Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 18:20

MiséricordeProfanation

 

J'ai vraiment adoré les deux premiers livres de ce danois mettant en scène un inspecteur pour le moins atypique. Du coup j'ai acheté le 3ème. A voir si il tient toutes ses promesses. 

Romans policiers danois vraiment à découvrir !

Partager cet article
Repost0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 14:44

Vie d'escargot

 

Anne CORTEY

 

 

 

                                                                                                                   images (3)

Album

 

 

L’auteure :

Elle est née en 1966 en Avignon. Elle a fait des études d’histoire de l’art et elle a travaillé en librairie jeunesse. Elle a une maîtrise d’histoire de l’art sur les illustrations des contes de Perrault. Elle collabore à la collection Tout un art, livres animés édités par Hatier.

 

 

L’illustratrice :

Janik COAT : elle est née à Rennes. Elle a fait des études de graphisme aux Beaux-Arts de Nantes. Elle vit à Paris. Elle est auteur-illustratrice à plein temps depuis 2005. Elle anime régulièrement des ateliers d’arts plastiques autour de ses livres.

 

 

Le  livre :  Une vie d’escargot (2008)

Andreï marche sur la toundra. C’est très grand et il est seul. Il se met à neiger. Il faut qu’il fasse des provisions pour passer l’hiver. Il fait trop froid ! Il rentre chez lui. L’escargot dort et passe l’hiver. Il rêve beaucoup. Il se réveille, mais l’hiver est toujours là. Il décide donc de quitter ce pays décidément trop hostile et de prendre le train. Il a un peu de peine de partir…

 

 

Mon avis :

Présentation du livre : 1 page, le texte et la page suivante, l’illustration. L’hiver est décrit avec un violet magnifique très soutenu et quand Andreï rêve, c’est une double page qui représente son rêve. Très beau papier épais. Très bel ouvrage. Même si j'ai préféré les illustrations au texte.

 

 

Bibliographie : entre autres livres

Blanche (avec Françoise de Guibert et Nathalie Choux)

Amos et le pays noir (avec Janik Coat)

Sur l’île (avec Vincent Bourgeau)

Je ne suis pas un ver de terre (avec Guillaume Reynard)

Série sur la peinture :

Monet, Picasso et Van Gogh (avec Freançoise de Guibert)

Petites histoires pour rire du loup (avec Catherine Meurisse)

Pas peur du loup (avec Vincent Bourgeau)

 

Les plaisirs de la table : avec ces albums sur les escargots, je vais donner ma recette de crêpes que je tiens de ma grand-mère.

Mélanger 500 g de farine avec 6 œufs. Ajouter un litre de lait. Quand le mélange est bien délayé, ajouter selon les goûts un verre de bière, ou un petit verre d’eau de fleur d’oranger.

Je ne mets pas de sucre dans la pâte car les crêpes pourront ainsi se déguster soit sucrées, soit salées. Mon fils adore toujours autant les manger le soir quand il en reste avec du fromage à l’intérieur !

 

crepes-2.jpg

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 14:29

Oscar-escargot.jpg

 

Barbara MARTINEZ

 

 

 

                                                                                                              images (3)

Album

 

 

L’auteure :

Elle a grandi dans le sud de la France. Elle a fait l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg où elle obtient son diplôme avec l’option « illustrateur ». Elle a créé les éditions Buloba en 2003. Elle utilise plusieurs techniques : la peinture, la gravure en taille douce, les illustrations textiles.

 

 

Le  livre :  Oscar l’escargot (2008)

Oscar quitte le jardin où il vit car il trouve qu’il est trop triste. La coccinelle essaye de le retenir, en vain. La chouette fait la même chose dans sa forêt. Il va rencontrer au fil des pages différents animaux : le hérisson, le lièvre, le mille-pattes. Le pays qu’il traverse est toujours trop sombre pour lui. Le lièvre lui propose de le porter sur son dos pour aller plus vite. Sur les toits de la ville, il rencontre  les chats de gouttière. Ce n’est toujours pas assez coloré, il continue. Il tombe dans une rivière et fait la connaissance des poissons. Il s’agrippe à une branche et échoue sur la rive. Agathe est un escargot et elle l’accueille avec gentillesse. Oscar bafouille ! Il est tombé amoureux et un arc-en-ciel apparaît avec toutes ses couleurs.

 

 

Mon avis :

Très bel ouvrage : avec du papier canson épais. Les couleurs sont bleues quand Oscar cherche son chemin et très colorées quand il rencontre enfin Agathe !

 

 

Bibliographie : entre autres livres

Le rêve de Gaëtan

Histoire de trolls et autres contes nordiques (ill : Monique Ribis)

Chante-moi les saisons (ill : Florence Jenner-Metz)

Le tigre amoureux (ill : Muriel Carminati)

 

Les plaisirs de la table : avec ces albums sur les escargots, je vais donner ma recette de crêpes que je tiens de ma grand-mère.

Mélanger 500 g de farine avec 6 œufs. Ajouter un litre de lait. Quand le mélange est bien délayé, ajouter selon les goûts un verre de bière, ou un petit verre d’eau de fleur d’oranger.

Je ne mets pas de sucre dans la pâte car les crêpes pourront ainsi se déguster soit sucrées, soit salées. Mon fils adore toujours autant les manger le soir quand il en reste avec du fromage à l’intérieur !

 

crêpes 2

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 14:12

voyage-petit-escargot.jpg

 

 

Julia DONALDSON

 

 

                                                                                                                 images (3)

Album

 

 

L’auteure :

Elle est née le 16 septembre 1948. C’est un auteur britannique pour la jeunesse. Elle écrit en faisant des rimes. Elle a d’abord écrit des chansons pour les enfants et la télévision jeunesse. Depuis 1993, elle se consacre aux livres. Certains sont réservés à l’usage scolaire. Elle a créé un système d’apprentissage de la phonétique avec les chants des oiseaux. Elle a chanté dans sa jeunesse et appris le piano. Elle parle français, allemand et italien. Elle a étudié le théâtre et la langue française à l’Université de Bristol. Elle a obtenu le prix « Lauréat des enfants » (prix britannique décerné aux auteurs ou illustrateurs tous les deux ans assorti d’une bourse). Ce prix a été inventé par Ted Hugues et les enfants de l’écrivain pour la jeunesse Michael Morpurgo. Julia Donaldson fait aussi campagne contre les fermetures des bibliothèques en publiant des articles et en se déplaçant. En 2012, elle a fait la tournée des bibliothèques du Royaume-Uni et il est prévu qu’en 2013 elle se rende en Irlande du Nord. Elle s’occupe également d’un organisme qui vient en aide aux artistes et aux jeunes des communautés défavorisées.

 

 L’illustrateur :

Axel SCHEFFLER : il est né à Hambourg en 1957. Il est illustrateur de livre pour enfants. Il est arrivé en Angleterre en 1982 et a étudié à l’Académie des Beaux-Arts de Bath. Il habite à Londres. En 2009, les éditions Faber lui ont demandé d’illustrer la nouvelle édition d’un livre sur les chats dont c’était le 70ème anniversaire. C’était également le 80ème anniversaire des éditions Faber.

 

 

Le  livre :  Le merveilleux voyage du petit escargot (2004)

Le petit escargot s’ennuie sur son rocher au bord de la mer ; il voudrait bien partir avec tous ces bateaux. Il grimpe sur la queue d’une baleine : leur voyage va les emmener au milieu des icebergs, près de plages dorées et chaudes, dans les fonds marins, à travers le beau et le mauvais temps, avec de grandes ou petites vagues. La baleine finit par se perdre et se retrouve échouée sur une plage à marée basse. L’escargot est trop petit pour l’aider : vite, il va dans une école à côté et inscrit sur le tableau un message. Les enfants vont chercher les pompiers qui  arrosent  la baleine jusqu’à ce que la marée haute soit de nouveau là ! La baleine et l’escargot rentrent de leur long périple et les autres escargots sont émerveillés par leurs aventures. Ils montent à leur tour sur la queue de la baleine et les voilà partis eux aussi.

 

 

Mon avis :

Belle histoire d’amitié et de solidarité. Les illustrations sont grandes, très colorées.

 

 

Bibliographie : entre autres livres

 

La série Gruffalo (ill : Axel Scheffler)

Timioche, le petit poisson qui racontait des histoires

Monsieur Bout de bois

Et hop ! dans les nuages

Paddy Macpat

Zébulon le dragon

Bébé des cavernes (ill : Emily Gravett)

Trois enfants chez les géants

Une maison trop petite

Tyrannosaurus Minus (ill : David Roberts)

 

 

Les plaisirs de la table : avec ces albums sur les escargots, je vais donner ma recette de crêpes que je tiens de ma grand-mère.

Mélanger 500 g de farine avec 6 œufs. Ajouter un litre de lait. Quand le mélange est bien délayé, ajouter selon les goûts un verre de bière, ou un petit verre d’eau de fleur d’oranger.

Je ne mets pas de sucre dans la pâte car les crêpes pourront ainsi se déguster soit sucrées, soit salées. Mon fils adore toujours autant les manger le soir quand il en reste avec du fromage à l’intérieur !

 crêpes 2

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 13:53

Milo-escargot.jpg

 

Sébastian LOTH

 

 

                                                                                                                 images (3)

Album

 L’auteur :

Il est auteur et illustrateur allemand. Il vit en Suisse.

 

 

Le  livre :  Milo veut décrocher la lune (2011)

Milo aime tout ce qui est rond. Il aimerait aller sur la lune si ronde. Il explique son projet à sont ami le ver de terre, Albert. A deux, ils vont redoubler d’idées pour réaliser cet objectif. Ils construisent d’abord un trampoline, mais cela ne marche pas ! Le lendemain c’est une fronde, mais ça ne va pas assez loin. Milo s’accroche à une fusée et Albert allume la mèche. Milo remarque alors que la terre est ronde ! Mais déjà il redescend et tombe dans un étang. Il va mettre beaucoup de temps à rentrer chez lui ! Milo raconte à Albert que la terre est ronde. Il est heureux, il vit sur une boule bien ronde !

 

 

Mon avis :

Très jolie histoire d’amitié entre l’escargot et le ver de terre. Les illustrations prennent toutes les pages avec une double page au milieu.

 

 

Bibliographie : deux autres albums pour l’instant

Lucie est partie

Est-ce bien toi, petite oie ?

 

Les plaisirs de la table : avec ces albums sur les escargots, je vais donner ma recette de crêpes que je tiens de ma grand-mère.

Mélanger 500 g de farine avec 6 œufs. Ajouter un litre de lait. Quand le mélange est bien délayé, ajouter selon les goûts un verre de bière, ou un petit verre d’eau de fleur d’oranger.

Je ne mets pas de sucre dans la pâte car les crêpes pourront ainsi se déguster soit sucrées, soit salées. Mon fils adore toujours autant les manger le soir quand il en reste avec du fromage à l’intérieur !

 

crêpes 2

 

 

Martine M. 

Partager cet article
Repost0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 13:37

Coquilles-escargot.jpg

 

Sandrine LEVY

 

 

                                                                                                           images (1)

Album

 

 

 L’auteure :

Elle est née en 1974 à Fontainebleau. Elle a fait des études de psychologie avant de devenir professeur des écoles. Ce métier ne répondant pas à toutes ses attentes, elle s’est mise à écrire. Elle écrit à plein temps dans son petit village de l’Essonne.

 

L’illustratrice :

Selma MANDINE : elle est née en 1973 à Hong-Kong. Elle est diplômée de « Photographic Design » de Hong-Kong. Elle est designer et graphiste pour des musées de cette ville en parallèle de l’illustration. Elle vit et travaille en France.

 

 

Le  livre :  Les coquilles de Mikado (2010)

 

Mikado est un petit escargot qui a grandi et qui doit changer de maison (coquille). Il va chercher partout et faire le tour du monde des maisons : chalet, tipi, phare, manoir, château… Il adore la coquille-maisonnette qu’il découvre un jour mais de nouveau, comme il mange beaucoup, il est à l’étroit…

 

Mon avis :

Le texte est écrit sous forme de petites comptines à chaque page pour chaque maison. Les illustrations pastels sont magnifiques de douceur. Très joli livre.

 

 

Bibliographie : entre autres albums

Le faiseur de nuages (ill : Selma Mandine)

Raphie Rasibus, une histoire de taille ! (ill : Selma Mandine)

Grodoudou et moi (ill : Selma Mandine)

Les petits cailloux de Mamayé (ill : Coralie Sando)

Aussitôt dit (ill : Sandrine Lhomme)

La grande dame et le petit monsieur (ill : Sandrine Lhomme)

L’étrange secret de Dolly Lola (ill : Elisa Granowska)

 

Les plaisirs de la table : avec ces albums sur les escargots, je vais donner ma recette de crêpes que je tiens de ma grand-mère.

Mélanger 500 g de farine avec 6 œufs. Ajouter un litre de lait. Quand le mélange est bien délayé, ajouter selon les goûts un verre de bière, ou un petit verre d’eau de fleur d’oranger.

Je ne mets pas de sucre dans la pâte car les crêpes pourront ainsi se déguster soit sucrées, soit salées. Mon fils adore toujours autant les manger le soir quand il en reste avec du fromage à l’intérieur !

 

crêpes 2

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 20:11

diable épaules

 

Christian CARAYON

 

 

 

                                                                                                                            images (1)

Roman policier

 

 

L’auteur :

Il est né en 1969 à Mazamet dans le Languedoc. Il est agrégé d’histoire. Il enseigne l’histoire et la géographie dans un lycée depuis 15 ans. C’est son premier roman.

 

 

Le  livre :  Le diable sur les épaules (493 pages - 2012)

1924, lendemain de la première guerre mondiale dans un village isolé des montagnes du Tarn. Camille, la jeune institutrice a peur : une disparition, un crime atroce et elle appelle au secours son ami d’enfance Martial. C’est un ancien criminologue, il fait partie d’un cercle qui enquête sur des phénomènes étranges. En particulier quand la police n’a pas d’explication et n’arrive à rien. Il va aider Camille à résoudre ces assassinats dans un village où personne ne parle. Mais les langues vont se délier.

 

 

Mon avis :

J’ai adoré le livre ! Très bien écrit, un suspens croissant, des personnages intéressants et un village inquiétant. J’ai hâte de lire le prochain quand il paraîtra !

 

 

Bibliographie :

Le diable sur les épaules est son premier roman policier.

 

Les plaisirs de la table : j’ai cuisiné une daube de bœuf au vin rouge en terminant le livre : très réussie.

Couper environ 500 g de bœuf bourguignon en petits morceaux ; faire revenir un gros oignon dans un peu d’huile de tournesol dans une cocotte en fonte (j’aime bien cuisiner dans cette cocotte) et ajouter la viande. La faire revenir également. Eplucher et couper en rondelles fines environ 6 belles carottes et les ajouter à la viande. Couvrir de vin rouge et faire mijoter pendant deux heures. Plus la cuisson est longue, plus la viande sera tendre. Au bout de deux heures, vérifier l’assaisonnement (sel, poivre). Pendant la cuisson, rajouter du vin si il n’y a plus de liquide dans la cocotte. La viande doit être fondante et les carottes bien cuites. Mon petit plus : à la fin de la cuisson, je mets un peu de fonds de veau dans la cocotte que je mélange bien pour donner de l’onctuosité à la sauce. Servir bien chaud.

Ce plat est encore meilleur le lendemain bien réchauffé.

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 10:28

île dangers

 

 

 

Natasha COOPER

 

 

 

                                                                                                                 images (3)

Romans policier

 

 

L'AUTEURE :

Elle est née en 1951 à Kensington à Londres. Elle a travaillé pendant 10 ans dans l’édition avant de se consacrer à l’écriture. Elle a écrit des romans historiques sous un pseudonyme et maintenant écrit des romans policiers. Elle écrit aussi des critiques de livres pour les journaux comme le Times.

 

 

LE LIVRE :  L’île de tous les dangers (445 pages - 2012)

Karen Taylor est une jeune psychologue et mène une enquête sur les psychopathes. Elle se rend sur l’île de Wight pour en rencontrer un en prison. Elle habite provisoirement dans une maison de famille qu’elle n’avait pas occupée depuis très longtemps. L’inspecteur Trench demande son aide à propos de meurtres inexpliqués. De fil en aiguille, elle va se retrouver impliquée personnellement, mettre sa vie en danger, remuer le passé avant de résoudre cette enquête.

 

 

MON AVIS : 

J’ai bien aimé le livre, bien écrit avec de bonnes descriptions de l’île de Wight. Facile à lire, agréable sans se prendre la tête. Reposant.

 

 

BIBLIOGRAPHIE : 

Aucun autre titre de romans policiers de l’auteure ne sont encore parus en français.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :  j’ai envie de proposer la recette d’un bon gâteau au chocolat. Cela faisait longtemps que je n’en avais pas fait.

Cake au chocolat noir

 

Mélanger 3 œufs entiers avec 200 g de sucre semoule. Ajouter 125 g de beurre fondu puis petit à petit 250 g de farine et un sachet de levure chimique.  Ajouter 100 g de cacao en poudre non sucré type Van Houten. Délayer avec 10 cl de lait pour obtenir une pâte bien homogène. J’ai ajouté aussi un peu de liqueur de mandarine, mais on peut mettre du rhum ou un autre alcool. Verser dans un moule à cake tapissé de papier sulfurisé et faire cuire à 200° (thermostat 7) pendant 15 minutes puis à 180° (thermostat 6) pendant 45 minutes.

Servi avec une salade de fruit ou une crème anglaise, c’est le paradis !

 

 

Martine M.

L'île de tous les dangers
L'île de tous les dangers
L'île de tous les dangers
Partager cet article
Repost0
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 09:39

bleu   blanc fantômegris-secret.jpgrouge-souvenir.jpg

 

 

 

 

 

 

Laurie FARIA STOLARZ

 

 

                                                                                                                    images (3)

Romans fantastiques ados

 

L’auteure : 

Elle est américaine, a grandi à Salem dans le Massachusetts, célèbre ville connue pour ses procès contre les sorcières en 1692. Elle a une maîtrise en création littéraire et un diplôme d’écrivain de scénarios qu’elle a obtenu à Emerson, collège de Boston. Elle enseigne l’écriture. Elle écrit des romans pour ados dont les intrigues sont liées aux sorcières et sorciers.

 

 

Les  livres :  Bleu cauchemar (1er tome)

Lucy partage sa chambre avec ses deux meilleures amies, Amber et Dree. Elle a un secret : elle descend d’une famille de sorcières, c’est sa grand-mère qui l’a initiée et surtout elle fait des cauchemars prémonitoires. Dans le 1er tome de cette tétralogie (4 tomes), en rêvant elle fait pipi au lit. C’est gênant, mais surtout cela l’aide à comprendre et à essayer d’empêcher le meurtre de son amie Dree.

       Blanc fantôme (2ème tome) (300 pages – 2009)

Lucy a réussi à sauver Dree mais pas une autre fille du lycée. Il faut vivre avec tous ces événements et ce n’est pas facile. Surtout qu’elle recommence ses cauchemars et cette fois-ci elle vomit beaucoup à chaque fois. Dans ce livre, elle va rencontrer Jacob qui a rêvé d’elle et vient la secourir. Il pratique la magie aussi et fait également des rêves.

 

 Gris secret (3ème tome) (294 pages – 2010)

Les 3 filles et les 3 garçons (Jacob, P.J. et Chad) ont loué un petit chalet au bord d’un lac pour passer des vacances et se remettre de leurs aventures précédentes. Après une petite accalmie, Lucy recommence ses cauchemars. Elle rêve de Clara une fille qui habite à côté et elle saigne du nez à chaque fois. Jacob est aussi bizarre, il doit rêver aussi mais il ne veut rien dire à Lucy. Les événements vont s’enchaîner jusqu’à la disparition en mer de Jacob.

 

 Rouge souvenir (4ème tome) (324 pages – 2012)

Lucy ne se remet pas de la disparition de Jacob. Elle est à l’université avec Amber et se bourre de somnifères pour dormir. Quand elle comprend qu’ils l’empêchent de rêver de Jacob, elle arrête. Elle rêve de la mère de Porsha, la fille du directeur de l’université. Celui-ci lui demande d’aider sa fille, qui rêve aussi et commence à perdre la tête. Lucy va aller de découverte en découverte en aidant Porsha et peut-être qu’elle retrouvera Jacob au bout du chemin ?

 

 

Mon avis :

J’ai bien aimé la série, même si je la trouve moins bonne que la série de Kerstin Gier (voir les articles sur Rouge Rubis et Bleu Saphir). J’ai trouvé que parfois l’intrigue traînait un peu en longueur, mais j’ai fini par m’intéresser à Lucy et à Jacob. C’est aussi une histoire d’amour. En tout cas, on sent que l’auteur connaît les plantes, les bougies dont se servent les héros.

 

 

Bibliographie :

Noir prélude

Mortels petits secrets

Mortels petits mensonges

 

 

Les plaisirs de la table : en lisant le dernier tome de la tétralogie, j’ai fait un nouveau plat de poulet que nous avons beaucoup aimé.

Poulet aux pommes et aux carottes

J’ai pris 6 hauts de cuisses de poulet dont j’ai enlevé la peau. Je les ai fait dorer dans une cocotte en fonte avec un peu de beurre et d’huile de tournesol (du sel et du poivre) et un gros oignon bien émincé. Quant le poulet est bien doré, l’arroser avec 10 cl de calvados et flamber.

Ensuite mouiller avec 20 cl de cidre. Couvrer et faire cuire à feu doux pendant environ 30 minutes. Pendant ce temps j’ai cuit les carottes à l’eau (6 carottes) ; pendant qu’elles s’égouttaient, j’ai mis du beurre dans la casserole de leur cuisson et j’ai fait cuire 3 pommes coupées en tranches épaisses. Je les ai fait cuire jusqu’à ce qu’elles soient tendres mais pas transformées en compote. Je leur ai ajouté les carottes cuites en rondelles.

Retirer le poulet de la cocotte et faire réduire le jus de cuisson, ajouter 20 cl de crème fraîche liquide, du sel et du poivre. Quand cette sauce a un peu épaissi, remettre le poulet, les carottes et les pommes et faire réchauffer.

Bien-sûr, il faut aimer le sucré-salé !

Un petit truc : pour épaissir la sauce, ajouter un peu de fonds de veau ou de volaille, c'est génial !

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 09:26

nénuphar

 

Anthony EGLIN

 

 

                                                                                                images (1)

Romans policier

 

 

L’auteur :

Il est né en 1931 au Royaume-Uni. Il a travaillé dans l’art et la publicité. Il a aussi produit une série de vidéos sur l’art du jardinage. Il est membre de la société américaine de la rose. Il vit dans le comté de Sonoma en Californie avec sa famille. Il a reçu le prix Arsène Lupin de littérature policière pour la rose bleue. Ses trois romans traduits en français se déroulent dans le monde des jardins et de la botanique.

 

 

Le  livre :  Le nénuphar hybride (214 pages – 2009)

Le roman comme les deux premiers se passe en Angleterre. Son héros, le docteur  en botanique Laurence Kingston va aider une amie à retrouver son mari disparu. Celui-ci menait en secret des recherches sur un nénuphar hybride qui aurait la propriété de dessaler  l’eau de mer. Les enjeux financiers sont gigantesques et des meurtres vont se produire qui inquiètent Laurence. Il mène son enquête comme d’habitude sans tenir compte des avertissements et se mettra en danger pour sauver son ami.

 

 

Mon avis :

Je suis une inconditionnelle des livres d’Anthony Eglin. Ce sont des policiers qui changent de l’ordinaire bourrés d’humour, instructifs aussi sur les plantes et les fleurs. Le personnage principal est malin et attachant. C’est également très bien écrit, et sans temps mort.

 

 

Bibliographie :

La Rose Bleue

Le Mystère des Jardins Perdus

 

Les plaisirs de la table : je propose une tourte aux pommes fondantes délicieuse pour le goûter surtout en hiver si on la déguste encore tiède.

2 rouleaux de pâte feuilletée

Peler et couper 1 kg de pommes en lamelles, les faire cuire à la casserole avec le jus d’un citron, 30 g de sucre semoule. Faire cuire à couvert 10 minutes environ pour les rendre fondantes.

Etaler un rouleau de pâte feuilletée dans un plat à tarte, piquer le fond avec une fourchette et garnir des pommes. Etaler l’autre rouleau de pâte feuilletée par-dessus ; bien souder les bords et dorer le dessus avec un jaune d’œuf. Faire une petite cheminée au milieu pour la cuisson.

Faire cuire au four thermostat 6/7 (200°) pendant 30 minutes.

J’avais ajouté aux pommes 100 g de raisins secs blonds car j’aime beaucoup le goût des pommes et les raisins secs ensemble.

On peut aussi servir cette tourte avec une crème anglaise parfumée à la vanille, on aura donc ajouté de la vanille à la compote de pommes.

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Archives

Liens