Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 19:33

unite-de-vie.jpg

 

 

Fabienne SWIATLY

                                                                                                           images (3)

Roman

L'AUTEURE :

Elle est née en 1960 en Moselle.

Elle vit à Lyon. Elle écrit des romans, des nouvelles et des essais. Elle anime aussi des ateliers d’écriture.

 

LE LIVRE :  Unité de Vie

Très court roman (107 pages) déclinant deux portraits de femmes.

Une est en maison médicalisée ; on comprend qu’elle souffre de la maladie d’Alzheimer. Elle se rappelle tous les détails de sa vie, les meubles, les objets mais ne reconnaît pas les personnes quand elles viennent lui rendre visite. Par contre, elle arrive encore à reconnaître sa belle-fille d’origine bosniaque. Celle-ci a perdu ses parents et son frère abattus pendant leur fuite (elle est la seule survivante étant tombée dans la forêt et évanouie au moment du drame). Elle est photographe. Elle vient souvent voir sa belle-mère, lui raconte peu de choses mais lui prend les mains, garde le contact. Elle voudrait oublier comme la vieille dame mais en même temps à son contact les souvenirs reviennent encore plus douloureux. Ces rencontres lui permettent d’affronter son divorce, son fils (qui grandit et n’aura bientôt plus besoin d’elle) et surtout d’accepter enfin le drame de Bosnie et d’y retourner pour enterrer les siens découverts avec d’autres dans un grand fossé.

 

MON AVIS : j’ai lu le livre en une heure. J’ai aimé son écriture, les paragraphes courts, précis, concis. Par contre, j’ai été parfois perdue dans la chronologie des faits, ne sachant plus à quel moment se déroulait la narration. Le présent et le passé se mélangent souvent et il faut rester très concentré pour comprendre. Intéressant malgré tout et parfois très poétique. Très grande sensibilité des mots pour décrire la vieille dame et sa maladie.

 

BIBLIOGRAPHIE : entre autres :

Libres associations

Ecrire au collège : l’apport des ateliers d’écriture et de leurs pratiques

Fantasmes de femmes

La cendre des mots

Gagner sa vie

Une femme allemande

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE

la poésie des mots m’a fait penser à quelque chose d’aérien, surtout pour alléger le thème difficile du roman. Je propose donc une recette de verrines aux fruits de la passion et à la mascarpone que j’ai faite à Noël dernier et qui a été très appréciée.

 

15 fruits de la passion

300 g de mascarpone

125 g de framboises

4 cuillères à soupe de sucre de canne liquide (blanc)

1 sachet de sucre vanillé

 

Mélanger vivement la mascarpone (sortie du frigo une heure à l’avance) avec le sirop de sucre de canne liquide. Ouvrir les fruits de la passion, prélever la pulpe et la mélanger avec le sucre vanillé. Remplir alternativement de petits verres d’une couche de fruits, d’une couche à la mascarpone et terminer par les fruits. Les deux préparations vont se mélanger mais ce n’est pas grave. Mettre les framboises sur des petites piques, les saupoudrer de sucre glace et les poser sur les verrines. Environ 3 framboises par verrine. L’acidité des fruits de la passion et la douceur de la mascarpone se marient très bien.

 

Lettres Frontière : le roman fait partie de la sélection Rhône-Alpes 2012.

se référer à l'article expliquant ce qu'est Lettres Frontière.

Martine M.

Partager cet article
Repost0
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 16:14

fraises.jpg        visages.jpg

 

Monika FETH

 

                                                                                                               images (3)

 

Romans policiers ados

 


L’auteure :

Elle est née le 8 juin 1951.

Elle fait des études de lettres à Bonn. Elle est journaliste et écrivain allemand. Elle écrit son premier roman en 1980. Elle écrit surtout pour la jeunesse, en particulier des livres de lecture. Elle a reçu plusieurs prix pour ses ouvrages. Elle vit de son écriture et produit des romans et des romans policiers.

 

Les livres : Le Cueilleur de Fraises

Une jeune-fille de 18 ans est retrouvée assassinée dans la forêt. Elle a été poignardée 7 fois et on lui a pris son collier. Le commissaire Bert est chargé de l’enquête et va faire le lien avec d’autres meurtres ayant eu lieu en Allemagne du Nord. Caro était en co-location avec Jette et Merle. A l’enterrement, Jette défie le tueur et va essayer de mener sa propre enquête. La mère de Jette est auteur de romans policiers et s’inquiète tout le temps pour sa fille.

 

  Le Peintre des Visages

Jette et Merle se remettent difficilement du décès de Caro et des événements liés à cette mort horrible. Elles décident de louer sa chambre à un garçon. Mike est très sympathique et son amie Ilka aussi, malgré l’aura de mystère qui l’entoure. Quand elle disparaît, elles préviennent le commissaire Bert et comme dans le premier tome, Jette se lance dans l’enquête en prenant des risques et en mettant sa vie en danger.

 

Mon avis : j’ai bien aimé les deux livres même si le suspense n’est pas au rendez-vous. Mais ce sont des livres pour ados et ils s’appliquent avant tout à décrire leurs vies et leurs préoccupations. Distrayant, sans plus.

 

Bibliographie :

Vol, envol : prix Tam-Tam du livre jeunesse

Prisonnière de la lune

Le voleur d’éclats (3 tome des aventures de Jette et Merle)

Monsieur Tougris : le ramasseur de pensées

Monsieur Toupuissant et l’arc-en-ciel

Monsieur Toutencouleur : la ville et la mer

Monsieur Toubleu, le polisseur de plaques des rues

 

Les plaisirs de la table : le titre du premier livre me fait naturellement penser aux fraises, très présentes dans le roman.

Je les aime tout simplement coupées en petits morceaux, mélangées avec un peu de sucre, un jus de citron et surtout des feuilles de verveine-citronelle ciselées. Servir très frais !

En boisson : mixer quelques fraises fraîches avec du citron et du lait et un sachet de sucre vanillé : un régal ! Ne pas oublier la paille !

Martine M.

Partager cet article
Repost0
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 08:47

skoda.jpg

 

Olivier SILLIG

                                                                                                                        images (4)

Roman

 

L'AUTEUR :

Il est né le 18 mai 1951 à Lausanne (Suissse).

Il est psychologue, informaticien, artiste peintre, cinéaste et écrivain Vaudois (Suisse).

Il a fait les Beaux Arts à Londres, des études de psychologie avant de devenir programmateur analyste. Il fait des expositions et réalise des films.

 

LE LIVRE : Skoda

Skoda est une jeune soldat dans une guerre que l'on devine située dans les Balkans, en Europe.

Il est le seul survivant de toute une compagnie et découvre un bébé encore vivant dans une voiture dont les occupants sont tous morts. Il l'emmène avec lui et va s'occuper de lui en faisant parfois des sacrifices énormes pour lui donner à manger. Des rencontres agréables et franchement horribles vont émailler son parcours.

 

MON AVIS : j’ai aimé l’écriture de Olivier Sillig, par contre le sujet est tellement déprimant, sans jamais aucun espoir !

 

BIBLIOGRAPHIE :

Bsjeurd

La marche du loup

Je dis tue à tous ceux que j’aime

Deux bons bougres

Lyon, simple filature

Cire perdue : prix coup de cœur de Lettres Frontière 2010

                     J’ai adoré ce roman historique très bien construit, passionnant et servi par une écriture splendide.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE

Je n’ai pas eu envie de cuisine en lisant le livre qui ne se prête absolument pas au parallèle que j’aime bien faire entre la lecture et la cuisine.

 

Lettres Frontière : Skoda fait partie de la sélection Suisse Romande.

Cf explications dans l’article sur Lettres Frontière.

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 15:26

abeilles.jpg

 

 

Natacha CALESTREME

                                                                                                           images (3)

Roman policier

 

L’auteure :

Elle est réalisatrice et journaliste. Elle est membre de la Société des Explorateurs Français et membre des JNE, Journalistes Ecrivains pour la Nature et l’Ecologie. Elle travaille beaucoup pour la télévision. Elle réalise d’ailleurs sa propre collection de documentaires, « Héros de la Nature », série de portraits d’hommes et de femmes qui agissent pour la protection et la bio-diversité dans le monde.

 

Le livre : Le Testament des Abeilles (1er roman de Natacha Calestrémé).

L’action se déroule à Paris et dans la Région Parisienne. Le major Yoann Clivel se heurte à des morts bien mystérieuses. A chaque fois, il y a au moins un enfant de 6 ans surdoué parmi les victimes. Il va découvrir une prophétie, le testament des abeilles, qui annoncerait la fin de l’humanité. Le point de départ de cette prophétie est la disparition des abeilles. Cette prophétie serait le prétexte utilisé par un assassin particulièrement retors.

Mon avis : j’ai bien aimé le livre même si on se trouve encore une fois confronté à une « énième » prophétie de la fin du monde. Mais l’intrigue, l’enquête du major, les personnages secondaires sont bien amenés. Un policier à lire sans se prendre la tête.

 

Bibliographie : Essais :

Les héros de la nature

Carnets Afghans avec Stéphane Allix.

 

Les plaisirs de la table : c’est le deuxième roman que je lis dernièrement où on parle de la disparition progressive des abeilles. (cf l’article sur le roman policier « la disparition soudaine des ouvrières). C’est vrai aussi que j’aime beaucoup le miel et que j’essaie de le mettre le plus souvent possible dans la cuisine.

Cuisse de dinde glacée au citron et au curry

1 cuisse de dinde

ail, sel, poivre

1 citron

Un peu de curry

2 cuillère à soupe de miel liquide

Dans un bol, mélanger le jus de citron, le miel, le poivre, le sel, le curry. Mettre la cuisse de dinde dans un plat, l’ail et parsemer de beurre en morceaux ou d’huile d’olive. Faire cuire à 210 °. Au bout de 20 minutes environ, arroser la cuisse de la marinade au miel et terminer la cuisson. Environ 30 à 40 minutes en arrosant souvent. On peut aussi prendre un deuxième citron, le couper en tranches fines et les mettre dans le plat en même temps que la sauce au miel.

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 07:12

turquetto.jpg

 

Metin ARDITI

                                                                                                       images (1)

Roman

 

L'AUTEUR :

Il est né le 02 février 1945 à Ankara en Turquie. Il a vécu dans ce pays jusqu’à l’âge de 7 ans.

C’est un écrivain suisse d’origine turque. Il écrit des romans, des essais et des récits.

Il a étudié à l’école Polytechnique fédérale de Lausanne et obtenu un diplôme en physique et un diplôme de 3ème cycle en Génie Atomique. Il a continué ses études à l’Université de Stanford.

Il habite Genève, et enseigne à l’école Polytechnique de Lausanne. Il créée la Fondation Arditi en 2000 et préside la Fondation de l’OSR (Orchestre de la Suisse Romande, orchestre symphonique de Genève). Il est également fondateur et co-président de la Fondation « Les Instruments de la Paix-Genève » qui permet à des enfants de Palestine et d’Israël d’accéder à une éducation musicale.

Les thèmes majeurs rencontrés dans ses livres tournent autour de la filiation, la solitude et de l’exil.

 

LE LIVRE :  Le Turquetto : prix Jean Giono en 2011.

Le point de départ du roman est un tableau attribué au Titien qui s’appelle « l’Homme au Gant » et qui se trouve au musée du Louvre. A l’occasion d’une exposition à Genève, le tableau est prêté par le musée et une personne remarque une anomalie au niveau de la signature. Après analyses, on suppose que la signature a été écrite par deux personnes différentes et il se pourrait que le tableau ne soit pas de Titien, mais peut-être d’un élève du maître appelé « Le Turquetto ».

L’auteur va imaginer l’enfance et la vie de ce personnage dont on ne connaît rien et surtout aucune autre œuvre que l’Homme au Gant. On voyage de Constantinople (1519) à Venise où le héros va devenir un grand peintre connu et à la fin il retournera à Constantinople.

 

MON AVIS : j’ai littéralement plongé dans le roman sans pouvoir le lâcher ! Une écriture sublime, je me suis laissée emportée par les mots, les phrases, les couleurs. Une vraie réussite non seulement pour le lecteur intéressé par l’art mais pour tous les lecteurs qui aiment l’histoire, les voyages. J’ai appris beaucoup de choses sur la peinture, la fabrication des encres, la Turquie, Venise à la Renaissance. Passionnant du début à la fin. Pour le coup, un excellent choix pour la sélection Suisse Romande de Lettres Frontière.

 

BIBLIOGRAPHIE : parmi d’autres titres :

Romans :

  • Dernière lettre à Théo
  • La pension Marguerite
  • L’imprévisible
  • Loin des bras

     Essais :

  • La Fontaine, fabuliste infréquentable
  • Le mystère Machiavel

Récits :

  • La chambre de Vincent
  • Jonction

LES PLAISIRS DE LA TABLE

Aucune recette de cuisine ne m’est venue en lisant le livre. Il faudrait en trouver une qui soit à la hauteur de l’écriture et de l’histoire.

En tout cas un terme culinaire me paraît très approprié : j’ai savouré chaque phrase et chaque mot du livre ! ! !

 


Martine M.

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 19:47

eona-1.jpgeona-2.jpg

 

 

Alison GOODMAN

 

                                                                                                                     images (3)

 

Romans fantastiques ados ou adultes

 

L’auteure :

Elle est née en 1966 à Melbourne en Australie.

Elle écrit des romans et des nouvelles. Elle a réussi un Master en Arts et anime des ateliers d’écriture avec des étudiants.

Eon et le douzième dragon est son premier roman fantastique qui a obtenu le prix Auréalis en 2008 dans la catégorie roman fantastique.

 

Les livres : Eon et le douzième dragon et Eona et le collier des Dieux.

Les deux romans se passent en Chine dans des temps anciens et imaginaires. Eon suit l’entraînement de son maître pour devenir l’apprenti d’un des douze dragons qui protègent le pays et ainsi acquérir de grands pouvoirs en devenant Œil du Dragon. Mais Eon est en réalité Eona une fille et elle devient l’œil du dragon Miroir. Elle va se trouver mêlée à une lutte à mort pour le trône impérial.

Dans le deuxième tome, elle s’efforce de maîtriser son pouvoir pour aider la résistance et Kygo  l’empereur légitime. Sethon gouverne par la terreur et il faut le détruire pour sauver le pays. Peu à peu, Eona arrivera à connaître et à comprendre le mystère des douze dragons. Malgré les trahisons, les jalousies, les combats et la mort, va-t-elle réussir à aider Kygo et à trouver l’amour ?

 

Mon avis : j’ai beaucoup aimé cette série fantastique. Elle est bien écrite, pleine d’imagination, ce qui n’est pas aisé avec tous les romans ados parlant de dragons et de chevaliers dragons. Les deux tomes ne renouvellent pas le genre mais se laissent lire avec aisance et plaisir.

 

Bibliographie : aucun autre titre n’est pour l’instant traduit en français. Par contre on peut les trouver en anglais.

 

Prix Auréalis : C’est un prix littéraire décerné chaque année aux romans australiens dans les domaines de la science-fiction, de la fantasy et de l’horreur.

 

Les plaisirs de la table : je vais proposer la recette de goûter que j’ai fait en lisant le 2ème tome.

Gâteau de semoule au caramel et raisins secs

1 l de lait

170 g de semoule fine

150 g de sucre en poudre

50 ml de sirop de caramel

Faire bouillir le lait, verser la semoule et le sucre, mélanger et à la reprise de l’ébullition compter une minute. Ajouter un petit paquet de raisins secs. 

Napper un moule à charlotte de sirop de caramel et verser la préparation dedans. Fermer avec le couvercle, laisser refroidir et mettre au réfrigérateur jusqu’à ce que le gâteau soit bien froid.

Si vous aimez, vous pouvez aussi parfumer avec un peu de rhum.

 

gateau-de-semoule.jpg

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 09:08

poussette.jpg

 

 

Dominique De RIVAZ

 

                                                                                                              images (2)

Roman

L'AUTEURE :

Elle est née en 1953 à Zurich.

Elle est cinéaste, scénariste et auteure suisse. Elle travaille au département presse du Comité International de la Croix-Rouge. Elle est connue pour ses films et téléfilms. Elle vit entre Berne et Berlin.

 

LE LIVRE :  La Poussette

C’est l’histoire d’une jeune femme qui lorsqu’elle avait 14 ans en cours de puériculture va promener le bébé de son professeur dans la poussette. Par malheur, la poussette se bloque et le bébé meurt contre un trottoir. Elle ne va jamais s’en remettre et plonger petit à petit dans la folie. Tout d’abord, elle va se marier avec un plongeur spécialisé dans la récupération des balles de golf dans les étangs sur les terrains. Elle va mener une vie normale, mais son mari voudrait un enfant et là le médecin lui dit que ce n’est pas possible. Son mari va mourir lors d’une plongée dans un pays étranger et elle va revenir. Elle sombre tout à fait, et on devine qu’elle va finir après d’autres péripéties dans un hôpital psychiatrique. Elle est suivie par un psychiatre mais n’arrivera jamais à dire ce qui s’est passé pendant son adolescence.

 

MON AVIS :  C’est un roman très court qui se lit vite. Il est bien écrit mais vraiment démoralisant. On se rend compte très vite que l’événement affreux de son adolescence l’empêchera d’avancer et que malgré tous ses efforts, elle ne guérira pas.

 

BIBLIOGRAPHIE :

Tache

Douchinka

Le chemin du Mur

 

Lettres Frontière : le livre fait partie de la sélection Suisse Romande. Voir l’article sur Lettres Frontière dans la rubrique « Pourquoi ce blog ».

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE

Quand je lis un livre triste et difficile émotionnellement, je n’arrive pas à visualiser une recette de cuisine. 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 17:11

maxime-1.jpgmaxime-2.jpgmaxime 3

 

 

 

L’AUTEUR :

Son vrai nom est Maxime Guy Sylvain DROUOT, il est né le 19 février 1976 en Banlieue Parisienne. Pendant son enfance, il va souvent aux Etats-Unis. Il a été acteur pour la télévision et la publicité. Il abandonne son métier d’acteur pour reprendre des études de lettres modernes. Il devient vendeur à la FNAC au rayon des livres policiers. Pour écrire des romans policiers, il va suivre une formation en criminologie pendant un an à l’université. Michel Lafon va lui faire confiance en 2002 en publiant l’âme du mal.  Son premier roman, le 5ème règne sera publié en 2003 sous le pseudonyme de Maxime Williams et obtient le prix du roman fantastique au Festival de Gérardmer. Le nom de Maxime Chattam fait référence à une petite ville de Louisiane.

 

LES LIVRES :

La Trilogie du Mal :

  • L’âme du mal : c’est l’automne pour l’agent du FBI, Joshua BROLIN. Le roman se situe à Portland en Oregon. Il est aidé par une jeune étudiante en psychologie. Il est à la poursuite d’un tueur en série mutilant ses victimes de manière rituelle.
  • In Ténébris : c’est l’hiver pour Joshua qui a démissionné du FBI. Cette fois-ci il mène une enquête aux côtés de l’officier Annabel O’DONNEL. Ils cherchent un tueur en série qui n’agit pas seul.
  • Maléfices : c’est le printemps pour les deux héros. Ils enquêtent sur un sérial killer qui momifie ses victimes dans une toile d’araignée.

Cette trilogie montre 3 tueurs en série différents avec Joshua Brolin en fil rouge.

Le Cycle de l’Homme :

  • Les arcanes du chaos : le roman montre comment va le monde avec l’ambition des hommes, l’argent, le pouvoir, les manipulations.
  • Prédateurs : lors d’un débarquement militaire, des crimes horribles sont commis. Le lieutenant Frewin de la police militaire aidé par une infirmière Ann Dawson, se lance à la recherche de l’assassin pervers et très intelligent. L’enquête durera plusieurs années.
  • La théorie Gaïa : le roman se situe sur le Pic du Midi et sur une île. La théorie du complot est au centre de l’ouvrage.

Cette trilogie montre ce que l’homme peut faire de pire pour le pouvoir.

Le Diptyque du Temps :

  • Léviatemps : roman policier se situant à Paris dans les années 1900.

Guy de Timée est un écrivain connu qui a tout abandonné pour pouvoir écrire enfin ce qu’il a envie, c'est-à-dire un roman policier. Il s’est enfui et vit dans les combles d’une maison close. Il va s’intéresser à une série de meurtres autour de l’exposition universelle. L’assassin tue des femmes et rêve de contrôler le temps. Guy fait équipe avec Faustine, une mystérieuse prostituée, l’inspecteur Perotti et Yoshito, japonais et sumo déshonoré.

  • Le requiem des Abysses : suite du précédent roman. Guy et Faustine se sont réfugiés après les horreurs de Paris dans un château du Vexin. Une famille entière est massacrée à proximité de la propriété et Guy toujours fasciné par les crimes tente de découvrir la vérité. Faustine aimerait bien que cela s’arrête, mais on sent la fascination du héros.

Autre-Monde : 1er cycle : saga de Fantasy (Dystopie)

  • L’Alliance des trois : Etats-Unis, New-York. 3 adolescents se rendent compte qu’il se passe quelque chose d’anormal sur terre. La Grande Tempête arrive et va changer le monde. Des éclairs bleus rampent partout, pénètrent partout et Matt qui les aperçoit a peur. Au matin, tout a changé, les adultes ont disparu, il n’y a plus d’électricité, les armes, le métal ont fondu. La végétation a repris ses droits et envahit tout. Matt part tout d’abord à la recherche de son ami Tobias qu’il retrouve et ils décident de quitter la ville et d’essayer de trouver d’autres survivants. Pendant leur longue marche à la recherche d’un endroit préservé, ils rencontrent des créatures dangereuses. Certains adultes sont devenus violents et agressifs et semblent pourchasser les adolescents et enfants. Matt est aidé dans sa quête par une chienne, Plume, qui a une taille impressionnante. Matt et Tobias vont devoir apprendre à se défendre et à se battre pour leur vie. 3 clans existent dans ce nouveau monde : les Pans formé par les enfants et adolescents qui ont développé des « altérations » (transformations génétiques dûes à la tempête), pouvoirs qui leur permettent de combler leurs points faibles.

Les Cyniks : les hommes violents et agressifs et les Gloutons, d’autres hommes revenus à l’état sauvage. Ces deux catégories ont perdu la mémoire. Matt est aussi poursuivi par une créature étrange qui le chasse uniquement dans ses rêves. Avec Ambre, ils vont former l’Alliance des Trois.

 

  • Malronce :

Les trois héros vont rencontrer d’autres clans de Pans en particulier les Kloropanphylles qui vivent dans une forêt immense et dangereuse. Matt part découvrir ce que la reine Malronce veut obtenir de lui en le faisant pourchasser par son armée de Cyniks. Pourquoi Malronce fait elle capturer tous les enfants et adolescents, qu’est-ce-que la quête des peaux ?

  • Le Cœur de la Terre :

Tobias a sauvé Matt en étant avalé à sa place par le Raupéroden, la créature des rêves. Matt et Ambre vont découvrir que Malronce  prépare une guerre pour capturer et anéantir tous les Pans. Tous les deux vont atteindre Eden, la plus grande colonie de Pans pour tenter de se préparer à cette guerre. En développant leurs altérations, ils vont essayer de sauver tous les Pans.

 

Autres livres de Maxime Chattam en dehors de ces séries :

Le Sang du temps

La promesse des ténèbres

Il a aussi écrit des nouvelles, une pièce de théâtre et un essai.

 

MON AVIS : je suis une inconditionnelle de Maxime Chattam. Bien que ses romans policiers soient sombres et dépeignent l’homme dans ce qu’il a de plus mauvais, ils sont très bien écrits, le suspense est toujours intelligemment mené. Celui que j’ai préféré, reste Prédateurs. Le parallèle avec une guerre où les hommes tuent pour sauver leur vie et avec un « prédateur », assassin froid et calculateur qui mène sa propre guerre contre les autres est très intéressant. Je me demandais ce que la saga de fantaisie allait donner, et c’est aussi bien que tous les autres romans. J’ai tout lu et tout acheté de l’auteur et j’attends avec impatience le deuxième cycle de Autre-Monde.

Je l'ai également écouté lors d'un conférence au Salon du Livre et de la Presse internationale à Genève. Il expliquait sa démarche d'écrivain et surtout que son livre préféré restait Le Seigneur des Anneaux. Il est vrai que sa saga fantaisie est dans la même veine.

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 17:10

royal.jpg

 

 

Pieter ASPE

 

                                                                                                                  images (1)

Roman policier

 

  • L'AUTEUR :  écrivain belge de son vrai nom : Pierre ASPESLAG.

    Il est né le 03 avril 1953 à Bruges.

    Il a fait beaucoup de métiers avant de se consacrer à l'écriture à partir de 1996.

 

  • LE LIVRE : De sang royal

    Les enquêtes du Commissaire Van In avec l'inspecteur Guido Versavel et avec sa compagne, juge d'instruction, Hannelore Martens. Ils ont deux enfants ensemble, des jumeaux.

    La ville de Bruges est la quatrième héroïne des romans de Pieter Aspe.

    Dans Sang Royal on se heurte à un secret de famille, à des règlements de compte au commissariat, à une peur du commissaire que Hannelore le trompe avec son premier amour.

 

  • MON AVIS : j'aime particulièrement les romans policiers de Pieter Aspe et son héros récurrent.

    On navigue d'une rue de Bruges à une autre, d'un restaurant ou café à un autre, le commissaire Van In buvant et fumant beaucoup. C'est un policier atypique, résolvant des enquêtes difficiles, à la limite de la politique belge, mais réussissant toujours à aller jusqu'au bout. On sourit aux disputes avec Guido Versavel, fidèle ami même si parfois il est exaspéré par le « rustre » commissaire !

 

  • BIBLIOGRAPHIE :

    Le carré de la vengeance

    Chaos sur Bruges

    Les masques de la nuit

    La quatrième forme de Satan

    Le collectionneur d'armes

    De sang royal

    La mort à marée basse

    Le tableau volé

    Pièce détachée

   13

  L'affaire du tarot

 Le message du pendu

 

  • LES PLAISIRS DE LA TABLE

  • le commissaire adore la viande rouge ; lui la mange saignante et Versavel la mange bien cuite. Je suis comme l'inspecteur et je vais vous soumettre ma recette de boulettes de viande :

    Pour 3 ou 4 personnes environ :

    500 g de viande de bœuf hachée.

    Sel, poivre, ail, persil

    2 œufs entiers et 1 gros oignon

    paprika, un peu de piment en poudre

    farine

    Mélanger tous les ingrédients dans un grand saladier. Il faut que l'oignon, l'ail et les herbes soient vraiment très finement hachées. On peut aussi, si on en a, ajouter de la menthe finement hachée également. Bien malaxer et ajouter un peu de farine pour « coller » l'ensemble.

    Former des boulettes de viande (pas trop grosses) et les faire cuire à la poêle dans de l'huile d'olive. Servir avec des pâtes et de la sauce tomate.

 

 

Martine M.

 

 

 

De Sang Royal
De Sang Royal
De Sang Royal
De Sang Royal
Partager cet article
Repost0
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 08:53

 

tout-passe.jpg

 

Bernard COMMENT

 

                                                                                                                      images (4)

 

Nouvelles

 

  • L'AUTEUR :

    Il est né en 1960.

    Il a déjà écrit 16 livres et reçu 6 récompenses.

    Il est officier des Arts et des Lettres, écrivain, éditeur, responsable de la Fiction à France Culture, scénariste, Président de la Commission Roman du Centre National du Livre jusqu'en 2008. Il est le fils du peintre suisse Jean-François Comment. Son premier roman est écrit à Paris en 1990. En 2005, il devient directeur de la collection « Fiction & Cie » des éditions du Seuil. En 2010, il édite avec Stanley Buchtal le livre d'écrits intimes de Marilyn Monroe, Fragments. Depuis octobre 2011, il est conseiller des programmes sur Arte.

 

  • LE LIVRE : Tout Passe

    Le livre a reçu le prix Goncourt de la nouvelle en 2011.

    Neuf nouvelles : neuf personnages qui parlent de leurs rapports avec la vie, la mort, les autres, le bonheur. Certaines ont des chutes étonnantes auxquelles le lecteur ne s'attend pas du tout.

 

  • MON AVIS : les nouvelles se lisent facilement grâce à une écriture fluide, agréable. La nouvelle n'est pas le genre littéraire qui me passionne et je n'ai pas été emballée par l'ouvrage. Le titre reflète exactement ce qui se passe dans la tête des personnages.

 

  • BIBLIOGRAPHIE : 

    Romans :  entre autres

    Allées et venues

    L'ombre de la mémoire

    Florence, retours

    Le colloque des bustes

    Essais : entre autres

    Roland Barthes, vers le Neutre

    Le 19ème siècle des panoramas

    Récits : entre autres

    Même les oiseaux

    Eclats cubains

 

 

  • LES PLAISIRS DE LA TABLE 

  • Je n'ai pas eu envie de parler cuisine en lisant le livre.

 

  • Lettres Frontière : le livre de Bernard Comment fait partie de la sélection Suisse Romande de Lettres Frontière pour l'année 2012. Cf l'explication de Lettres Frontière dans la catégorie Pourquoi ce blog.

Martine M.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Archives

Liens