
Le grand mensonge de la famille Pommerol
Le grand mensonge de la famille Pommerol
Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans La Vache qui lit
commenter cet article
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 08:23
J'aime pas les bébés
J'aime pas les bébés

Isabelle MINIERE

 

Roman jeunesse

 

 

L' AUTEURE :

Elle est née le 24 août 1961 au Mali. Elle est psychologue et hypnothérapeute. Elle vit aujourd'hui à Paris avec ses 3 filles. Elle écrit pour la jeunesse et les adultes des romans et des nouvelles. Elle a reçu des prix littéraires tels que le Prix de la Nouvelle de Saint-Quentin et la Bourse Littéraire Cino Del Luca, etc...

 

 

 

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

J'aime pas les bébés (78 pages - 2015) Editions Rouergue jeunesse

Sélection 2016 pour le Prix jeunesse La Vache qui Lit.

 

 

 

Ludi, diminutif de Ludivine n'aime pas les bébés, les poupées et tout ce qui se rapporte aux filles. Elle a un petit frère Colas qui lui, adore les jeux de filles. Quand leurs anniversaires arrivent, ils échangent leurs cadeaux. Un jour leurs parents innovent, et leur offrent de la peinture, des feuilles, etc... A partir de ce moment là, ils vont dessiner et peindre ensemble. Ludi aime beaucoup cela et Colas, lui, aime beaucoup chanter.

 

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE : entre autres

Romans adultes :

Il sera là, debout

Ce que le temps a fait de nous

Le soupirant

Je suis très sensible

La première marche

 

Romans jeunesse :

Chouette divorce !

La règle d'or

Mes formules magiques

 

Albums jeunesse :

La sorcière colère

 

 

 

MON AVIS :

Un petit livre très intéressant sur les rapports familiaux, sur les idées reçues et c'est bien écrit.

Je pense qu'il a de bonnes chances de gagner le prix.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Pour les petites mains :

 

Sablés à la confiture d'abricot

 

Préparer une pâte sablée.

Découper à l'emporte-pièce des sablés ronds. On va laisser certains entiers et d'autres les évider avec un emporte-pièce plus petit que le premier.

Faire cuire à four chaud sur une plaque recouverte d'un papier sulfurisé huilé thermostat 7 (200°) pendant une vingtaine de minutes. Bien surveiller la cuisson pour que les sablés ne dorent pas trop. Si ils sont trop cuits, ils seront un peu durs à manger.

Les faire refroidir sur une grille.

Quand ils sont refroidis, les assembler en les collant avec de la confiture d'abricots maison (c'est meilleur!).

 

 

 

 

 

 

 

 

Martine M.

 

 

 

J'aime pas les bébés
J'aime pas les bébés
J'aime pas les bébés
J'aime pas les bébés
Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans La Vache qui lit
commenter cet article
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 09:29
Nour et le peuple des loups
Nour et le peuple des loups

Michel PIQUEMAL

 

 

 

Roman historique jeunesse

 

L'AUTEUR :

Il est né le 17 décembre 1954 à Béziers dans l'Herault. Il est diplômé d'un doctorat de lettres, a suivi des études de sciences de l'éducation puis a été instituteur. Il a créé et dirigé les collections « carnets de sagesse » et « Paroles de «  aux éditions Albin Michel. Il a aussi écrit des ouvrages pour adultes. Il a reçu de nombreux prix tels que le Prix des Incorruptibles 2006 (prix de littérature jeunesse décerné par de jeunes lecteurs).

 

LE LIVRE : Nour et le peuple des loups

(109 pages – 2015) éditions Rue du Monde

Sélection du prix La Vache qui lit 2016

6000 ans avant J.C. : Nour appartient à une tribu qui chasse et qui cueille. Un jour il aide un voyageur à mourir qui transporte un gros sac de sel indispensable à sa tribu. Il est accompagné d'un loup, animal domestiqué et qui fait très peur à la tribu de Nour. Il a promis au mourant de rapporter ce sac si important à son peuple et il part donc aidé par le loup. Il va découvrir un peuple complètement différent du sien, qui s'est sédentarisé, a construit des huttes, élève des animaux pour les manger et leurs peaux. Et surtout ce peuple a domestiqué les loups. Le sel est primordial pour eux car il permet de conserver les aliments pour l'hiver. Nour va se retrouver entre deux manières de vivre.

 

BIBLIOGRAPHIE :

Michel Piquemal a écrit tellement d'ouvrages que je donne le lien pour son site internet où toute sa bibliographie figure.

 

MON AVIS :

C'est bien écrit bien-sûr, et intéressant du point de vue historique. Le livre a des chances pour le prix car les enfants aiment bien la préhistoire.

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Je vais proposer une recette de boulettes de viande qu'auraient presque pu faire le peuple des loups.

 

Boulettes de viande à la menthe

 

Prendre 500 g de viande hachée de bœuf et la mettre dans un saladier.

Ajouter du sel, du poivre, de la menthe fraîche hachée finement, de l'origan et du persil frais et hachés également finement. Ajouter du paprika et du piment en poudre. Bien mélanger.

Ajouter deux œufs entiers et un oignon aussi haché petit. Saupoudrer de farine jusqu'à ce que l'on puisse former des petites boulettes avec les mains. (Bien penser à mettre de la farine sur ses mains pour que ça ne colle pas trop).

Faire cuire ces boulettes à la poêle dans de l'huile de tournesol. Les boulettes ne doivent pas baigner dans l'huile.

Servir bien chaud avec une bonne sauce tomate maison et des spaghettis.

 

Martine M.

 

 

 

 

Nour et le peuple des loups
Nour et le peuple des loups
Nour et le peuple des loups
Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans La Vache qui lit
commenter cet article
2 février 2016 2 02 /02 /février /2016 17:06

Prix organisé par Savoie-Biblio, les bibliothèques du Grand Bornand, de Dingy-St-Clair et de Thônes, la médiathèque de la Turbine de Cran-Gevrier et la librairie l'île aux livres. 

5 romans sont sélectionnés pour les enfants de 8 à 12 ans.

 

La remise des prix s'effectue toujours lors du Festival "Au bonheur des mômes" au Grand Bornand au mois d'août de chaque année. Cette année, elle aura lieu le 24 août 2016 à 17 heures.

 

 

Prix littérature jeunesse La Vache qui lit 2016

Le grand mensonge de la famille Pommerol

de Valentine Goby et  Lili Cortina
Éditions Thierry Magnier

Ils ont programmé un grand voyage en Chine depuis des mois, averti tout le monde, et patatras ! Le père perd son travail, il faut tout annuler. Pour ne pas affronter la honte, ils vont faire semblant d’être partis et vivre cloîtrés au rythme chinois dans la maison bouclée, documentation à l’appui (merci Internet !) pour rapporter des anecdotes et des souvenirs crédibles. Mais, même si le mensonge est le sport familial des Pommerol, il sera difficile de tenir le coup…

Prix littérature jeunesse La Vache qui lit 2016

J’aime pas les bébés

de Isabelle Minière
Éditions Le Rouergue – Dacodac

Ludi, elle aime pas les bébés, les poupées et tous les trucs un peu trop fille. Son petit frère Colas, lui, il adore mais surtout il aime chanter. Et leurs parents, eux, ils s’arrachent les cheveux et voudraient bien que tout rentre dans l’ordre. Sauf que Ludi et Colas sont bien décidés à ce qu’on les laisse tranquilles et à pas se laisser faire.

Prix littérature jeunesse La Vache qui lit 2016

Nour et le peuple des loups

de Michel Piquemal
Illustrateur : Emmanuel Roudier
Éditions Rue du monde

6 000 ans avant Jésus-Christ. Nour est un jeune chasseur d’une tribu nomade. Pendant une balade en solitaire, un voyageur de passage meurt dans ses bras. L’adolescent promet à cet homme au « visage vide » – car il ne porte aucune peinture – d’aller rendre à son peuple le lourd sac de sel qu’il transporte.
Nour découvre alors que cette tribu a un mode de vie très éloigné du sien. Elle cultive des plantes, élève des animaux, stocke des aliments dans du sel et vit en toute affection avec des loups !
Il ira donc de surprise en surprise dans toutes les tâches du quotidien, comprenant même que les armes ne servent pas qu’à la chasse…

Prix littérature jeunesse La Vache qui lit 2016

Ulysse 15

de Christine Avel
Illustrateur : Jean-Luc Englebert
Éditions Ecole des loisirs – Neuf
Il a beau porter le nom d’un héros grec, Ulysse n’a aucun goût pour l’aventure. Rester à la maison en compagnie de son chat serait même l’une de ses activités préférées. Mais lorsque Farine disparaît, Ulysse n’hésite pas à braver tous les dangers pour le retrouver. Le voilà prêt à frapper à la porte du garçon d’en face, celui qui collectionne les squelettes, et même à demander de l’aide aux frères Mizzi, les chefs du Clan des Démolisseurs. Toute une aventure !

 

Prix littérature jeunesse La Vache qui lit 2016

La nuit des magiciens

de Agnès Laroche
Éditions Rageot

Malo pensait passer ses vacances dans un palace en Floride, au lieu de quoi il atterrit avec ses parents et son furet Pepito dans un camping de province ombragé par deux maigres palmiers…
Pour couronner le tout, il y retrouve Barnabé, un copain de classe plutôt mytho.
Les animations sont rares.
Aussi, quand un célèbre illusionniste se produit au camping, Malo et Barnabé se placent au premier rang.
Ces apprentis magiciens ne sont pas au bout de leurs surprises…

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans La Vache qui lit
commenter cet article

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens