Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 08:38
Tout est à moi, dit la poussière
Tout est à moi, dit la poussière

Arthur BERNARD

 

Roman

 

 

L'AUTEUR :

 

Il est né à Valence le 11 juin 1940. Il a suivi des études à Valence, puis à Grenoble et enfin à Paris. Il a été chercheur à la Maison des Sciences de l'Homme. Il enseigne l'histoire des idées politiques et celle des mentalités à l'Institut Politique de Grenoble. Son premier roman a été publié en 1988. Il publie ses travaux universitaires sous son vrai nom, Jean-Pierre Arthur BERNARD et ses romans sous celui de Arthur BERNARD.

 

 

 

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

Tout est à moi, dit la poussière (235 pages - 2016) Editions Champ Vallon

 

Sélection Rhône-Alpes pour le prix

 

Lettres Frontière 2018

 

 

 

 

 

Le narrateur, Arthur Bernard, cherche un homonyme sur internet et trouve Arthur Ferdinand Bernard, apprenti relieur à Paris en 1890. Il cherche à voler et à tuer une vieille dame pour son argent et se retrouve condamné à perpétuité au bagne de Nouvelle-Calédonie. Son métier lui servira de rédemption et il se lancera aussi dans la construction de cerfs-volants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Romans adultes :

La chute des graves

La guerre avec ma mère

L'oubli de la natation

Gaby et son maître

Gaby grandit

Le désespoir du peintre

C'était pire avant

Les parapets de l'Europe

Ernest, Ernest

Paris en 2040

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

Je n'ai pas du tout aimé le livre : l'histoire au départ est originale, mais alors l'écriture m'a fortement déplu et j'ai failli fermer le livre plus d'une fois.

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Quand je n'aime pas le livre, aucune recette de cuisine ne me vient à l'esprit.

 

 

 

 

 

 

 

Martine M.

 

 

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans LETTRES FRONTIERE
commenter cet article
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 09:17
L'homme à l'oeil de diamant
L'homme à l'oeil de diamant

Ian MANOOK

 

Roman jeunesse fantastique-aventures

 

 

L'AUTEUR :

 

cf article précédent

 

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

Série Tarko

 

Tome 1 : l'homme à l'oeil de diamant (266 pages - 2016) Editions Atacas

 

 

 

 

 

Tarko est un jeune-garçon qui a une sœur Lou plus jeune mais tellement plus débrouillarde et savante ! Ils sont dans un avion pour chercher leurs parents quand un orage violent les oblige à s'écraser dans la jungle amazonienne. Tarko n'est vraiment pas courageux mais il y a de quoi : les mygales, les serpents, les piranhas, les indiens invisibles et pour couronner le tout, ils tombent lui et sa sœur nez à nez avec des dinosaures !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Cf article précédent

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

Amusant, le personnage narrateur, Tarko, prend à témoin le lecteur et discute avec lui. Un roman d'aventures que les jeunes aimeront sûrement.

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Une recette de dessert avec des pruneaux : un classique de la pâtisserie mais un bon moyen de faire aimer les pruneaux aux jeunes.

 

Far aux pruneaux

 

 

350 g de pruneaux dénoyautés.

Chauffer un demi litre de lait dans une casserole et le laisser tiédir.

Mélanger dans un grand saladier 5 œufs entiers avec 100 g de sucre semoule, 100 g de farine tamisée et ajouter le lait tiède. Ajouter un peu de rhum, juste pour parfumer et un peu de vanille liquide.

Beurrer un plat en verre, répartir les pruneaux et ensuite ajouter la préparation au lait.

Faire cuire à four chaud thermostat 5 (170°) pendant 35 minutes environ.

Le flan va gonfler et redescendre quand il sera froid.

J'aime bien le déguster encore tiède car j'adore les pruneaux chauds. Mais c'est très bon aussi froid.

 

 

 

 

 

 

 

 

Martine M.

 

 

 

 

 

L'homme à l'oeil de diamant
L'homme à l'oeil de diamant
L'homme à l'oeil de diamant
L'homme à l'oeil de diamant
L'homme à l'oeil de diamant
Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS JEUNESSE
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 19:21
Les tombes d'Attila - Les secrets Mayas
Les tombes d'Attila - Les secrets Mayas
Les tombes d'Attila - Les secrets Mayas

Clive CUSSLER

 

Roman policier aventures

 

 

L' AUTEUR :

cf articles précédents

 

 

 

 

 

 

 

LE LIVRE:

 

Série Fargo

 

Les tombes d'Attila (348 pages – 2016) Editions Grasset

 

Sam et Rémi Fargo sont deux archéologues chasseurs de trésor. La particularité de ce couple est de donner les trésors qu'ils découvrent aux pays concernés. Leur ami Albrecht Fisher, professeur d'archéologie, leur demande de l'aide car il a découvert un site funéraire concernant Attila. Ils vont se heurter à un homme d'affaires Arpad Bako, qui est persuadé d'être le descendant d'Attila. Mais les tombes d'Attila vont être difficiles à trouver, éparpillées en Hongrie, au Kazakhstan, en Italie, en France et en Russie.

 

Les secrets Mayas (319 pages - 2017) Editions Grasset

 

Sam et Rémi Fargo se portent au secours des habitants dans une région du Mexique à cause du volcan Tacana entré en éruption. Comme ils étaient en vacances non loin de cette région, il apportent un soutien médical. Ils se retrouvent dans un village isolé et découvre un étrange sanctuaire dans lequel se trouve le squelette d'un haut dignitaire maya et une jarre renfermant un codex. Le but de Sam et Rémi est de sauver cet objet car un nouveau tremblement de terre peut se produire mais d'autres convoitent le codex pour eux-mêmes et aucun moyen y compris le meurtre ne les arrête.

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Série FARGO :

L'or de Sparte

L'Empire perdu

Le royaume du Mustang

 

 

 

 

MON AVIS :

 

Un roman que j'ai trouvé plus axé sur Attila avec beaucoup d'explications historiques. Très intéressant en gardant le côté aventures et découvertes archéologiques. Un couple sympathique et attachant très soucieux du patrimoine des pays et surtout sachant se battre.

Toujours une aventure intéressante : le côté historique maya est fascinant et ce couple d'aventuriers attachant. Une très bonne distraction.

 

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Je propose une recette de saison avec des figues séchées.

 

Tarte aux figues séchées

 

Préparer une pâte sablée avec de la poudre d'amandes : 250 g de farine, 125 g de beurre mou, 80 g de sucre glace, 40 g d'amandes en poudre, 1 œuf entier et une pincée de sel.

Bien mettre la pâte dans le réfrigérateur pendant deux heures.

Dans un bol, battre 2 œufs entiers avec 3 grosses cuillères à soupe de sucre roux, 20 cl de crème fraîche liquide et 40 g d'amandes en poudre.

Couper 1 paquet de figues séchées en petits morceaux.

Etaler la pâte, disposer les morceaux de figues séchées et verser la préparation aux amandes.

Faire cuire à four chaud thermostat 180° (7) pendant 30 minutes environ.

 

 

 

 

Martine M.

Les tombes d'Attila - Les secrets Mayas
Les tombes d'Attila - Les secrets Mayas
Les tombes d'Attila - Les secrets Mayas
Les tombes d'Attila - Les secrets Mayas
Les tombes d'Attila - Les secrets Mayas
Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS POLICIERS
commenter cet article
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 08:38
Louis Soutter, probablement
Louis Soutter, probablement

Michel LAYAZ

 

Roman suisse

 

 

L'AUTEUR :

 

Il est né le 15 août 1963 à Fribourg en Suisse. Il vit à Lausanne et à Paris. Il est licencié ès Lettres de l'Université de Lausanne et enseigne à temps partiel. En parallèle, jusqu'en 2000 , il dirige une galerie d'art à Lausanne consacrée aux artistes contemporains. Son premier roman est écrit en 1992 après un voyage de 6 mois autour de bassin méditerranéen. Il fonde en 1988 la revue « Les Acariens ». Il représente la Suisse avec 13 autres écrivains en 2001 dans le cadre des Belles Etrangères organisé par le Ministère français de la culture. 2006 : il est invité avec 2 autres écrivains à représenter la Suisse au salon du livre de Paris où la Francophonie est à l'honneur.

 

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

Louis Soutter, probablement (236 pages - 2016) Zoé Editions

 

Sélection Suisse-Romande prix Lettres Frontière 2018

 

 

 

Une biographie romancée de l'artiste contemporain Louis Soutter, qui est aujourd'hui mondialement reconnu mais qui ne l'a pas été de son vivant. Violoniste de génie (il a en partie gagné sa vie ainsi), il avait des « absences » qui ne lui permirent pas de garder ses emplois de musicien. Il a été marié à une riche américaine : ils s'installent à Colorado Springs et il devient directeur de l'école des Beaux Arts de la ville. Rattrapé par ses démons, ils divorcent et il revient en Suisse. Il finit par être interné à 52 ans par sa famille dans un asile de vieillards. C'est surtout là que son génie de dessinateur et peintre se développera. Louis Soutter sera toute sa vie une personnalité artistique incomprise sauf de certains initiés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Romans adultes :

Les larmes de ma mère

La joyeuse complainte de l'idiot

Le nom des pères (3 récits)

Les légataires

Quartier terre

Cher Boniface

Il est bon que personne ne nous voie

Le tapis de course

Deux soeurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

J'ai aimé l'écriture que j'ai trouvée poétique et précise. Je ne connaissais absolument pas cet artiste contemporain et j'ai apprécié de découvrir ses œuvres.

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

 

Pas de recette de cuisine mais un lien vers un site concernant Louis Soutter.

 

 

 

 

 

 

 

 

Martine M.

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans LETTRES FRONTIERE
commenter cet article
10 juin 2017 6 10 /06 /juin /2017 19:43
Série le Retour de l'Oiseau Tonnerre
Série le Retour de l'Oiseau Tonnerre
Série le Retour de l'Oiseau Tonnerre
Série le Retour de l'Oiseau Tonnerre

Anne ROBILLARD

 

Romans fantastiques ésotériques jeunes-adultes-ados

 

 

L'AUTEURE :

 

Elle est née le 9 février 1955 à Longueuil au Québec. Elle a suivi des études à l'Université de Montréal de français et de traduction. Elle a travaillé comme secrétaire juridique chez Ogilvy Renault pendant 27 ans et 3 ans comme traductrice à la pige. Elle a présenté durant 30 ans aux éditeurs ses livres fantastiques mais le genre ne les intéressait pas. Et puis, c'est le succès de la saga Harry Potter qui ouvre les portes à ce genre littéraire au Québec. Sa série les Chevaliers d'Emeraude, dont le premier titre paraît en 2002 a reçu de nombreux prix littéraires : prix Archambault en 206, le prix des lecteurs du Salon du Livre des 3 rivières en 2007 et d'autres prix au Québec et en Europe. Certains producteurs ont approché l'auteure pour une éventuelle adaptation à la télévision.

 

 

 

 

 

LES LIVRES :

 

série le Retour de l'Oiseau Tonnerre

 

 

Tome 1 : l'éveil (329 pages - 2015) Editions Michel Lafon

 

 

 

Logan Mc Ewan travaille dans un atelier de réparation informatique, il est très doué et ne compte pas ses heures. Il est divorcé et a une fille qui ne vit pas avec lui mais qu'il voit souvent. Un jour, il se retrouve subitement à vivre des vies antérieures. Il rencontre Rain, une médium, qui va l'aider à comprendre ces retours en arrière et pourquoi il est si important pour la vie de l'humanité.

 

 

Tome 2 : Perceptions (346 pages – 2016) Editions Michel Lafon

 

Logan continue à être guidé dans ses vies antérieures. Son ami John a acheté un ranch et il y habite. Il a quitté son travail et se consacre entièrement à sa quête malgré les attaques des forces obscures. Dans ce ranch il est protégé par les mystérieux guerriers de la lumière et par Rain.

 

Tome 3 : l'envol (346 pages – 2016) Editions Michel Lafon

 

Logan arrive à la fin de ses vies antérieures et à la plus importante, celle d'avant quand il était Théodore Hansen celui qui a aidé à sauver les tribus amérindiennes. Va-t-il enfin comprendre le secret de son incroyable destinée ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Série les Chevaliers d'Emeraude (12 tomes)

Série les Héritiers d'Enkidiev (12 tomes)

Série les ailes d'Alexanne (7 tomes pour l'instant)

Série A.N.G.E. (10 tomes pour l'instant)

Série les Cordes de Cristal (4 tomes pour l'instant)

Série Terra Wilder (2 tomes pour l'instant)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

J'ai adoré les séries des chevaliers d'émeraude et la suite les héritiers d'Enkidiev, mais par contre je n'ai pas été très emballée par le retour de l'oiseau tonnerre. La seule chose qui m'a intéressée, c'est les retours en arrière avec leurs côtés historiques. Bien-sûr c'est bien écrit comme d'habitude mais je trouve qu'il n'y a pas vraiment de fin et je suis restée complètement hermétique à l'approche ésotérique. Un peu déçue.

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Une recette de gâteau à l'orange que nous avons aimée : les agrumes sont toujours intéressants dans la pâtisserie.

 

Biscuit fondant à l'orange

 

 

Mélanger 175 g de sucre semoule avec 175 g de beurre demi-sel mou, 3 œufs entiers et 175 g de farine tamisée ainsi qu'un sachet de levure chimique. Ajouter le jus d'une orange.

Mettre dans un moule à cake et faire cuire à four chaud thermostat 5 (150°) pendant environ 40 minutes.

Démouler le gâteau sur une grille (attention il est un peu délicat à démouler) et laisser reposer 5 minutes.

Presser 3 oranges et faire chauffer le jus avec 125 g de sucre semoule. Arroser le gâteau encore chaud avec le sirop d'orange. Laisser complètement refroidir.

 

 

 

 

 

 

 

 

Martine M.

 

 

 

 

Série le Retour de l'Oiseau TonnerreSérie le Retour de l'Oiseau Tonnerre
Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADOS
commenter cet article
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 08:21
Série Réseau(x)
Série Réseau(x)
Série Réseau(x)

Vincent VILLEMINOT

 

Romans science-fiction jeunes-adultes-ados

 

 

L'AUTEUR :

 

cf article précédent

 

 

 

 

 

LES LIVRES :

 

série Réseau(x)

 

Tome 1 : (417 pages - 2013) Editions Nathan

 

 

 

Les réseaux sociaux et leurs dérives en bien ou en mal : Sixie a 16 ans et fait des cauchemars horribles. Le matin elle les poste sur le net. Certains se servent de ses cauchemars pour faire des films où des jeunes meurent vraiment. César Diaz, lui, se sert d'internet pour essayer de venger la mort de son meilleur ami assassiné par des policiers italiens. Il se sert des réseaux sociaux pour monter une armée de jeunes et leur fait jouer des jeux dans des villes différentes dans le monde entier. Mais la vie n'est pas un jeu vidéo !

 

 

Tome 2 : (362 pages – 2014) Editions Nathan

 

Téodor Diaz a repris le rôle de son frère qui est en prison. Mais maintenant tout est sérieux : les policiers corrompus assassinent les jeunes qui ont été témoins de leurs gestes. Il faut de l'aide au groupe de Téodor pour confondre cette conspiration. A qui doivent-ils de fier vraiment et arriveront-ils à montrer au monde entier la réalité ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Cf article précédent

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

J'ai eu beaucoup de mal au début dans le tome 1 avec tous les paragraphes écrits en forme de messages internet et j'avais aussi du mal à différencier la réalité du virtuel. Et puis petit à petit je me suis laissée prendre par l'histoire et la quête de ses jeunes. C'est une série que j'ai classée dans la science-fiction mais je pense que ça pourrait vraiment arriver bientôt. Peut-être est-ce déjà là sans que je m'en rende compte ? Les réseaux sociaux prenant le pas sur la vie des gens, les conditionnant, les obligeant à agir selon un certain code....

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Pas de recette de cuisine à donner avec les livres qui m'ont mise un peu mal à l'aise. Ce qui était le but recherché, je pense.

 

 

 

 

 

 

 

 

Martine M.

 

 

 

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADOS
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 09:22
Je suis mort un soir d'été
Je suis mort un soir d'été

Sylvia HARRI

 

Roman suisse

 

 

L'AUTEURE :

 

Elle est née en 1975 à Genève de père suisse et de mère italienne. Elle a enseigné la littérature italienne à l'université avant de se consacrer à l'enseignement de l'italien et de l'histoire de l'art au collège Calvin. Elle a reçu de nombreux prix littéraires pour ses recueils de poèmes et ses nouvelles.

 

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

Je suis mort un soir d'été (157 pages - 2016) Editions Bernard Campiche

1er roman de l'auteure

 

Sélection Suisse-Romande

 

pour le prix Lettres Frontière 2018.

Prix du public RTS 2017

 

 

Pietro Cerretani est architecte et vit à Genève avec sa femme et son fils. Il gagne très bien sa vie et a tout pour être heureux. Mais il ment à tout le monde. Il n'est pas ce que tous croient. Il vient d'une famille de Florence en Italie et a une sœur : mais elle n'est pas comme tout le monde. Sa maladie a été détectée quand elle était très jeune et Pietro un enfant. Son enfance devient un calvaire avec sa mère qui se consacre entièrement à Marguerita et son père de plus en plus absent.

Un jour on l'appelle pour lui dire que sa sœur est mourante. Il se précipité à son chevet et tout lui revient en mémoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE : livres qu'on trouve en France.

 

Album jeunesse :

Tu grimpes drôlement bien aux arbres !

 

Prose : Nouaison

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

Une écriture magique qui m'a emportée dans la vie de Pietro pendant un peu plus d'une heure. Beaucoup de poésie et de délicatesse.

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

 

Pietro est architecte et dans le livre il y a énormément de références à des œuvres ou des architectes connus. Voici un petit échantillon de ces artistes qui pourrait donner envie d'aller voir plus loin, ce qui a été mon cas.

 

 

 

 

 

Martine M.

 

 

 

Mario Botta architecte.
Mario Botta architecte.

Mario Botta architecte.

L'architecte Braillard
L'architecte Braillard

L'architecte Braillard

Les bronzes de Ducimetière à Genève
Les bronzes de Ducimetière à Genève
Les bronzes de Ducimetière à Genève
Les bronzes de Ducimetière à Genève

Les bronzes de Ducimetière à Genève

L'architecte Le Corbusier
L'architecte Le Corbusier

L'architecte Le Corbusier

Le jardin des tarots de Nikki de Saint-Phalle
Le jardin des tarots de Nikki de Saint-Phalle
Le jardin des tarots de Nikki de Saint-Phalle

Le jardin des tarots de Nikki de Saint-Phalle

Maisons de la Prairie de Franck LLoyd WRIGHT
Maisons de la Prairie de Franck LLoyd WRIGHT

Maisons de la Prairie de Franck LLoyd WRIGHT

L'architecte Bernard TSCHUMY
L'architecte Bernard TSCHUMY

L'architecte Bernard TSCHUMY

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans LETTRES FRONTIERE
commenter cet article
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 08:06
Sentiment 26
Sentiment 26

Gemma MALLEY

 

Roman jeunes-adultes ados dystopie

 

 

L'AUTEURE :

 

Elle est née en 1971 au Royaume-Uni. Elle est journaliste et rédactrice en chef de plusieurs revues professionnelles. Elle est employée à Ofsted, établissement britannique de l'inspection de l'éducation.

 

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

Sentiment 26 (316 pages - 2012) Editions Michel Lafon

 

 

2065 : après une guerre, le monde est plongé dans le chaos. Un guide suprême a pris le contrôle de la dernière cité. Il n'y a plus de sentiments : ni haine, ni amour, ni passion. Ils portent tous des étiquettes : A comme admirable, D comme déviant. Evie a 16 ans et elle est amoureuse en secret de Raffy, et c'est un sentiment exceptionnel. Le système ordonne l'expulsion de Raffy vers les terres des Maudits, hors les murs de la cité. Evie décide de fuir avec lui et les surprises vont les attendre dehors.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Trilogie :

La déclaration : prix de l'Imaginaire 2009

La révélation

La résistance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

Une bonne détente sans être une dystopie transcendante.

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

 

Je n'ai pas de recette à donner avec le livre.

 

 

 

 

 

Martine M.

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADOS
commenter cet article
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 08:12
Hiver à Sokcho
Hiver à Sokcho

Elisa SHUA-DUSAPIN

 

 

Roman

 

 

L'AUTEURE :

 

Elle est née en 1992 en Corrèze d'un père français et d'une mère sud-coréenne. Sa famille s'installe dans le canton du Jura en Suisse en 1995. Elle obtient son diplôme à l'Institut Littéraire Suisse de Bienne (Haute Ecole des Arts de Bienne) et poursuit ses études avec un master de français moderne à Lausanne. Elle est journaliste à la radio alémanique, auteure d'un spectacle, assistante et actrice de la metteure en scène Maya Bösch. Elle a été nommée ambassadrice du canton du Jura par le gouvernement jurassien.

 

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

Hiver à Sokcho (140 pages - 2016) Zoé Editions

Sélection Suisse-Romande pour le prix Lettres Frontière 2018.

 

Premier roman : prix Robert Walser 2016, Prix Alpha, Prix révélation de la Société des Gens de Lettres, Prix Régine Deforges.

 

 

Sokcho, petite ville portuaire proche de la Corée du Nord : une jeune-femme franco-coréenne vit dans cette ville avec sa mère spécialiste du fugu. Cette jeune-femme travaille dans une pension. Un jour arrive Yan Kerrand, un écrivain de bandes-dessinées normand. Il est venu là pour trouver l'inspiration : dans chaque album qu'il crée son personnage est dans un endroit différent. La narratrice va devenir son guide pour visiter la région en particulier la frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Petit à petit, elle va être fascinée par ses gestes sur le papier, par l'encre, la plume, les dessins.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Pas d'autres romans de l'auteure pour l'instant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

Un roman intrigant, un huis-clos avec en toile de fond l'histoire des deux Corées.

C'est bien écrit et j'ai trouvé que la solitude des personnages était très bien transcrite.

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

 

Je ne vais pas donner de recette n'y connaissant absolument rien en cuisine coréenne. Par contre, dans le livre la jeune-femme et sa mère cuisinent beaucoup. J'ai relevé plusieurs plats coréens avec des ingrédients que je ne connaissait pas.

 

Des liens vers des sites internet qui expliquent la Corée du Sud :

 

Le fugu

Le tteok

Le makgeolli

Le kimchi

Le miyeokguk

 

 

Traditions :

 

Seollal

Les jjimjilbangs

 

 

 

 

 

Martine M.

 

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans LETTRES FRONTIERE
commenter cet article
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 08:34
24ème sélection du prix LETTRES FRONTIERE : Suisse-Romande

Hiver à Sokcho :

 

Elisa SHUA -DUSAPIN

 

Zoé éditions 2016

 

Rencontre entre Yann Kerrand, créateur de bande-dessinée normand et une jeune-femme franco-coréenne qui travaille à l'hôtel où loge Yann. La cuisine et l'histoire coréennes en toile de fond jouent le rôle d'exhausteur de goût, comme le sel dans la cuisine, pour mettre en valeur leurs vies si différentes ?

24ème sélection du prix LETTRES FRONTIERE : Suisse-Romande

Les contes défaits :

 

Oscar LALO

 

Editions Belfond 2016

 

Les Contes défaits est un roman sur la mémoire, l’enfance et la résilience. Le narrateur de 65 ans contemple le puzzle de sa vie et réalise qu’il y manque une pièce. Il confie à son journal intime les « délices » vécus dans son enfance dans une colonie de vacances au prospectus alléchant. La réalité en est bien loin : l’abandon, les brimades, la jungle de la cohabitation, la méchanceté de la sorcière-directrice et la gentillesse ambiguë du directeur. Rien n’est décrit des infamies, tout est dans l’évocation pudique, poétique même, des affres ressentis. Comment grandir, se reconstruire, croire à l’amour quand l’enfance est ainsi malmenée ? Le petit homme devenu adulte s’est libéré par l’écriture, et par l’écoute attentive d’une femme.

24ème sélection du prix LETTRES FRONTIERE : Suisse-Romande

Louis Soutter, probablement :

 

Michel LAYAZ

 

Zoé éditions 2016

 

Un roman qui nous fait (re)découvrir Louis Soutter. En reprenant le fil de sa vie, l’auteur nous présente un homme solitaire, inquiet, dénigré par sa mère et aussi incompris par ses proches. Violoniste très doué, il est aussi doté de très grands talents pour le dessin et la peinture. Le rejet de sa famille le conduira à l’asile du Jura. De là, il s’évadera souvent pour accomplir de longues marches et dessinera sans relâche. Il obtiendra le soutien, les encouragements de nombreux artistes dont Le Corbusier, Giono, mais un grand nombre de ses œuvres furent simplement brûlées…

24ème sélection du prix LETTRES FRONTIERE : Suisse-Romande

Je suis mort un soir d'été :

 

Sylvia HARRI

 

Editions Bernard Campiche 2016

 

L’architecte Petro Cerretani se retrouve confronté à son propre passé lorsqu’il est amené à veiller sa petite sœur atteinte d’une maladie génétique entraînant une arriération mentale. Cette maladie, qui a provoqué l’éclatement de la cellule familiale, bouleverse complètement la vie du frère. Pietro ne sait pas s’y prendre autrement que par le mensonge à ses amis et à sa famille. Le questionnement sur la vérité, la dissimulation, voire l’imposture, occupent une place de choix dans ce livre. Une écriture très puissante, poétique et sensible.

24ème sélection du prix LETTRES FRONTIERE : Suisse-Romande

Histoire d'un qui s'en alla :

 

Pierre WILLEQUET

 

Editions Slatkine 2016

 

Roman qui met en scène un anthropologue. Celui-ci cherche à comprendre les rapports entre les soignants et un patient dans une clinique française au début du XXIème siècle. Les problèmes de communication au sein du personnel autant que les difficultés à établir un diagnostic sont magnifiquement mis en lumière. La complexité de la psychiatrie et des traitements à apporter sont finement abordés. Une écriture fluide et légère permet une lecture aisée face à une thématique assez grave.

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans LETTRES FRONTIERE
commenter cet article

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens