Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 20:23

 Bistanclaques.jpg

                                                              Odile BOUHIER

 

Le Sang des Bistanclaques                                                                                  images (3)

 

Roman policier (terroir)

 

  • L'auteure:

    Odile Bouhier est une scénariste française, diplômée de la Femis-Ensmis ( Ecole Nationale Supérieure des Métiers de l'Image et du Son). Le Sang des Bistanclaques est son premier roman.

 

 

  • Le livre :Le Sang des Bistanclaques

    Enquête au cœur de Lyon dans le monde des Soyeux en 1920.

    Le commissaire Victor Kolvair est un rescapé des tranchées (il est unijambiste). Il dirige avec le professeur Hugo Salacan le tout premier (au monde) laboratoire de la police scientifique alors qu'à ce moment là ce sont les Brigades du Tigre qui mènent les enquêtes. Cette police vieillissante ne croie pas que la science puisse aider les policiers à résoudre les crimes. Pourtant c'est grâce à ce nouveau laboratoire et aux qualités d'enquêteurs des deux hommes que les crimes de femmes âgées et presque aveugles vont être résolus. La ville de Lyon est le premier personnage de ce roman et la description des années folles très intéressante. Ceux qui connaissent la ville reconnaîtront les quartiers, les rues et les monuments.

 

  • Mon avis : j'ai trouvé le roman bien écrit, intéressant au niveau historique et au niveau des descriptions de Lyon à cette époque. Les personnages sont attachants et même si au milieu du livre on comprend qui est l'assassin, ce n'est pas gênant pour le déroulement de l'enquête. Les premières découvertes scientifiques touchant la criminologie sont bien expliquées. L'intervention également d'une « psychologue criminologue » dont le commissaire va tomber amoureux apporte la touche supplémentaire. J'ai lu le livre d'une traite avec beaucoup de plaisir. J'essaierai de me procurer la suite qui est parue en mars 2012 : De mal à personne et qui visiblement se passe aussi à Lyon avec les mêmes personnages. Belle réussite pour un premier roman.

 

  • Observation : pourquoi le terme Bistanclaques ? L'explication est donnée au début du livre. C'est le bruit que faisait le métier à tisser la soie. Les Canuts ont donné ce nom au métier à tisser au 19ème siècle.

 

 

Martine M.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS POLICIERS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens