Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 08:36
Le grand mensonge de la famille Pommerol
Le grand mensonge de la famille Pommerol

Valentine GOBY

 

Roman jeunesse

 

 

L' AUTEURE :

 

Elle est née à Grasse en 1974. Elle a suivi des études de Sciences Politiques et a vécu 3 ans en Asie où elle a travaillé pour des associations humanitaires pour les enfants des rues. Elle publie son premier roman en 2002. Elle a été enseignante en lettres et théâtre au collège pendant 8 ans. Maintenant elle se consacre à l'écriture et anime des ateliers et des conférences. Elle est Maître de Conférences à Sciences Po en littérature et ateliers d'écriture ; elle est administrative de la charte des Auteurs et Illustrateurs pour la jeunesse et Présidente du Conseil Permanent des Ecrivains. Elle a déjà reçu de nombreux prix litttéraires : Prix Méditerranéen des Jeunes, Prix du 1er roman de l'Université d'Artois, Prix René-Falert, Prix des Libraires 2014....

Elle a fondé « l'Ecrit du Coeur », collectif d'écrivains soutenant des actions de solidarité. Elle écrit aussi bien pour les adultes que pour les jeunes.

 

 

 

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

Le grand mensonge de la famille Pommerol (93 pages - 2015) Editions Thierry Magnier

 

Sélection pour le Prix La Vache qui lit 2016

 

 

La famille Pommerol (le père, la mère et les deux filles dont Juliette la narratrice) a rêvé pendant plusieurs mois de leur voyage en Chine. Mais quelques jours avant de partir, le père est licencié et n'a plus l'argent pour leur séjour d'un mois. Ils décident de s'enfermer chez eux et de faire croire à tous qu'ils sont bien partis. Mais tout ne se passera pas comme prévu !

 

 

BIBLIOGRAPHIE : entre autres

 

Romans jeunesse :

Juliette Pommerol chez les Angliches

Tous Français d'ailleurs

Manuelo de la plaine

Romans ados :

Thien An ou la grande traversée

Le voyage immobile

Documentaires jeunesse :

Antonio ou la Résistance : de l'Espagne à la région Toulousaine

Lyuba ou la tête dans les étoiles

Le rêve de Jacek : de la Pologne aux Corons du Nord

Romans adultes :

Kinderzimmer

Sept jours

Des corps en silence

Banquises

le châle

Un paquebot dans les arbres

 

 

 

MON AVIS :

 

Petit roman amusant, distrayant ; je pense qu'il va bien plaire aux enfants !

 

 

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Petits gâteaux pour le goûter et pour les petites mains.

 

Gâteaux aux raisins

 

Pour une quinzaine de gâteaux environ :

Mélanger 150 g de beurre ramolli avec 90 g de sucre en poudre, 1 sachet de sucre vanillé, jusqu'à ce que la préparation blanchisse. Ajouter 2 œufs entiers puis 15 cl de lait.

Faire tremper pendant une demi-heure 100 g de raisins (de préférence les blonds, ce sont les plus parfumés) dans du thé chaud. Puis les égoutter et les saupoudrer de farine (ils ne tomberont pas au fond des moules).

Ajouter 250 g de farine et un sachet de levure chimique tamisées à la préparation précédente puis les raisins secs bien égouttés.

Verser la pâte dans des moules à muffins (au deux-tiers des moules). Prendre un pinceau et couvrir les gâteaux d'un peu d'oeuf battu et parsemer d'amandes effilées.

Faire cuire à four chaud thermostat 7 (210°) pendant 10 minutes puis baisser le four à thermostat 6 (180°) pendant 10 minutes. Les démouler et les faire refroidir sur une grille.

 

 

 

 

Martine M.

Le grand mensonge de la famille Pommerol
Le grand mensonge de la famille Pommerol
Le grand mensonge de la famille Pommerol
Le grand mensonge de la famille Pommerol

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans La Vache qui lit
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens