Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2016 2 02 /02 /février /2016 17:06

Prix organisé par Savoie-Biblio, les bibliothèques du Grand Bornand, de Dingy-St-Clair et de Thônes, la médiathèque de la Turbine de Cran-Gevrier et la librairie l'île aux livres. 

5 romans sont sélectionnés pour les enfants de 8 à 12 ans.

 

La remise des prix s'effectue toujours lors du Festival "Au bonheur des mômes" au Grand Bornand au mois d'août de chaque année. Cette année, elle aura lieu le 24 août 2016 à 17 heures.

 

 

Prix littérature jeunesse La Vache qui lit 2016

Le grand mensonge de la famille Pommerol

de Valentine Goby et  Lili Cortina
Éditions Thierry Magnier

Ils ont programmé un grand voyage en Chine depuis des mois, averti tout le monde, et patatras ! Le père perd son travail, il faut tout annuler. Pour ne pas affronter la honte, ils vont faire semblant d’être partis et vivre cloîtrés au rythme chinois dans la maison bouclée, documentation à l’appui (merci Internet !) pour rapporter des anecdotes et des souvenirs crédibles. Mais, même si le mensonge est le sport familial des Pommerol, il sera difficile de tenir le coup…

Prix littérature jeunesse La Vache qui lit 2016

J’aime pas les bébés

de Isabelle Minière
Éditions Le Rouergue – Dacodac

Ludi, elle aime pas les bébés, les poupées et tous les trucs un peu trop fille. Son petit frère Colas, lui, il adore mais surtout il aime chanter. Et leurs parents, eux, ils s’arrachent les cheveux et voudraient bien que tout rentre dans l’ordre. Sauf que Ludi et Colas sont bien décidés à ce qu’on les laisse tranquilles et à pas se laisser faire.

Prix littérature jeunesse La Vache qui lit 2016

Nour et le peuple des loups

de Michel Piquemal
Illustrateur : Emmanuel Roudier
Éditions Rue du monde

6 000 ans avant Jésus-Christ. Nour est un jeune chasseur d’une tribu nomade. Pendant une balade en solitaire, un voyageur de passage meurt dans ses bras. L’adolescent promet à cet homme au « visage vide » – car il ne porte aucune peinture – d’aller rendre à son peuple le lourd sac de sel qu’il transporte.
Nour découvre alors que cette tribu a un mode de vie très éloigné du sien. Elle cultive des plantes, élève des animaux, stocke des aliments dans du sel et vit en toute affection avec des loups !
Il ira donc de surprise en surprise dans toutes les tâches du quotidien, comprenant même que les armes ne servent pas qu’à la chasse…

Prix littérature jeunesse La Vache qui lit 2016

Ulysse 15

de Christine Avel
Illustrateur : Jean-Luc Englebert
Éditions Ecole des loisirs – Neuf
Il a beau porter le nom d’un héros grec, Ulysse n’a aucun goût pour l’aventure. Rester à la maison en compagnie de son chat serait même l’une de ses activités préférées. Mais lorsque Farine disparaît, Ulysse n’hésite pas à braver tous les dangers pour le retrouver. Le voilà prêt à frapper à la porte du garçon d’en face, celui qui collectionne les squelettes, et même à demander de l’aide aux frères Mizzi, les chefs du Clan des Démolisseurs. Toute une aventure !

 

Prix littérature jeunesse La Vache qui lit 2016

La nuit des magiciens

de Agnès Laroche
Éditions Rageot

Malo pensait passer ses vacances dans un palace en Floride, au lieu de quoi il atterrit avec ses parents et son furet Pepito dans un camping de province ombragé par deux maigres palmiers…
Pour couronner le tout, il y retrouve Barnabé, un copain de classe plutôt mytho.
Les animations sont rares.
Aussi, quand un célèbre illusionniste se produit au camping, Malo et Barnabé se placent au premier rang.
Ces apprentis magiciens ne sont pas au bout de leurs surprises…

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Archives

Liens