Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 09:18

Cercle jeunes élues

 

Sara B. ELFGREN

Mats STRANDBERG

 

                                                                       images (3)

 

Roman ados suédois

 

LES AUTEURS  :

Sara B. ELFGREN : elle est née le 13 mars 1980. Elle est également scénariste, et travaille pour le cinéma et la télévision suédoise. C'est son premier roman.

Mats STRANDBERG : il est né en 1976. Il est auteur et journaliste suédois. Son premier roman est paru en 2006. C'est son seul roman traduit en français.

 

 

LE LIVRE : Le cercle des jeunes élues (473 pages - 2013)

Engelsfors, petite ville de Suède entourée d'immenses forêts. Six adolescentes fréquentant le même lycée sont très différentes de part leurs familles, leurs caractères, leurs physiques, etc... A priori, rien ne devait les réunir, mais voilà, une prophétie dit qu'elles formeraient le cercle des élues pour sauveur le monde des démons et du mal. Comment vont-elles arriver à rester unies malgré deux morts mystérieuses, un élève qu'elles connaissaient bien et une des leurs ?

Le livre a été nommé pour le prix August dans la catégorie littérature jeunesse.

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

Sara B. ELFGREN : premier roman

Mats STRANDBERG : seul roman traduit en français.

 

 

 

 

MON AVIS :

J'ai bien aimé le roman. C'est bien écrit malgré une histoire vue et revue : des jeune-filles avec des pouvoirs qu'elles doivent apprendre à maîtriser, le mal, les démons et sauver le monde. Ce qui est intéressant c'est qu'elles doivent surmonter leurs faiblesses et n'y arrivent pas toujours.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Les filles dans le roman aiment bien les gâteaux. Je propose une recette que j'ai faite récemment et que nous aimons beaucoup.

Gâteau de riz aux pommes

Bien laver 200 g de riz rond, le faire cuire dans 1 l de lait avec une pincée de cannelle, un tout petit peu de sel et 50 g de beurre. Quand le riz est cuit, il doit avoir absorbé le lait, ajouter 80 g de sucre en poudre.

Pendant ce temps, couper 4 belles pommes en lamelles fines. Napper le moule (j'ai utilisé un moule à charlotte haut) de caramel.

Disposer une couche de riz, puis une couche de pommes et alterner pour mettre à la fin une couche de riz.

Faire cuire à four chaud thermostat 7 (180°) pendant 35 minutes environ. Ne le démouler que lorsqu'il est froid.

On peut le napper de nouveau de caramel avant de le déguster.

 

Gâteau de riz pommes 1 (1)

 

Gateau-de-riz-pommes-1--2-.jpg

 

Gateau-de-riz-pommes-1--3-.jpg

 

 

 

Martine M.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 10:08

Fleurs de dragon

 

Jérôme NOIREZ

 

                                                                        images (3)

 

Roman policier historique ados

 

L'AUTEUR :

cf article précédent

 

 

LE LIVRE : Fleurs de dragon (286 pages - 2008)

Japon 1489 : le pays est en pleine guerre civile. Ryôsaku est un enquêteur qui est au service du shôgun. Il va devoir pourchasser de mystérieux assassins qui s'en prennent aux samouraïs. Il sera accompagné de 3 adolescents, Kaoru, Keiji et Sôzô qui maîtrisent l'art du sabre et du combat. Comme ils ont fait des bêtises, ils sont condamnés à suivre et à obéir à Ryôsaku pendant un an. Cette enquête difficile va forger leur caractère et leur montrer autre chose que ce qu'ils ont connu jusqu'à présent.

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

cf article précédent

 

 

 

MON AVIS :

J'ai bien aimé l'histoire, l'initiation des jeunes. C'est bien écrit, on apprend beaucoup sur le japon féodal.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Les personnages mangent souvent des galettes de riz et des mets à emporter asiatiques. Je ne sais pas faire cette cuisine mais j'ai une recette de volaille aux amandes et au riz blanc.

Couper 4 blancs de volaille en lamelles fines. Faire dorer dans une sauteuse la viande avec 2 oignons émincés, du sel et du poivre et quand la viande est dorée, laisser cuire 10 minutes à feu doux.

Retirer les oignons et la viande : verser 15 cl de vin blanc, et gratter le fond de la sauteuse pour récupérer tous les sucs, porter à ébullition et laisser réduire de moitié.

Ajouter alors 125g de crème fraîche épaisse (à défaut de la crème liquide), 40 g d'amandes en poudre, quelques graines de coriandre, 20 g de pignons de pin, et une bonne dose de ciboulette fraîche coupée très fin. Mélanger et goûter pour savoir si il faut rajouter du sel et du poivre.

Remettre la viande et les oignons et bien faire réchauffer. Servir très chaud avec un riz blanc basmati parfumé au jasmin. A mon goût c'est le meilleur riz.

 


 

 

 

Martine M.

 

Partager cet article
Repost0
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 10:04

Complot Tibère

 

Pierre-Edouard BESSE

 

                                                                     images (3)

 

Roman policier historique

 

L'AUTEUR :

Il est né en 1965 et vit près de Toulouse. Il a été élève pilote dans l'armée de l'air. Il travaille comme responsable de la recherche et du développement dans une entreprise. Il est aussi opérateur et éditeur de services en télécommunications à Toulouse. Il est passionné d'histoire.

 

 

LE LIVRE : Le complot Tibère (374 pages - 2009)

Première enquête de l'enquêteur impérial Manius Maximius Furius gladiateur à Rome en l'an 24 après J.C. Maximius découvre dans les latrines de son école de gladiature un esclave assassiné. Mêlé malgré lui à cette affaire, accusé ensuite à tort, il va mener l'enquête qui tourne autour de l'empereur Tibère. Pleine de dangers et de rebondissements, ce sera une enquête particulièrement difficile.

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

1er roman de l'auteur et 1er volet des enquêtes de ce gladiateur.

 

 

 

MON AVIS :

J'ai bien aimé le livre : j'ai appris énormément de choses sur les gladiateurs et la vie romaine à cette époque. Le côté historique est bien fouillé, très intéressant et les personnages très bien décrits. J'attends la prochaine aventure de Maximius.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Je n'ai pas de recette romaine de l'antiquité à proposer, mais j'ai récemment essayé une nouvelle recette de rôti de porc.

Rôti de porc à la pomme et aux oignons

Frotter un rôti de porc avec du gros sel, le badigeonner avec de l'huile et poivrer. Bien appuyer pour faire entrer le poivre dans le rôti. Faire cuire au four thermostat 6 (180°) pendant 30 minutes.

A ce moment, ajouter dans le plat 4 grosses pommes, lavées et incisées en large cercle autour de la queue, et piquées plusieurs fois à la fourchette. Ajouter également 20 cl de cidre brut. Laisser cuire encore 30 minutes en arrosant souvent.

Dans une cocotte en fonte, faire revenir 500 g d'oignons coupés en rondelles avec de l'huile d'olive en remuant souvent. Quand ils ont commencé à cuire, ajouter 10 cl de vin blanc, 5 cl de vinaigre de cidre, du sel, du poivre et 1 cuillère à soupe de sucre en poudre.

Quand le rôti est cuit, le laisser reposer 10 minutes à l'entrée du four éteint sous plusieurs épaisseurs de papier aluminium.

En accompagnement, j'ai ajouté du riz blanc pour ceux qui n'aimeraient pas trop le sucré-salé ou les oignons. Servir bien chaud.

 

Roti-porc-pommes-oignons-1.jpg

 

Roti-porc-pommes-oignons-2.jpg

 

 

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 10:27

Trousseau-tao.jpg

 

Philippe LECHERMEIER

Dorothée DUNTZE

 

                                                                      images (3)

 

Album conte

 

L'AUTEUR :

Il est né le 1er mai 1968 à Strasbourg où il vit toujours. Il a étudié à l'Université de Strasbourg les lettres modernes. Il a beaucoup voyagé dans le monde. Il devient enseignant de français et d'histoire dans un lycée de Strasbourg. Il a commencé à écrire des contes pour raconter des histoires à ses deux filles le soir. Il est publié pour la première fois en 1998.

 

L'ILLUSTRATRICE :

Elle est née en septembre 1960 à Reims. Elle a fait ses études aux Beaux-Arts de Reims et a ensuite été l'élève de Claude Lapointe à l'école des Arts Décoratifs de Strasbourg. Elle y vit toujours. Elle a reçu le prix des critiques en herbe de Bologne en 1982. Elle illustre beaucoup de contes.

 

 

LE LIVRE : Un trousseau pour Tao (2005)

Conte asiatique : Tao est une jeune-fille qui travaille dans les rizières. C'est le seul moyen de subsistance de sa famille. En regardant les hérons dans le ciel, elle pense qu'elle aimerait bien s'envoler comme eux. Tao est très belle et la dernière de 13 enfants. Elle se demande souvent comment c'est ailleurs, de l'autre côté de la forêt. Elle apprend qu'il y aurait un monstre dans cette forêt qui mange les voyageurs imprudents sauf ceux qui sont riches et ont de l'argent à lui donner.

La récolte est bonne mais elle est détruite par les rats dans les greniers. Le père de Tao, pour la mettre à l'abri de la famine, décide de la marier. Tous les hommes du village se présentent. Un cousin du prince de la région vient et elle accepte de l'épouser car il va lui permettre enfin de traverser la forêt et de partir. Mais les parents de Tao, tout à la joie qu'elle épouse un homme riche, avaient oublié que le trousseau devait aussi être plus important. Ils ne savent pas comment faire et ils n'ont que 40 jours pour rassembler les objets. Tao décide donc de partir pour les trouver et entre dans la forêt, elle a peur du monstre et court, court... Elle finit par s'endormir sur un lit de feuilles et est recueillie par une famille de bûcherons. Ils lui expliquent que le monstre est juste une légende et qu'il n'existe pas. Si elle aide leur fils à livrer les tiges de bambou, ils lui donneront de l'argent. Plusieurs semaines passent, Tao découvre le monde. Liang et elle tombent amoureux. Entre temps, le mariage avec le cousin du prince n'est plus valable, les 40 jours sont passés. Tao et sa famille sont en fin de compte heureux d'échapper à cette union et Liang et Tao peuvent se marier.

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

Philippe Lechermeier :entre autres

Princesses, oubiées ou inconnues (avec Rébecca Dautremer)

Lettres à plumes et à poiles (avec Delphine Perret)

Graines de cabanes (avec Eric Puybaret)

Carnet secret du Petit Poucet (avec Rébecca Dautremer)

Cirque magique, la malle aux étoiles (avec Sacha Poliakova)

Napoléon

Racontars de minuit (avec Claire de Gastold)

Ce qu'il y avait sur l'image (avec Charlotte Gastaut)

 

Dorothée Duntze : entre autres

Maud et son secret (avec M.J. Auderset)

Le cirque Saperlotte (seule)

Une souris verte (seule)

De quoi peuvent-ils se parler ? (Maurice Carême)

Le château du Haut-Koenisbourg (avec Corinne Albaut)

Hansel et Gretel (seule)

Les plus beaux contes russes (avec Luda et Catherine Chion)

Comme une grande ! (seule)

 

 

 

MON AVIS :

J'ai beaucoup aimé l'histoire et surtout les illustrations : couleurs douces, pastels, tendres. La dominante étant le vert. Les dessins ressemblent à des aquarelles. C'est un joli conte, plein de douceur et de poésie, et surtout de bonheur.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Je ne mets jamais de cuisine avec les livres asiatiques, car je suis toujours portée par leur poésie, leur art de vivre et en plus je suis incapable de cuisiner comme eux.

 

 

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 09:16

Ombre bastides

 

Daniel VIGOULETTE

 

                                                                 images (4)

 

Roman terroir

 

L'AUTEUR :

Il est né à Villeneuve sur Lot et est entré à la Gendarmerie en 1979. Il a beaucoup voyagé dans le cadre de son métier. Il s'inspire de la vie de tous les jours, de ses rencontres pour écrire ses romans qui sont surtout des policiers terroir. Il est passionné de lecture depuis son plus jeune âge.

 

 

LE LIVRE : A l'ombre des Bastides (393 pages – 2013)

1947 : après la seconde guerre mondiale.

Jacques Dupuch a été dans un camp de prisonniers et s'est évadé. Après la guerre, il travaille dans l'entreprise familiale : c'est une fabrique de peignes en cornes qui périclite, le plastique remplaçant tous les autres matériaux. Blanche, sa fiancée, est morte pendant la guerre et il a du mal à reprendre sa vie. Il apprend que son meilleur ami, Victor Lavigne, fils de l'autre industriel du peigne de la ville, l'a dénoncé aux allemands pour avoir Blanche. Pour survivre et avancer, il devra retrouver Victor et comprendre sa haine à son encontre.

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

Porta Verde

La petite mer

L'île aux peupliers

Les ombres du Léman

Vendanges écarlates

 

 

 

MON AVIS :

J'ai bien aimé le roman, la description de la région, les personnages malgré une certaine lenteur dans l'intrigue.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

On mange le cassoulet en Garonne, j'ai fait récemment un plat de haricots blancs à la tomate.

Faire tremper les haricots blancs toute une nuit dans de l'eau froide et dans un grand saladier, les haricots vont gonfler.

Les faire cuire à l'eau bouillante le lendemain jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Environ 45 minutes.

Dans une cocotte, faire fondre 1 gros oignon, 2 belles gousses d'ail et ajouter la sauce tomate (quand elle est faite maison c'est encore meilleur). Bien saler, poivrer. Ajouter les haricots blancs cuits et égouttés et bien mélanger. Si on a des herbes fraîches, telles que thym, laurier, origan, les couper finement au ciseau et les ajouter au dernier moment avec du persil frais bien-sûr. Servir très chaud.

 

Haricots-1.jpg

 

Haricots-2.jpg

 

 

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 10:17

Nymphéas noirs

 

Claude BUSSI

 

                                                                                 images (3)

 

Roman policier

 

L'AUTEUR :

Il est né le 29 avril 1965 à Louviers. C'est un auteur et politologue français, il est aussi professeur de géographie à l'Université de Rouen.  Nymphéas noirs est le roman français policier le plus primé de 2011 : prix des lecteurs du festival polar de Cognac, prix du polar méditerranéen, prix Michel Lebrun de la 25ème heure du Mans, prix des lecteurs du festival Sang d'Encre de la ville de Vienne, le grand prix Gustave Flaubert de la Société des Ecrivains Normands et d'autres encore.

 

 

LE LIVRE : Nymphéas Noirs (438 pages – 2011)

Dans le village de Claude Monet, Giverny, les meurtres troublent la quiétude des habitants. A l'ombre des vieilles maisons, des musées, des jardins et surtout à l'ombre du jardin de Monet tout s'emmêle, passé, présent, futur. C'est un kéléidoscope de couleurs impressionnant.

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

Essais :

Pour une nouvelle géographie politique, Territoire, Démocratie, Elections

Un monde en recomposition

 

Autres romans policiers :

Un avion sans elle

Code Lupin

Ne lâche pas ma main

Mourir sur Seine

Omaha crimes

Sang famille, traqué dans les Anglo-Normandes

N'oublier jamais

 

MON AVIS :

Déroutant, poétique, intéressant, avec beaucoup de touches impressionnistes comme Monet.

J'ai ressenti une impression mitigée : le mélange passé, présent, futur m'a un peu gênée, par moment je ne savais plus où j'en étais. Par contre, bien écrit et si on s'intéresse à la peinture, il donne envie de visiter le jardin de Giverny et de révoir les tableaux de Monet.

A lier avec l'article sur Intrigue à Giverny, qui parle aussi de Claude Monet.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Pas de recette, mais des photos des Nymphéas de Monet et surtout un lien pour Giverny passionnant.

 

Nympheas-1.jpg

 

Nympheas-2.jpg

 

Nympheas-3.jpg

 

 

 

Martine M.

 

Partager cet article
Repost0
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 09:13

Peter-tremayne.jpg

 

Peter TREMAYNE

 

                                                                     images (3)

 

Roman policier historique

 

L'AUTEUR :

Peter BERRESFORD-ELLIS est né le 10 mars 1943 à Coventry en Angleterre. Il a fait des études à l'Université de Londres et a obtenu une maîtrise en études celtiques. Il est membre de la Société Royale des Antiquaires de l'Irlande et de la Société Royale d'Histoire. Il a reçu de nombreux prix pour son travail dont le prix français Historia pour le meilleur roman policier historique 2010 . Il a d'abord été journaliste, rédacteur en chef adjoint d'un hebdomadaire irlandais. Il devient écrivain à temps plein en 1975. Il a beaucoup écrit sur le domaine celtique. Il est considéré comme une des principales autorités sur les Celtes. Il a été président de nombreuses associations concernant la langue celtique et la ligue celte. Il a écrit aussi beaucoup de biographies. Il donne des conférences dans le monde entier.

Il a publié à ce jour environ 34 titres sous son nom véritable, 8 sous le pseudonyme de Peter MacAlan et environ 49 sous celui de Peter Tremayne.

Peter Tremayne : c'est surtout l'héroïne sœur Fidelma qu'il situe au 7ème siècle en Irlande. Il existe même une Société sœur Fidelma International à Charleston aux Etats-Unis qui tient deux rassemblements internationaux par an.

 

 

LE LIVRE : Absolution par le meurtre (455 pages – 2007, édition large vision)

664 après J.C. (7ème siècle) : première enquête de sœur Fidelma de Kildare.

Un débat s'ouvre dans l'abbaye de Streoneshulh entre l'église romaine qui étend son emprise partout et l'église celtique qui résiste encore. Une abbesse irlandaise est assassinée. Fidelma était son amie et surtout elle est une avocate irlandaise célèbre dans tous les royaumes saxons. Elle connaît parfaitement la loi, elle est indépendante, ne baisse pas les yeux devant les hommes de pouvoir et résout les enquêtes avec logique. Elle a surtout beaucoup d'autorité et est très écoutée. Elle rencontre pour la première fois le moine Eadulf, très versé dans l'herboristerie et les soins. C'est leur première enquête ensemble, il y en aura beaucoup d'autres.

 

 

BIBLIOGRAPHIE : livres concernant sœur Fidelma de Kildare

Le cavalier blanc

Le suaire de l'archevêque

Un calice de sang

Le sang du moine

La dame des ténèbres

Le pèlerinage de sœur Fidelma

Les disparus de Dyfed

De la cigüe pour les vêpres

Les cinq royaumes

La mort aux trois visages

Le châtiment de l'au-delà

Le concile des maudits

Le secret de Moen

Maître des âmes

La cloche du lépreux

La ruse du serpent

Les mystères de la lune

La colombe de la mort

Une prière pour les damnés, etc...

 

MON AVIS :

J'aime beaucoup l'héroïne Fidelma et le moine Eadulf : ils sont très intéressants et leur époque aussi. Ils évoluent dans les romans, leur vie change, et surtout l'histoire provoque de grands bouleversements. C'est très bien écrit aussi.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Par contre je n'ai pas trouvé de recette adaptée à ce roman et à l'époque.

 

 

 

 

Martine M.

 

 

Partager cet article
Repost0
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 09:59

Ephemere.jpg

 

Frédéric MARAIS

 

                                                            images (1)

 

Album

 

L'AUTEUR :

Il est né le 1er mai 1965. Il a fait des études d'histoire de l'art et d'arts graphiques à l'école Penninghen et à l'école de Communication Visuelle. Il a été pendant 10 ans l'élève de l'artiste-peintre hongroise Véra Braun Lengyel (1902-1997). Il est directeur artistique dans une agence de publicité depuis 1988 et auteur-illustrateur.

 

 

LE LIVRE :

Ephémère (2013) Editions les Fourmis Rouges

L'éphémère ne veut pas justement être un éphémère, il voudrait vivre plus longtemps qu'une seule journée. Le petit animal est de couleur orange avec du blanc ; il se démarque de ses prédateurs qui sont nombreux de couleurs noir et bleu foncé. Il y a le corbeau très menaçant, les petits oisillons que les parents nourrissent : le lézard d'un vert très inquiétant, la mante religieuse qui guette. L'éphémère est parfois petit parfois plus grand, il vole, se sauve, découvre, parcours du chemin. Les fleurs lui plaisent et cela se voit à la couleur utilisée : le blanc. Sa vie normalement si courte, doit être pleine, intense ; il se joue de tous les dangers, même de la grosse araignée tapie dans sa toile. Il faut aussi qu'il se reproduise. C'est auprès d'un splendide nénuphar orange-blanc-vert qu'il fait « la rencontre ».

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

Sequoyah (premier livre)

Ottoki

La punaise

Le chausson aux pommes

L'endive au jambon

La guerre des mots

Yasuke

 

MON AVIS :

Magnifique album, plein de douceur. L'utilisation des couleurs est parfaite et explique bien la vie de l'éphémère. Le texte est poétique avec des rimes. Légèreté, peur, angoisse, nature, envie de vivre, tout y est, c'est une grande palette de sentiments. On trouve de l'humour aussi à la fin de l'histoire, mais je ne vais pas la raconter, ce serait dommage ! Il faut absolument le découvrir.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

L'auteur a écrit un livre qui parle d'endives, voilà une recette que nous apprécions particulièrement.

Endives tièdes en salade

Faire cuire environ 3 endives par personne à la vapeur et bien les laisser égoutter.

Préparer une sauce : mélanger de l'huile de noix avec de l'huile de tournesol, du sel, du poivre, un peu de vinaigre balsamique et surtout du gingembre (ne pas hésiter avec l'épice).

Faire des copeaux de fromage avec un épluche-légumes (j'ai utilisé de la tomme de Savoie, elle a du goût). Ecraser quelques noix (pas en poudre, plutôt en très fins morceaux).

Eplucher une pomme et la couper en très petits dés, les arroser de citron pour qu'ils ne noircissent pas.

Préparer les assiettes : couper les endives encore tièdes en deux dans le sens de la longueur, les disposer au centre d'une grande assiette. Ajouter les pommes, les lamelles de fromage et en dernier les morceaux de noix. Arroser généreusement de sauce et manger immédiatement. Délicieux !

Apporter une touche de couleur avec du persil.

 

Endives-1.jpg

 

Endives-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 09:25

Arctica 1  Arctica-2.jpg  Arctica-3.jpg

 

Arctica-4.jpg  Arctica-5.jpg

 

Daniel PECQUEUR

Bojan KOVACEVIC

 

                                                                 images (3)

 

Bandes-dessinées

 

LE SCENARISTE : Daniel PECQUEUR

Il est né le 28 avril 1948 à Rouen. Il a obtenu un DUT de Travaux Publics et en même temps il suit des études d'art dramatique au conservatoire de Rouen. Sa passion, c'est avant tout le pilotage de voitures de course. Il propose aux éditions Dargaud d'utiliser l'image de Michel Vaillant pour le représenter afin d'être sponsorisé. Malgré l'abandon du projet, il va se lancer dans la carrière de scénariste de bandes-dessinées.

LE DESSINATEUR : Bojan KOVACEVIC

Il est né le 27 avril 1957 dans la province de Voïvodine en Serbie. Il publie pour la première fois en 1989 ; il travaille aussi bien en noir et blanc qu'en couleurs. Il se consacre actuellement à la série Arctica.

 

 

LES ALBUMS:

Tome 1 : Dix mille ans sous les glaces (2007)

Tome 2 : Mystère sous la mer (2008)

Tome 3 : Le passager de la Préhistoire (2009)

Tome 4 : Révélations (2010)

Tome 5 : Destination terre (2013)

Dakota est un passionné d'aviation et pilote. Il vit seul car il a perdu sa fille à l'âge de 8 ans. Elle avait ramassé dans un champ un débris venu du ciel et celui-ci était radioactif. Elle est morte et sa femme l'a quitté et est chirurgienne à Istanbul. Dakota a fondé la Blue Sky Agency. Il est spécialisé dans la destruction de satellites hors d'usage. Un jour, il est chargé de détruire un iceberg énorme qui menace le commerce maritime. Il découvre dans l'iceberg un cylindre qu'il ramène. En l'ouvrant les scientifiques découvrent une fillette. Elle est datée de pouvoirs et aurait vécu il y a 10 000 ans. Mismy est conductrice de locomotives. Elle conduit d'immenses trains protégés par la police car ils transportent de l'eau douce, denrée devenue rare sur la planète à cause du réchauffement climatique.

Des bandits attaquent son train et elle se retrouve sans rien et rencontre par hasard la petite-fille.

Dakota et elle vont tout faire pour la protéger et l'aider.

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

Daniel Pecqueur :

Série Thomas Noland (terminée)

Série Tao Bang (terminée)

Série les légendes du chevalier Cargal (terminée)

Série Golden Cup (en cours)

Série Arctica (en cours)

Angela (1 album)

Marée basse (1 album)

Série Yiya (en cours)

 

Bojan Kovacevic :

Série Arcanes (terminée)

Série Jour J (en cours)

 

MON AVIS :

J'ai beaucoup aimé : l'histoire est intéressante, les personnages aussi. Les dessins très réussis.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Pas de recette de cuisine avec les bandes-dessinées.

 

 

 

 

Martine M.

Partager cet article
Repost0
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 19:45

comité lecture 1

 

comite-lecture-2.png

 

comite-lecture-3.png

 

comite-lecture-4.png

 

comite-lecture-5.png

 

comite-lecture-6.png

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Archives

Liens