Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 19:47

Forteresse-des-lapins.jpg

 

Linda ZUCKERMAN

 

                                                                 images (3)

 

Roman fantastique ados

 

L'AUTEURE :

Elle est née dans le quartier de Brooklyn à New-York. Elle a été directrice du secteur jeunesse de plusieurs maisons d'édition pendant près de 40 ans. Elle a écrit 3 livres qui ont reçu des prix aux Etats-Unis.

 

 

LE LIVRE : La Forteresse des lapins (347 pages - 2011 )

C'est l'hiver et il est particulièrement rigoureux. La société des renards doit faire face à une famine épouvantable. La société des lapins vit dans une forteresse. Certains lapins décident de profiter de cette famine pour tuer et vendre leurs propres congénères aux renards pour faire fortune. Harry est un renard, Quentin est un lapin. Aucun des deux ne savait que l'autre pouvait parler, penser, s'habiller, vivre en société. Le hasard va les mettre en présence et les faire s'élever contre ce trafic abominable. C'est un roman sur l'entr'aide et l'amitié.

 

BIBLIOGRAPHIE :

La forteresse des lapins est le seul roman traduit en français.

 

 

 

MON AVIS :

J'ai beaucoup aimé le livre ; l'écriture est très agréable, fluide et il y a beaucoup de suspense. Les lapins sont attachants. Les personnages sont très bien décrits et j'ai eu envie de les aider tout le long de l'histoire. Un roman très agréable à lire, amusant et qui fonctionne bien.

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Il fait très froid pendant tout le roman, je vais proposer une recette de soupe.

Soupe au chou rouge :

Couper la moitié d'un chou rouge en morceaux et les mettre dans une cocotte minute ; ajouter quelques pommes de terre et deux ou trois carottes. Couvrir d'eau et faire cuire à la cocotte.

Quand la cuisson est terminée, enlever du liquide de cuisson, le réserver et mixer la soupe. On doit obtenir un velouté un peu épais. Ajouter de la crème fraîche liquide et un peu de bouillon réservé si c'est trop épais. Servir très chaud.

Nous avons trouvé en dégustant la soupe que le chou rouge donnait un goût de châtaigne, c'est délicieux.

 

Soupe-chou-rouge-1--1-.jpg

 

Soupe-chou-rouge-2.jpg

 

 

Martine M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 15:19

Rose-morte-1.jpeg    Rose morte 2

 

Céline LANDRESSIE

 

                                                        images (3)

 

Roman fantastique ados

 

L'AUTEURE :

Elle est née en 1978. Elle a quitté l'école à 14 ans et a obtenu un diplôme de comptabilité grâce à une formation accélérée. Elle est fascinée par l'histoire de France. Rose Morte est sa première saga fantastique. Je n'ai rien pu trouver d'autre sur internet.

 

 

LES LIVRES : La Floraison Tome 1 (480 pages - 2012 )

Eileen (surnom Rose) est anglaise. Ses parents ont fui l'Angleterre quand elle était bébé car ils étaient catholiques. Ils se sont réfugiés à Paris. Elle rencontre à un bal, le Comte Artus de Janlys, beau ténébreux qui la fascine littéralement. On entre dans le monde des vampires. C'est la fin du 16ème siècle et l'histoire de France est mêlée à l'histoire de ce peuple.

 

Trois épines Tome 2 (437 pages – 2013)

Fin 18ème siècle : Rose est revenue de Saint Petersbourg. Les événements politiques français touchent la vie des immortels. Artus est le régent des Arimath, leur clan est en but aux intrigues et aux trahisons. L'Erudit, leur ennemi à tous, cherche toujours à les affaiblir et à trouver l'énigme de leur espèce, d'où ils proviennent, leurs origines. Rose et Artus à force de malentendus et de secrets se sont éloignés l'un de l'autre, vont-ils enfin se retrouver ?

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

Pour l'instant, elle n'a encore rien publié d'autre.

 

 

 

MON AVIS :

J'ai bien aimé les deux livres et je les ai lus très rapidement. Je m'intéresse beaucoup à l'histoire en général et c'est un plus pour les romans. C'est encore une histoire de vampires, mais elle est très bien écrite et on a hâte de connaître la suite.

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Je propose une petite douceur pour manger en lisant et en buvant une bonne tasse de thé.

Biscuit moelleux aux pommes et aux poires :

Mélanger 200 g de sucre semoule avec 3 œufs entiers, ajouter 180 g de farine, un sachet de levure chimique et 180 g de beurre fondu.

Couper en tous petits morceaux 3 pommes et une poire et les ajouter à la préparation.

Faire cuire 40 minutes à four thermostat 6 (180°).

Saupoudrer de sucre glace quand le gâteau est refroidi.

 

Biscuit-pommes-poires.jpg

 

Martine M.

 

 

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 07:59

Inferno.jpg

 

Dan BROWN

 

                                                                   images (4)

 

Roman policier ésotérique

 

L'AUTEUR :

Il est né le 22 juin 1964 dans le New-Hampshire aux Etats-Unis. Son père était un grand mathématicien et a enseigné à la Philips Exeter Académy. La famille Brown habitait là dans un environnement très religieux. Dan chantait à l'église, assistait au catéchisme et passait ses vacances dans un camp religieux. Il obtient son diplôme avec une double spécialisation espagnol et anglais en 1996. Il commence par une carrière musicale et forme sa propre maison de disques Dalliance. Il part à Hollywood pour une carrière de parolier et de pianiste. Il épouse Blythe Newlon, directrice de l'Académie du Développement Artistique ; elle va beaucoup l'aider en tant que chanteur mais aussi et surtout dans la promotion de ses livres. Dan Brown devient professeur d'anglais à l'Université d'Exeter. Il sort des CD dont un en 1994 intitulé Anges et Démons : le titre est un ambigramme dessiné par John Langdon. Il se servira de ces caractères pour son livre Anges et Démons. Il devient auteur à plein temps en 1996 et déménage à Tokyo au Japon. C'est son 4ème roman Da Vinci Code qui lui offre le succès, ce qui relance les précédents. Sa femme s'occupe des recherches sur les villes, de tout ce qui concerne l'art dans ses livres et parfois elle écrit avec lui. Lui s'occupe surtout de la cryptographie, des clefs et des codes, thèmes récurrents dans ses histoires. Il continue toujours la musique, une de ses chansons est jouée et fait partie de la bande sonore du film Da Vinci Code avec Tom Hanks. Inferno est son 6ème roman dont la principale référence est l'Enfer de Dante, un chapître de la Divine Comédie.

 

 

 

LE LIVRE: Inferno (564 pages - 2013 )

On retrouve Robert Langdon, professeur de Symbologie de Harvard. : il est à Florence en Italie, à Venise et à Istanbul. Il est sur la trace d'un virus génétique créé par un savant qui veut empêcher la surpopulation de la planète. Il doit s'aider de La Divine Comédie de Dante Alighieri et décrypter tous les codes de cette œuvre monumentales en s'aidant des œuvres artistiques de l'époque qui se trouvent surtout à Florence.

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Anges et Démons

Da Vinci Code

Le symbole perdu

Forteresse digitale

Deception point

 

MON AVIS :

Je l'ai lu bien-sûr et très vite car l'écriture est très fluide. Je m'intéresse beaucoup à l'art, c'est ce qui m'intéresse le plus. Par contre, Inferno est vraiment lassant ! C'est un catalogue artistique plus qu'un roman. Comme d'habitude le héros passe son temps à courir. C'est une course poursuite prétexte à visiter des villes superbes. Je reconnais que c'est bien documenté, mais au bout d'un moment, l'énumération des monuments, de l'architecture, de l'histoire de l'art provoque souvent des longueurs. On lit un livre de Dan Brown et on a lu tous les autres. C'est mon avis bien-sûr mais je pense quand même que d'autres romans policiers ésotériques sont bien meilleurs tels ceux de Giacometti et Ravenne par exemple ! Le meilleur romande Dan Brown reste Anges et Démons.

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Je vais proposer une recette avec des champignons des bois. Nous avons ramassé cette semaine beaucoup de sanguins et quelques chanterelles. Je trouve que cette recette va bien avec le livre car les champignons sont à double tranchant : ils peuvent être bons ou mauvais !


Tarte aux champignons des bois :

Faire cuire les champignons bien lavés et coupés en morceaux à la poêle à l'huile d'olive. Quand toute l'eau est évaporée, saupoudrer de farine, ajouter du sel, poivre, et persil. Ajouter enfin de la crème fraîche pour lier le tout.

Etaler une pâte sablée dans un moule à tarte, la remplir de la préparation et couvrir de gruyère râpé. Faire cuire au four pendant 25 minutes environ à thermostat 7 (200°). Déguster tiède ou bien chaud.

On peut aussi ajouter des lardons si on veut.

 

Tarte-aux-champignons-1.jpg

 

Tarte-aux-champignons-2.jpg

 

Martine M.

 

 

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 22:18

Annee-15-ans.gif

 

Marie-Claude BEROT

 

                                                               images (4)

 

Roman ados

 

L'AUTEURE :

Elle est née en 1939 à toulouse. Elle était puéricultrice avant de prendre sa retraite et de se lancer dans l'écriture. Son premier roman a été pris tout de suite par Milan jeunesse. Elle aborde des thèmes graves de la vie et ses livres sont souvent étudiés dans l'enseignement public. Ses personnages sont confrontés à des bouleversements qui rendent leur vie difficile. Elle a reçu plusieurs prix pour ses romans.

 

 

 

LE LIVRE: L'année de mes 15 ans (111 pages - 2013 )

Victoire est une enfant adoptée et elle le sait depuis longtemps. Elle est heureuse et épanouie dans sa famille adoptive avec des parents et un grand frère qu'elle adore. Un jour, un ami de son frère aperçoit une photo dans le portefeuille d'un de ses professeurs de faculté. C'est le portrait craché de Victoire ! Serait-ce sa mère biologique ? Son frère va l'aider et l'épauler dans cette quête et résoudre ce mystère en essayant de ne pas détruire au passage ce qu'elle a déjà : une belle famille aimante.

 

 

BIBLIOGRAPHIE : entre autres


Romans jeunesse :

L'heure du renard

Le stylo rouge

Badésirédudou

Marie-Lune

Chaque jour, je t'écrirai

Clara et Martin

La guerre de l'ours

Pierrou de Gavarnie

Mes vacances préférées

Romans :

 

Les pies ne font pas des rossignols


Romans ados :

Tu me plais...tout simplement

Dans le camp des assassins

 

Aube rouge sur l'océan

 

MON AVIS :

 

 

J'ai bien aimé le roman même si j'ai trouvé qu'il était un peu court et manquait de profondeur. Ce n'est pas si simple d'assumer le fait d'être un enfant adopté malgré tout l'amour qui peut l'entourer. La recherche de parents biologiques est aussi très difficile dans la réalité. C'est peut-être ça que je reproche à ce livre, c'est de manquer de réalisme. Mais aussi il s'adresse à des ados et le but recherché est de donner de l'espoir et non pas de décourager. Il a en tout cas le mérite de traiter d'un sujet sensible et de ne pas tomber dans le sentimentalisme.

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

J'ai envie de proposer un peu de douceur dans ce monde si difficile à vivre que l'on soit jeune ou moins jeune. J'ai dernièrement fait de la confiture de potiron et c'est délicieux !

Utiliser de la courge bien orange : pour 2 kgs de courge coupée en morceaux, ajouter 2 citrons pelés à vif (toute la peau doit être enlevée) également coupé en petits morceaux et 1,5 kg de sucre en poudre. Laisser macérer toute une nuit et faire cuire pendant une petite heure. Mixer au robot et refaire cuire pendant 10 minutes environ. Je n'aime pas quand la confiture est trop cuite car elle est dure. Et j'aime bien la mixer, c'est plus facile à étaler ensuite sur les tartines.

La confiture c'est quand même une question de « feeling » : quand on met la cuillère sur une assiette froide, le liquide doit adhérer à l'assiette et couler doucement. La confiture est cuite !

 

Confiture-potiron-1.jpg

 

Confiture-potiron-2.jpg

 

 

 

Martine M.

 

 

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 17:15

Comment-douleur.jpg

 

Pascal GARNIER

 

                                                                   images (3)

 

Roman

 

L'AUTEUR :

Il est né le 4 juillet 1949 à Paris et décédé le 5 mars 2010 en Ardèche où il s'était installé pour écrire et peindre. Il a commencé à écrire à 35 ans. Il a écrit de nombreux romans policiers et des romans pour la jeunesse et les ados. En 2001, il obtient le prix du festival Polar à St Quentin en Yvelines et en 2006, le Grand Prix de l'Humour Noir. Il écrit sur la vie de tous les jours, la vie simple, le voisinage, les souvenirs d'enfant.

 

 

 

LE LIVRE: Comment va la douleur ? (204 pages - 2006 )

Le roman a fait partie de la sélection Lettres Frontières 2006/2007.

 

Simon est un homme qui arrive à la retraite. Il est très malade et sait qu'il n'en a plus pour longtemps. Par hasard, un jour, il se retrouve dans la ville de Vals les Bains en Ardèche et rencontre Bernard, un garçon de 22 ans qu'on pourrait qualifier d' »imbécile heureux ». Bernard devient le chauffeur de Simon qui a un dernier travail à effectuer avant d'arrêter. Bernard va voir sa vie basculer complètement. On découvrira quel est le vrai métier de Simon et ce qu'il demandera à la fin au jeune-homme pour lequel il ressent de l'affection.

 

BIBLIOGRAPHIE : entre autres

Romans jeunesse :

Lili bouche d'enfer

Dico dingo

Mon jour de chance

Un chat comme moi

 

Romans ados :

Le chemin de sable (plusieurs tomes)

M'sieur Victor

Case départ

Traqués

Derrière l'écran

La gare de Rachid

 

Romans :

La place du mort

La théorie du Panda

Lune captive dans un œil mort

Cartons

Les hauts du bas

Le grand loin

La solution esquimau

L'A 26

Trop près du bord

Nul n'est à l'abri du succès

Flux

Les insulaires et autres romans noirs

Nuisibles

L'année sabbatique

Surclassement

Parenthèse

 

Il a aussi illustré une série de livres d'apprentissage pour les maternelles.

 

MON AVIS :

J'ai bien aimé le roman ; j'ai été déroutée au début, mais l'écriture est tellement fluide et agréable à lire que j'ai continué et ai été prise par l'histoire. Peut-être aussi le fait que je connaisse la ville de Vals les Bains (je voyais très bien les Thermes) m'a aidée. Mais vraiment, c'est un bon roman surprenant entre le policier et le roman d'une vie simple, celle de Bernard qui en fin de compte est toujours heureux de ce qui lui arrive. Il voit le bon côté des choses.

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Simon dans le roman ne mange pas beaucoup à cause de sa maladie mais Bernard, lui, aime bien manger. Dernièrement au potager, nous avons eu beaucoup de tomates vertes et outre la confiture j'ai aussi expérimenté d'autres recettes dont celle de la Tarte salée aux tomates vertes :

Eplucher deux gros oignons et les couper en petits morceaux. Les faire blondir dans une poêle avec de l'huile d'olive, ajouter 6 tomates vertes coupées en tout petits morceaux, du paprika. Laisser revenir environ 20 minutes en remuant souvent. Dès que toute l'eau s'est évaporée, les tomates sont cuites. Ajouter à la fin un peu de vinaigre balsamique. Hors du feu mélanger avec 50 g de parmesan haché et du persil frais. Foncer un moule à tarte d'une pâte à tarte feuilletée, garnir avec la préparation aux tomates et pour ceux qui les aiment, décorer avec quelques anchois à l'huile.

Faire cuire environ 30 minutes à four 200° (thermostat 7).

Déguster tiède.

 

Tarte tomates vertes 1

 


 


 

Martine M.

 


 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 09:16

Operation-Maurice.jpg

 

Claire DEROUINEAU- GRATIAS

Stéphanie HANS

 

                                                                    images (3)

 

Roman jeunesse

 

L'AUTEURE :

Elle est née à Versailles en 1964. Elle a fait des études littéraires à l'Université d'Aix en Provence et a une maîtrise d'allemand et une licence de lettres. Elle a été professeur de français pour le secondaire pendant 15 ans environ. Maintenant, elle se consacre à ses livres et à la photographie et anime des ateliers d'écriture et des rencontres avec les classes. Elle vit à Guyaincourt. Elle travaille aussi avec les adultes en partenariat avec des organismes culturels tel que la Délégation Académique à l'Action Artistique et Culturelle du Rectorat de Versailles, etc...Elle a écrit un recueil de poèmes et de comptines destiné à aider les enfants à mémoriser les principes des règles d'orthographe (Mots futés pour écrire son nom sans se tromper). Elle est membre de la Maison des Ecrivains et de la Charte des Auteurs et Illustrateurs pour la jeunesse.

 

L'ILLUSTRATRICE :

Elle vit à Strasbourg. Elle obtient en 2002 un diplôme des Arts-Déco de Strasbourg. Elle a reçu en 2005 le prix de la ville de Creil pour sa trilogie fantastique Galathéa. Elle est peintre digitale pour la bande dessinée et travaille pour Marvel. Elle a illustré beaucoup de couvertures pour les romans jeunesse.

 

 

 

LE LIVRE: Opération Maurice (2010 )

Noé déteste Laurent et ils sont dans la même classe. Les pères de ces deux enfants ne s'aiment pas non plus et sont des adversaires politiques. Maurice est un poisson rouge apporté dans la classe par Laurent. Noé qui n'en peut plus, décide de trucider Maurice à l'eau de Javel. Avant qu'il ne mette son projet à exécution, un personnage surprenant surgit. Cet homme lui assure qu'il est « lui » dans le futur. La décision de Noé de continuer ou pas son geste envers Maurice modifiera le futur. Le Noé adulte réussira-t-il à le convaincre ?

 

BIBLIOGRAPHIE : Claire GRATIAS

Romans jeunesse :

Une porte sur demain

L'incroyable voyage de Simon

Le mangeur d'ogres

 

Album :

Arrête de lire !

 

Romans ados :

Orphans (3 tomes)

Breaking the wall

Une sonate pour Rudy

Le passager de l'orage

L'occasion fait le larron

Le signe de K1 (2 tomes)

 

Stéphanie HANS :

Galathéa (3 tomes) avec Jean-Blaise Dilan comme scénariste

Héritages, héritages : avec Bénédicte Gourdon comme illustratrice.

 

 

 

 

 

MON AVIS : J'ai bien aimé le roman : l'histoire est originale, bien écrite et amusante. J'ai passé un bon moment.

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Je sais que les enfants en général n'aiment pas les légumes mais je vais quand même proposer un plat facile et rapide à faire avec des courgettes : nouilles chinoises aux courgettes.

Compter une petite courgette par personne : laver les courgettes et les couper en petits morceaux sans les éplucher. Si ce sont des courgettes plus grosses, enlever les graines au milieu.

Faire revenir les légumes dans un wok avec du sel, du poivre et une pointe de curry. Les légumes resteront croquants.

Faire cuire un paquet de nouilles chinoises à l'eau bouillante 5 minutes et les rincer à l'eau froide.

Quand les courgettes sont fondantes, ajouter les nouilles et faire revenir une dizaine de mintues.

Déguster bien chaud !

 

Nouilles-chinoises-aux-courgettes.jpg

 

 

 

 

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 19:06

Battements-du-coeur.gif

 

Barbara WOOD

 

                                                              images (3)

 

Roman

 

L'AUTEURE :

Elle est née le 30 janvier 1947 en Angleterre. Sa famille part en Caroline du Sud aux Etats-Unis. Elle grandit là-bas. Elle a fréquenté l'Université de Santa-Barbara . Son premier roman est publié en 1976. Elle écrit des romans sentimentaux et historiques. Elle a écrit à ce jour 25 romans dont 3 sous un pseudonyme Kathryn Harvey. Elle se documente minutieusement à chaque fois avant de commencer un nouveau roman. Elle a voyagé dans de nombreux pays afin de collecter des renseignements exacts. Elle écrit dès 5 heures du matin.

 

 

 

LE LIVRE: Les battements du coeur (319 pages - 1998 )

Sondra, Léa et Vicky veulent devenir médecin. On est en 1968 aux Etats-Unis. C'est un univers presque exclusivement masculin à cette époque et leurs études vont êtres véritablement difficiles. Ces trois femmes pour se soutenir vont emménager ensemble, seront des amies indéfectibles, pourtant avec trois destinées différentes. Malgré le temps qui passe, les aléas de la vie, l'amour, les enfants, elles resteront amies et à la fin elles s'épauleront pour repartir et recommencer.

 

BIBLIOGRAPHIE : entre autres

La guérisseuse et le roi

La femme au bout du monde

Les vierges du paradis

African Lady suivi de Australian Lady

La femme aux mille secrets

La fille du loup

La dernière chamane

La pierre sacrée

Séléné

Les fleurs de l'orient

La prophétesse

L'étoile de Babylone

 

Pseudonyme Kathryn Harvey :

la clé du passé

 

 

 

MON AVIS : j'aime bien lire de temps en temps cette auteure car ses personnages sont toujours des femmes très courageuses, volontaires, souvent en avance sur leur temps. La pierre sacrée et la prophétesse sont mes préférés ; je les ai lus il y a déjà quelques temps. Je ne m'ennuie jamais et les romans de Barbara Wood me détendent. Cela fait du bien !

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Je vais proposer une recette facile et rapide à faire idéale pour un repas du soir.

Riz à l'omelette et aux courgettes :

Pour deux personnes, couper une petite courgettes en petits dés après l'avoir nettoyée mais pas épluchée. La faire revenir dans un wok avec de l'ail pour qu'elle garde un peu de croquant. Dans une casserole d'eau bouillante, faire cuire 100 g de riz par personne. J'utilise du riz basmati bien blanc et parfumé. Pendant que le riz cuit, faire une omelette avec 4 œufs bien relevée avec du poivre. Quand elle est cuite, la couper en petits carrés.

Bien égoutter le riz et le rincer à l'eau froide.

Dans le wok, quand les courgettes sont cuites, ajouter le riz et les carrés d'omelette. Faire revenir à feu vif. Rectifier l'assaisonnement selon les goûts. Déguster bien chaud.

 

Riz-et-omelette-1.jpg

 

Riz-et-omelette-2.jpg

 

 

 

 

 

Martine M.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 18:51

Otto.jpg

 

Tomi UNGERER

 

                                                             images (3)

 

Album jeunesse

 

L'AUTEUR :

Jean-Thomas Ungerer est né le 28 novembre 1931 en Alsace. L'entreprise familiale, c'est l'horlogerie depuis 1858 jusqu'en 1989. Pendant la seconde guerre mondiale, l'Alsace est annexée à l'Allemagne et l'horlogerie est réquisitionnée ; Tomi subit l'endoctrinement nazi. A la fin de la guerre, il aura du mal à l'école car on lui interdira de parler alsacien. Après le bac auquel il échoue, il voyage en Laponie, au Cap Nord et dans toute la France. En 1952, il s'engage dans le corps des Méharistes en Algérie. Il est réformé en 1953 et commence des études d'Arts Décoratifs. Il est renvoyé pour indiscipline ; il travaille alors comme étalagiste et publicitaire pour de petites entreprises. Il continue de voyager dans toute l'Europe en auto-stop. Il part aux Etats-Unis en 1956 à New-York. C'est le succès presque immédiatement grâce à ses affiches et à ses activités publicitaires. Il va publier 80 livres pour enfants en 10 ans. En 1971, il s'installe en Nouvelle Ecosse au Canada. Dans les années 80, il s'investit énormément pour l'amélioration des relations franco-allemandes. Il habite en Irlande depuis 1976. En 1998, il obtient le prix Hans Christian Andersen, mention illustrateur, la plus haute distinction pour un auteur de livres pour enfants. Il fait des donations fréquentes de ses œuvres et de sa collection de jouets à la ville de Strasbourg qui ouvre en 2007 un musée Tomi Ungerer dans la villa Greinier.

 

 

 

LE LIVRE: Otto, autobiographie d'un ours en peluche (2012 à l'Ecole des Loisirs)

Otto est un ours en peluche fabriqué en Allemagne. Il est cousu main et offert en cadeau d'anniversaire à David. David et son meilleur ami Oskar donnent son nom à Otto. Un jour, David revient avec une étoile jaune cousue sur son habit. Oskar ne comprend rien. David et sa famille sont emmenés par la Gestapo : David donne Otto à Oskar. Puis c'est le père d'Oskar qui doit rejoindre l'armée allemande. Ensuite, ce sont les bombardements et Otto se retrouve dans la rue. Il est trouvé par un soldat noir américain et à ce moment là une balle traverse l'ours avant de toucher le soldat. Celui-ci n'est que légèrement blessé grâce à Otto. Charlie accroche une médaille sur la poitrine d'Otto. Il rentre à la fin de la guerre aux Etats-Unis et donne l'ours en peluche à sa fille Jasmine. Otto est de nouveau heureux dans une famille aimante. Mais un jour, Jasmine se promenant avec Otto, des voyous lui arrachent l'ours et le jette dans une poubelle. Une vieille dame qui faisait les poubelles le ramasse le lendemain matin et le vend à une boutique d'antiquités. L'antiquaire remplace l'oeil arraché, essaie de le nettoyer et l'installe dans sa vitrine. De nombreuses années passent et personne ne l'achète. Un soir de pluie, un vieil homme allemand le reconnaît, c'est Oskar ! Il l'achète et l'emmène dans sa chambre d'hôtel. Il parle de son histoire à la presse qui publie un article avec une photo. Le lendemain, Oskar reçoit un coup de téléphone. C'est David ! Les deux hommes se rejoignent, leurs vies ont été dramatiques à cause de la guerre. Les parents de David sont morts dans un camp de concentration et lui-même est très affaibli et malade. Le père d'Oskar a été tué au front et sa mère est morte dans les bombardements. Ils décident de s'installer ensemble et bien-sûr, Otto ne les quittera plus !

 

BIBLIOGRAPHIE : entre autres

Le géant de Zéralda

Les trois brigands

Le nuage bleu

Allumette

Le maître des brumes

Jean de la lune

Adélaïde

 

Livres avec CD audio :

Weepers Circus à la récré

Mon abécédaire en 26 chansonnettes

 

 

 

MON AVIS : le livre a été étudié dans une classe de CM1-CM2 pendant que je travaillais en tant qu'auxiliaire de vie scolaire. Les enfants ont beaucoup aimé l'histoire liée à la seconde guerre mondiale. Ce qu'ils ont observé : Otto devient petit à petit un personnage à part entière comme un humain. A travers son regard, on observe la vie des Allemands pendant la période de la montée du nazisme, la déportation des juifs, les bombardements, la guerre et la libération avec les Américains.

L'extraordinaire destin de cet ours en peluche fait revivre l'histoire.

J'ai bien aimé l'album qui reste quand même un peu compliqué pour des petits. Le texte et les illustrations sont très parlants. Il y a énormément de choses à découvrir et c'est le cas dans tous les albums de l'auteur.

La fin du livre a beaucoup plu aux enfants ; ils ont aimé cette phrase: « un touriste allemand, survivant de la guerre, retrouve son ours en peluche chez un antiquaire américain ».

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

J'ai déjà donné une recette de pain perdu au four dans le blog ; dernièrement je l'ai modifié en y ajoutant des fruits : pain perdu aux pêches :

Prendre un plat à gratin, couvrir le fond avec du pain rassis coupé en tous petits morceaux. Mélanger 6 œufs entiers avec 150 g de sucre en poudre et 75 cl de lait. Verser cette préparation sur le pain et bien laisser imbiber.

Avant de mettre au four, couper des nectarines ou brugnons en tranches sans les éplucher. Disposer ces fruits sur le pudding pour couvrir tout le pain.

Faire cuire au four à thermostat 7 (180°) pendant une demi-heure environ. Surveiller pour que les fruits ne brûlent pas.

Nous aimons beaucoup déguster ce pudding encore tiède.

 

Pain-perdu-au-four-et-peches.jpg

 

Pain-perdu-au-four-et-peches-1.jpg

 

 

 

 

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 08:47

Histoires-en-couleurs.jpg

 

Kunzang CHODEN

 

                                                              images (3)

 

Roman

 

L'AUTEURE :

Elle est née en 1952. C'est la première femme bhoutanaise à écrire un roman en anglais. A 9 ans, elle va à l'école en Inde et c'est là qu'elle apprend l'anglais. Elle obtient un diplôme en psychologie à Delhi et un diplôme de sociologie à l'Université de Nebraska-Lincoln aux Etats-Unis. Elle a travaillé pour le programme de développement des Nations Unies au Bhoutan. Elle est mariée à un Suisse et ils vivent dans la capitale du Bhoutan, à Thimphu.

 

 

 

LE LIVRE: Histoires en couleurs (199 pages – 2012)

13 nouvelles sur les femmes bhoutanaises. Le rôle des femmes, les traditions, la modernité, la solitude, les maladies, la vieillesse, tous ces sujets se côtoient. Elles sont trompées, abandonnées, généreuses et surtout elles se battent pour leurs enfants.

 

BIBLIOGRAPHIE :

Le cercle du Karma

Le singe boiteux et autres contes et légendes du Bhoutan

 

 

 

MON AVIS : j'ai beaucoup aimé ces nouvelles ; pour plusieurs raisons : d'abord l'écriture agréable, fluide est belle. Puis les histoires sont très intéressantes, parfois drôles, parfois tristes, je ne me suis pas ennuyée une seule fois. De plus, je ne connaissais absolument pas le Bhoutan, je ne savais même pas où il se situait sur une carte. La lacune est maintenant comblée. Merci au comité de lecture ardéchois pour cette découverte.

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Je ne pense pas qu'au Bhoutan, on connaisse la courge Butternut, mais j'ai envie de proposer une soupe avec ce légume pour le velouté et la douceur légèrement sucrée qu'il apporte. Certaines nouvelles du livre m'ont apporté ces sentiments.

Soupe de butternut : prendre une courge, l'éplucher, enlever les graines et la couper en morceaux.

Peser pour savoir combien cela fait et ajouter la moitié de son poids en carottes et pommes de terre.

Tous les légumes seront coupés en petits morceaux. Ajouter une pomme ou deux si il y a beaucoup de légumes. Du sel et une pincée de 4 épices. Couvrir d'eau et faire cuire à la cocotte minute ou à la casserole jusqu'à ce que les légumes soient fondants. Enlever un peu de liquide, le mettre de côté avant de mixer. Si le velouté est trop épais, ajouter du liquide de cuisson.

 

Soupe-butternut-1.jpg

Soupe-butternut-2.jpg

 

 

 

 

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 07:56

Soleil-oublie.jpg

 

Christian LABORDE

 

                                                              images (2)

 

Roman

 

L'AUTEUR :

Il est né en 1955 dans les Hautes-Pyrénées. Il est très engagé dans la protection de l'ours dans les Pyrénées. Il est chroniqueur pour la Nouvelle République des Pyrénées.

Christian Laborde est un écrivain, poète, chroniqueur et pamphlétaire français. Il est passionné par le Tour de France et a écrit de nombreux livres sur le sujet. Il est aussi le biographe de Claude Nougaro et de Renaud.

 

 

 

LE LIVRE: Le soleil m'a oublié (116 pages – 2010)

Marcus a 17 ans. Il vit de cambriolages et est passionné de boxe. Il est justement en train de s'entraîner quand il voit pour la première fois Roxane. C'est la femme du patron, un malfaiteur particulièrement mauvais. C'est le coup de foudre, une passion, un amour absolu. Elle est plus âgée que lui mais ils s'aiment sans condition. Ils vont être découverts, jusqu'où Marcus ira-t-il par amour ?

 

BIBLIOGRAPHIE :

Tour de France :

Echappées belles sur le Tour de France dans les Pyrénées

Le centenaire du Tour de France dans les Pyrénées

Le petit livre jaune

Fênetre sur Tour

Tour de France nostalgie

 

Romans :

L'os de Dionysos

Diane et autres strories en short

La corde à linge

Soror

Flammes

 

Biographie :

L'homme aux semelles de swinge

 

Essais :

Corrida, basta !

 

 

MON AVIS : j'ai lu le livre jusqu'au bout mais je n'ai pas particulièrement aimé ni l'écriture, ni l'histoire. C'est une belle histoire d'amour effectivement mais dès le début j'ai senti qu'elle se terminerait mal et c'est déprimant.


 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

 

Je n'ai pas pensé à la cuisine en lisant le roman.


 

 

 

Martine M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Archives

Liens