Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 20:14

Mathieu-Hidalf-1.jpg

 

Christophe MAURI

 

                                                                images (4)

 

Roman fantastique jeunesse

 

L'AUTEUR :

Il est né le 4 novembre 1987. Il envoie à 13 ans un manuscrit aux éditions Gallimard qui décident de garder des relations avec lui pour plus tard, car il est trop jeune. Et c'est à 22 ans que Gallimard publie le premier tome de Mathieu Hidalf. Christophe Mauri fait des études de lettres modernes, il est en Master et en stage aux éditions Casterman.

 

LE LIVRE : Le premier défi de Mathieu Hidalf (246 pages - 2011)

Dans un pays imaginaire, Mathieu Hidalf est un garçon de 10 ans qui n'a qu'un but dans la vie gâcher l'anniversaire du roi : Mathieu est le roi des bêtises et il est craint à cause de cela. Mais cette année, les choses se gâtent. Les frères Estaffes ont rompu un serment magique et veulent tuer le roi. Le rêve ultime de Mathieu est aussi d'intégrer la prestigieuse académie Elitienne : elle forme l'élite des combattants chargés de défendre le royaume. Mathieu a aussi 3 sœurs qui l'aident très souvent.

 

BIBLIOGRAPHIE :

Trilogie de l'Epée des Morts :

Tome 1 : l'épée des morts

Tome 2 : les yeux d'une eflfe

Tome 3 : la trahison du cercle

 

Série Mathieu Hidalf :

Tome 1 : le premier défi de Mathieu Hidalf

Tome 2 : Mathieu Hidalf et la foudre fantôme

Tome 3 : Mathieu Hidalf et le sortilège des ronces

Tome 4 : Mathieu Hidalf et la bataille de l'aube

 

MON AVIS :

Je n'ai pas énormément accroché à l'histoire : pour plusieurs raisons, d'abord l'écriture m'a parue un peu simpliste mais c'est vrai aussi que c'est un roman pour la jeunesse. Je pense que le suspense doit augmenter avec les autres livres. Et puis j'ai trouvé, que l'ensemble manquait un peu de développements supplémentaires, d'action. Je vais lire les autres et peut-être que mon avis changera.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

J'ai fait récemment une compote de tomates vertes avec de la rhubarbe, c'est délicieux !

Tarte à la tomate verte et à la rhubarbe

Foncer un moule à tarte avec une pâte feuilletée toute prête.

Couper en touts petits morceaux des tomates vertes et deux tiges de rhubarbe. Les faire cuire avec au moins la moitié du poids en sucre en poudre et une bonne dose de vanille liquide. Faire mijoter dans la casserole pendant 45 minutes. Egoutter les tomates en conservant le jus. Mixer la compote en ajoutant un peu de jus si il en manque. Rectifier le sucre si il faut.

Napper la pâte feuilletée d'une bonne couche de compote et faire cuire à four chaud thermostat 7 (180°) pendant 20 minutes environ. La pâte doit être bien cuite.

Avant de déguster quand la tarte est refroidie, saupoudrer de sucre en poudre.

La compote est très bonne bien froide.

Tarte-rhubarbe-tomates-vertes-1.jpg

 

Tarte-tomates-vertes-rhubarbe-2.jpg

Tarte-tomates-vertes-compote.jpg

 

Martine M.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 10:27

Quel-tresor.jpg

 

Gaspard-Marie JANVIER

 

                                                           images (4)

 

Roman

 

L'AUTEUR :

C'est un pseudonyme, je n'ai pas trouvé le vrai nom de l'auteur. Il est normalien, mathématicien, chercheur au CNRS, aujourd'hui agrégé de lettres, il enseigne la littérature dans une classe préparatoire d'un lycée parisien. Il écrit son premier roman en 2009. Il est l'auteur de manuel d'aéronautique et de météorologie.

 

LE LIVRE : Quel trésor ! (377 pages - 2013)

David Blair est le dernier d'une lignée d'éditeurs écossais. Il est artiste. Il s'aperçoit que l'affaire familiale est au bord de la faillite. Il croit avoir trouvé un trésor pour renflouer la maison d'édition en rangeant les papiers dans la maison familiale. Ce serait la carte dessinée par Stevenson et son beau-fils en 1881 qui aurait servi pour le célèbre livre « l'île au trésor ». Où cette découverte va-t-elle l'entraîner et s'agit-il bien d'une carte au trésor ?

 

BIBLIOGRAPHIE :

Minutes pontificales sur le préservatif

Le dernier dimanche

Rapide essai de théologie automobile

 

MON AVIS :

L'histoire avait l'air prometteuse en lisant le résumé de la 4ème de couverture. Mais j'ai été très vite déçue. Plusieurs personnages parlent à tour de rôle, je m'y suis perdue. La description des paysages écossais par contre est bien écrite. J'avoue que je n'ai pas trouvé le livre très intéressant.

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Je propose une recette de gâteau aux pommes pour se réconforter avec une bonne tasse de thé.

Biscuit aux pommes

Mélanger 125 g de sucre en poudre avec 3 œufs entiers, ajouter 200 g de farine, 1 sachet de levure chimique et 100 g de beurre fondu. Si cette préparation est trop épaisse, ajouter un peu de lait.

Verser cette pâte dans un moule à manqué. Eplucher 3 pommes en quartiers. Poser ces quartiers qu'il faut au préalable inciser sur le dessus dans la pâte en les enfonçant légèrement.

Faire cuire à four thermostat7 (180°) pendant 40 minutes.

Après avoir démoulé le gâteau, le saupoudrer de sucre en poudre.

 

Biscuit-aux-pommes-1.jpg

 

 

Martine M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 09:09

Ronde des mensonges

Je vais porter mon premier coup de coeur d'octobre 2013 sur le livre d'Elizabeth George : je ne connais pas mieux pour tout ce qui concerne la psychologie du crime et aussi pour son héros Thomas Linley et les personnages secondaires.

 

 

Rose morte 1      Rose morte 2

 

Mon deuxième coup de coeur d'octobre 2013 pour ces deux romans de

Céline Landressie fantastique ados et adultes : je me suis bien détendue et pour une fois, les vampires sont originaux. Surtout très bien écrit !

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 09:02
Partager cet article
Repost0
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 08:42

Vie-commence.jpeg

 

Stefan CASTA

 

                                                                 images (3)

 

Roman ados

 

L'AUTEUR :

Il est né en 1949 à Vadstena en Suède. Il a vécu de nombreuses années dans une ferme de Scanie. Il a été producteur et journaliste pour la radio et la télévision suédoises. Il a écrit plus de 50 livres surtout pour la jeunesse et les ados. La nature joue un grand rôle dans beaucoup de ses ouvrages. De 1999 à 2011, il était membre de l'Académie Suédoise. Il y a le 13ème siège. Il fait partie du jury pour le prix Astrid Lindgren (auteur bien connu de Fifi Brindacier). D'ailleurs il reçoit ce prix en 2002 pour toute son œuvre. En 1999, il reçoit le prix August et en 2000, le prix Nils Holgersson.

 

LE LIVRE : La vie commence (326 pages - 2009)

Une ferme perdue dans la campagne suédoise. Brigitte est une ex-cantatrice célèbre et elle vit avec Gustavo, un italien. Ils ont adopté un enfant, Victor qui a maintenant la vingtaine. Il travaille à la ferme, adore son chien Picco, s'occupe des moutons. Il a aussi un ordinateur et adore internet car il a l'impression d'appartenir au monde. Il écrit des histoires le soir, sur ce qui lui arrive tous les jours, sur ce qu'il fait, la vie de cette campagne. Un jour, il rencontre une fille qu'il ramène à la ferme. Elle a l'air malade. Elle est étrange, mais s'acclimate bien à la vie rude de la ferme. Elle adore les moutons et s'occupe particulièrement bien d'eux. Elle veut rester avec eux. Victor, lui, n'a qu'une envie, partir faire des études à Stockholm. L'arrivée de la fille va chambouler leur vie, tout sera mieux en fin de compte ?

 

BIBLIOGRAPHIE :

Roman ados :

Mary Lou

Roman jeunesse :

Faire le mort

Album :

Monsieur Renard

Ce sont les seuls livres traduits en français.

 

MON AVIS :

L'histoire en elle-même ne m'a pas forcément impressionnée, par contre, l'écriture est très agréable. Les descriptions de la nature, de l'hiver, des oiseaux, de la vie à la ferme sont très intéressantes et jolies. On a envie de connaître cette région, d'en savoir un peu plus. Un joli livre dans l'ensemble.

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Brigitte fait souvent des gâteaux pour le goûter et Gustavo est le spécialiste des soupes ; il y met ce qu'il trouve et c'est toujours bon. Je vais proposer une recette de soupe froide en lien avec la neige et l'hiver dans le livre.

Soupe froide de courgettes avec une île flottante

Pour 4 personnes environ : laver sans les éplucher et couper 2 courgettes en petits dés. Faire revenir un oignon émincé avec les dés de courgettes dans de l'huile de tournesol dans une cocotte. Ajouter une gousse d'ail, 40 cl de bouillon de volaille et 10 cl de lait. Laisser cuire à couvert pendant 15 minutes. Mixer cette crème de courgettes et la mettre au réfrigérateur pendant au moins 2 heures.

Monter 2 blancs en neige avec une pincée de sel et de poivre. Il faut qu'ils soient bien fermes.

Avec une cuillère à glace, former 4 boules et les poser sur une assiette. La mettre au micro-ondes pendant 30 secondes.

Pendant ce temps, incorporer 100 g de fromage blanc et du basilic ciselé à la crème de courgettes.

Bien mélanger.

Prendre de jolis verres ou de jolies coupes transparentes, verser dedans de la soupe aux courgettes, poser délicatement dessus la boule de blancs d'oeufs et saupoudrer de gruyère râpé. Les blancs d'oeufs ayant cuits, ils sont encore tièdes et vont faire fondre légèrement le fromage.

Nous avons beaucoup aimé le contraste de la soupe très froide avec l'île flottante tiède.

Il faut servir aussitôt que les blancs d'oeufs ont cuit au micro-ondes. C'est une recette qui demande deux temps de préparation : la crème de courgettes à faire à l'avance, et l'île flottante à faire au dernier moment, au moment de servir.

En plus, c'est une recette originale, bonne et visuellement très attractive.

 

Soupe courgettes 1 (1)

 

soupe courgettes a (1)

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 16:25

Malediction-galigai.jpg

 

Jean d'AILLON

 

                                                                images (1)

 

Roman policier historique

 

L'AUTEUR :

Jean-Louis ROOS est né le 16 avril 1948 au Gabon. Il a 3 ans quand sa famille rentre en France. Il est Docteur d'Etat en Sciences Economiques, enseignant en histoire économique et en macroéconomie à l'université. Il commence à publier en 1997 des romans policiers se situant au cœur de l'histoire de France. Il a plusieurs héros récurrents, dont Louis Fronsac. Au fil des livres, on rencontre des personnages célèbres, tels que Corneille, Blaise Pascal, etc...

L'auteur vit à Aix en Provence.

 

LE LIVRE : la Malédiction de la Galigaï (530 pages - 2012)

1617 : un vol d'impôts en Normandie commandité par Concino Concini lui-même, Maréchal d'Ancre, passe dans l'oubli du fait que le Maréchal est assassiné une semaine après. Sa femme, Léonora Galigaï est ensuite exécutée pour sorcellerie et lance une malédiction aux deux hommes responsables de cette affaire : Mondreville et Petit-Jacques, un brigand très cruel.

1649 : Gaston de Tilly apprend à la mort de son oncle, que ses parents ont été assassinés en 1617 alors qu'il croyait qu'ils étaient décédés dans un accident de carrosse. Louis Fronsac, Marquis de Vivonne va l'aider dans son enquête en essayant de ne pas se faire d'ennemis. Ils vont devoir louvoyer entre Mazarin qui règne sur tout, entre le Prince de Condé, le Roi, la Reine, la Cour, etc...

 

BIBLIOGRAPHIE :

Série Louis Fronsac : il est notaire à Paris. Il a de grands talents d'enquêteur qu'il met d'abord au service de Richelieu, puis de Mazarin. Avant tout, il est fidèle au roi de France. Il est aidé de son ami Gaston de Tilly, procureur, et de soldats qui sont aussi ses amis. Il déjoue au fil des romans, de nombreux complots !

Les ferrets de la Reine (1625)

Le mystère de la chambre bleue (1642)

La conjuration des Importants (1643)

La conjecture de Fermat (1644)

L'homme aux rubans noirs (5 histoires : 1644 – 1646)

L'exécuteur de la Haute Justice (1645)

L'énigme du Clos Mazarin (1647)

Le secret de l'enclos du Temple (1647)

L'enlèvement de Louis XIV (2 histoires : 1659 – 1661)

Le dernier secret de Richelieu (1669)

Menaces sur le Roi (1669)

 

Série « le brigand Trois-Sueurs » :

Série « Lucius Gallus »

Série « Olivier Hauteville »

Série « Guilhem d'Ussel » (sous Philippe Auguste)

Pour mieux connaître tous ces héros, voir le site en lien sur Jean d'Aillon.

 

MON AVIS :

J'aime beaucoup ces livres policiers historiques, d'abord pour les héros attachants et très bien décrits, pour les faits historiques précis et la plupart véridiques (un glossaire explique très bien à la fin des livres les circonstances et les époques historiques), pour l'écriture agréable et fluide et enfin pour le suspense et l'intrigue policière très bien menés.

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

En lisant le livre, j'ai découvert une nouvelle recette que mon mari et moi avons adorée !

Gratin de butternut au chèvre et au parmesan

Découper une courge butternut en petits morceaux. Disposer la moitié dans un plat à gratin, poser dessus des tranches de bûche de chèvre, mettre par de dessus le reste du butternut. Verser de la crème fraîche liquide jusqu'à la moitié de la hauteur du gratin et saupoudrer généreusement de parmesan. Faire cuire au four thermostat 7 (200°) pendant 45 minutes. Enfoncer la pointe d'un couteau dans la courge pour vérifier qu'elle est bien cuite.

Servir bien chaud, c'est un régal. Mon mari a trouvé que le goût s'approchait de celui des patates douces et moi de celui des châtaignes.

 

Gratin-butternut-fromages-1.jpg

 

Gratin-butternut-fromages-3.jpg

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 09:29

Mer silencieuse

 

Clive CUSSLER

 

                                                                       images (1)

 

Roman policier

 

L'AUTEUR :

cf articles précédents et Zoom sur l'auteur.

 

LE LIVRE : la Mer Silencieuse (349 pages - 2013)

Juan Cabrillo et son cargo tout rouillé l'Orégon, est employé par la CIA pour récupérer les débris d'un satellite tombé au cœur de la jungle argentine. Il va se heurter à une armée particulièrement coriace. Ils vont découvrir par hasard les restes d'un dirigeable qui s'est écrasé dans cette jungle dans les années 50. Ce mystère va les entraîner dans un puits sur l'île de Pine jusqu'à l'Antarctique où des Argentins et des Chinois violent les traités de non exploitation du sol et du sous-sol. Tout cela lié à une jonque chinoise La Mer Silencieuse.

 

BIBLIOGRAPHIE :

cf articles précédents.

 

MON AVIS :

 

Comme d'habitude, j'ai lu le livre d'une traite. C'est toujours aussi bien écrit, l'histoire tient en haleine, les héros intéressants et surtout tous les renseignements historiques, géographiques, climatiques sont vraiment précis. Je reste une inconditionnelle de Clive Cussler car j'adore quand les "gentils" battent les "méchants" !

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Je vais proposer une recette avec de la bière, boisson dont on parle dans le livre.

Filet mignon de porc à la bière

Faire revenir un filet mignon dans une cocotte en fonte pour qu'il dore bien dans un mélange d'huile de tournesol et de beurre..

Compter 2 à 3 carottes par personne, les éplucher et les couper en petits morceaux.

Enlever la viande de la cocotte, faire revenir un gros oignon émincé, ajouter les carottes et couvrir de bière blonde. Faire cuire doucement jusqu'à ce que les carottes soient presque cuites, ajouter la viande en l'enfonçant dans les légumes et terminer la cuisson.

Pour servir, enlever les légumes et la viande. Dans le liquide de cuisson, ajouter du fonds de veau et faire cuire pour que la sauce épaississe. Enfin, remettre les légumes et la viande pour les réchauffer. Rectifier l'assaisonnement.

Servir bien chaud !

 

Filet-mignon-a-la-biere.jpg

 

Martine M.

 

 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 09:10

172-heures-lune.jpg

 

Johan HARSTAD

 

                                                               images (3)

 

Roman science-fiction ados

 

L'AUTEUR :

Il est né le 10 février 1979 à Stavanger en Norvège et vit à Oslo. Il est romancier, nouvelliste, dramaturge et graphiste. Il a commencé en 2001 avec des textes en prose. Son premier roman est paru en 2005. Il est dramaturge pour le Théâtre National de Norvège.

 

 

LE LIVRE : 172 heures sur la lune (476 pages - 2013)

Mia est norvégienne, Midori japonaise et Antoine français. Ce sont des adolescents qui ont gagné à une loterie internationale dont le prix est un voyage avec des astronautes américains sur la lune. Ils seront 8 à partir pour retrouver une station lunaire Darlah 2 construite dans les années 70 par les américains. Cette base lunaire dont aucun autre pays n'avait connaissance est bien mystérieuse. Ce voyage est mis en place par la NASA pour récolter des fonds publics afin de pouvoir continuer d'exister. Nous sommes en 2018. Pourquoi Darlah 2 et y avait-il une Darlah 1 ? Que va-t-il se passer sur la lune pour ces jeunes-gens venant d'horizons bien différents ?

 

BIBLIOGRAPHIE :

Buzz Aldrin mais où donc es-tu passé ?

Ambulance

Ce sont les seuls livres traduits en français.

 

 

 

 

MON AVIS :

Je n'ai pas pu lâcher le roman avant la dernière page ! C'est très bien écrit et le suspense est haletant. Bien que la première partie soit un peu longue, ils ne seront sur la lune qu'à la moitié du livre, c'est passionnant et angoissant. D'habitude je n'aime pas trop les histoires qui font peur, mais là c'était vraiment intéressant.

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Dans le livre, ils mangent des aliments lyophilisés, je vais proposer une recette de cake car ils n'ont pas ça sur leur base lunaire !

Cake aux amandes et au chocolat

Mélanger 200 g de sucre semoule avec 3 jaunes d'œufs , ajouter 150 g de farine, 2 cuillères à soupe de chocolat en poudre, 150 g d'amandes hachées (ou de noisettes hachées), 100 g de beurre fondu, 5 cl de lait et 1 sachet de sucre vanillé. Battre les blancs en neige bien ferme et les incorporer doucement à la pâte. Faire cuire au four thermostat 6 (180°) pendant 45 minutes. Aux trois-quarts de la cuisson, couvrir avec un papier d'aluminium pour éviter que le cake cuise trop sur le dessus.

Cake-amandes-chocolat-1--1-.jpg

 

Cake-amandes-chocolat-1--2-.jpg

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 09:00

Fables-de-sang.jpg

 

Arnaud DELALANDE

 

                                                                           images (3)

 

Roman policier historique

 

L'AUTEUR :

Il est né en 1971 en Zambie, ses parents étaient français. Il fait une hypokhâgne et une khâgne à Paris, puis obtient une licence d'histoire et il est aussi diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris. Il publie son premier roman en 1998, « Notre Dame sous la terre ». Il reçoit le prix Relay du Roman d'Evasion, le prix du Rotary Club, le prix du premier roman de la ville de Ruffec et le prix Charles Oulmont de la Fondation de France. Il participe aussi en 90 au développement d'une école de cinéma pour les professionnels du film, le CEFPF où il est professeur de scénario, directeur adjoint puis consultant. Il est aussi scénariste de films et de bandes dessinées. Il est parrain et membre depuis 2009 du Conseil d'Administration de l'ONG Bibliothèques sans frontières dont la mission consiste à soutenir le développement durable par la diffusion du livre, l'aide aux projets de construction de structures culturelles locales dans les pays en développement.

 

 

LE LIVRE : Les fables de sang (385 pages - 2009)

Où l'on retrouve un personnage récurrent de l'auteur l'Orchidée Noire, Pietro Viravolta de Lansalt, italien de Venise marié à Anna Santamaria et espions tous les deux. Dans un précédent roman, Pietro a sauvé la république de Venise et la vie du Doge contre un complot. Dans les Fables de sang il est en France et entre au Secret du Roi aux ordres de Louis XV. En même temps, un assassin sévit dans les jardins du château de Versailles en utilisant les fables de La Fontaine. Les crimes cachent aussi un complot contre la reine et Pietro avec sa femme et son fidèle serviteur Landretto aura fort à faire pour résoudre ces affaires.

 

BIBLIOGRAPHIE : entre autres

Romans policiers, ésotériques et historiques :

Notre Dame sous la terre

L'église de Satan, le roman des Cathares

La musique des morts

Le piège de Dante

La lance de la destinée

Le jardin des larmes

Notre espion en Amérique

 

Bandes dessinées adultes :

Codex Sinaïtius (3 tomes parus) avec Bertorello, Lapo et Quatrocchi

Le dernier Cathare (3 tomes parus) avec Eric Lambert

Aliénor (2 tomes parus) avec Gomez et Movagino

Surcouf, roi des corsaires (2 tomes parus) avec Surcouf et Michel

Cagliostro (1 tome paru) avec Prolongeau et Lapo

 

Album avec CD audio :

Philomène et les ogres

 

 

 

 

MON AVIS :

J'aime beaucoup les romans de l'auteur car ils sont très précis au niveau historique, très bien écrits avec beaucoup de suspense et les personnages très réussis. J'ai adoré « la musique des morts » et surtout « le piège de Dante » bien meilleur que le roman de Dan Brown « Inferno ». J'aime moins tout ce qui a trait aux Cathares parce que c'est un événement historique qui m'attire moins.

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

A l'époque du livre, ils mangeaient souvent du chou, je vais proposer une recette de

Rôti de porc aux pommes et au chou rouge

Pour 4 personnes environ, un rôti de porc de 800 g ou deux filets mignons de porc. Saler et poivrer la viande et la faire dorer 10 minutes dans une cocotte avec un peu d'huile. Enlever le de la cocotte et mettre à la place 500 g de chou rouge coupé en petits morceaux, 1 gros oignon émincé, 2 pommes coupées en tranches, 3 cuillères à soupe de vinaigre de vin rouge, 1 cuillère à soupe de cassonade, 2 feuilles de sauge et un peu de romarin. Bien mélanger, remettre la viande dans la cocotte en l'enfonçant au milieu du chou. Recouvrez d'eau et laissez cuire pendant 50 minutes environ sur feu très doux.

Important : en faisant la recette à la lettre, le chou rouge n'était pas cuit. Il faut le blanchir avant à l'eau bouillante et quand il est presque cuit et égoutté, commencer la recette.

C'est un plat sucré-salé. Si on veut ajouter des pommes de terre, les cuire à part pour ne pas qu'elles deviennent violettes à cause du chou rouge.

 

Porc au chou rouge 1

 

Porc au chou rouge 2

 

Martine M.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 16:34

Parapluies.jpeg

 

Christine EDDIE

 

                                                             images (4)

 

Roman

 

L'AUTEURE :

Elle est née en France en 1954. Elle a grandi en Acadie avant de s'installer au Québec, où elle vit depuis plus de 30 ans. Elle a publié des nouvelles et un conte pour la jeunesse. Son premier roman est paru en 2007. Elle a reçu deux prix littéraires.

 

 

LE LIVRE : Parapluies (167 pages - 2013)

Béatrice vit avec Mattéo qui un matin très tôt est parti et n'est jamais revenu. Elle va passer son temps à l'attendre. Petit à petit, elle qui avant ne vivait que pour lui et ses amis, va s'intéresser aux autres. D'abord à Francesca, sa belle-mère italienne qui habite au rez-de-chaussée de leur immeuble et qui tombe malade. Puis à Thalie, une petite-fille noire qu'elle rencontre à l'hôpital dont la mère Catherine vit seule. Sa vie va changer tout doucement au gré de l'attente de Mattéo et elle va s'ouvrir aux autres. Mais qu'est-il vraiment arrivé à Mattéo ?

 

BIBLIOGRAPHIE :

Les carnets de Douglas : Prix Léopold Sedar Senthor du premier roman en 2009.

La croisade de Cristale Carton : conte pour enfant paru uniquement au Canada.

Le cœur de la crevette.

 

 

 

MON AVIS :

L'histoire avait l'air prometteuse mais vraiment je me suis ennuyée plus de la moitié du livre. La deuxième partie était plus intéressante mais sans plus.

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Je n'ai pas pensé à la cuisine en lisant le livre.

 

Martine M.

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Archives

Liens