Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 09:30
ZOOM sur Elizabeth GEORGE

Enquete-dans-le-brouillard.gif  Ronde-des-mensonges-copie-1.jpg Sans-l-ombre-d-un-temoin.gif

 

Elizabeth GEORGE

 

                                                             images (1)

 

Romans policiers

 

L'AUTEURE:

Elle est née le 26 février 1949 dans l'Ohio aux Etats-Unis. Elle est américaine mais situe ses romans policiers en Grande-Bretagne.

Elle a une maîtrise d'anglais et un diplôme de psychopédagogie. A 16 ans, elle fait un voyage scolaire en Angleterre sur les traces de Shakespeare, d'où sa passion pour ce pays. Elle sera professeur de littérature anglaise dans un collège. Elle aidera beaucoup les élèves en difficulté scolaire. Sa grande connaissance des auteurs classiques et contemporains anglais se retrouve dans ses livres. Elle travaillera 13 ans environ comme enseignante. Son premier livre, « enquête dans le brouillard » en 1988 a obtenu le prix du meilleur premier roman aux Etats-Unis. Publié en 1990 en France, il obtient le grand prix de littérature policière.

 

LES LIVRES :

Principal personnage : l'Inspecteur Thomas Linley :

Enquête dans le brouillard

Le lieu du crime

Cérémonies barbares

Une douce vengeance

Pour solde de tout compte

Mal d'enfant

Un goût de cendres

Le visage de l'ennemi

Une patience d'ange

Mémoire infidèle

Un nid de mensonges

Sans l'ombre d'un témoin

Anatomie d'un crime

Le rouge du péché

Le cortège de la mort

 

Becca King :

Saratoga Woods 

L'île de Néra

 

 

Autres : nouvelles policières

Un petit reconstituant

Mortels péchés

 

Essais :

Les reines du crime

Mes secrets d'écrivain

 

Les personnages :

L'inspecteur Thomas Linley est un aristocrate, riche, élégant, inspecteur à Scotland Yard.

Barbara Havers :

Elle est son sergent d'une loyauté sans faille. Elle n'est pas belle, mal fagotée. Sa mère est internée dans un hôpital psychiatrique. Elle habite dans la dépendance d'une cour de maison : ses voisins un père et sa fille étrangers sont très importants pour elle. Sa vie personnelle est largement décrite dans les romans.

 

Les deux plus proches amis de Thomas Linley :

Déborah Saint-James et son mari Simon.

Elle est photographe et lui expert en criminologie. Leur histoire commune est très souvent évoquée : comment Déborah a d'abord été la petite amie de Thomas, comment Simon est devenu handicapé d'une jambe et se déplace avec difficulté. Thomas demande souvent l'aide de ses amis et parfois ceux-ci prennent trop de risques pour l'épauler.

 

 

 

LE LIVRE: La ronde des mensonges (657 pages - 2012)

 

 

Thomas enquête officieusement chez le riche industriel Bernard Fairclough dans un château du Lake District. L'industriel a épousé une aristocrate et Thomas connaît bien cette société. Toute la famille racontera de nombreux mensonges qu'il faudra démêler et surtout en comprendre l'origine. Ses deux amis et Barbara vont y participer. C'est une enquête difficile pour Déborah qui malgré elle mêlera sa vie privée à l'affaire et aura bien du mal à se faire entendre. Tous ces faux-semblants multiplient les fausses pistes ; mais après tout, y a -t-il eu bien crime ?

Juste une mauvaise action (696 pages - 2014)

Dans ce nouveau opus des enquêtes de Linley c'est surtout Barbara Havers qui mène l'action. Elle est directement concernée : son ami et voisin Azhar a des ennuis. Son ex-compage à enlevé leur fille. Mais ce n'est pas si simple et Barbara joue sa carrière au sein de Scotland Yard. 

 

 

 

MON AVIS : je suis une inconditionnelle de Elizabeth George ; ce que j'aime par dessus tout dans ses romans c'est la psychologie des personnages principaux et des criminels. La vie de Thomas Linley est passionnante, triste pourtant. Les seconds rôles sont particulièrement intéressants et Barbara attachante. Les livres dépassent très souvent les 600 pages, mais je n'arrive jamais à lâcher tant l'intrigue est subtile. C'est aussi toujours très bien écrit. Certains romans sont plus durs que d'autres : "mal d'enfant" par exemple, tel que son titre l'indique, parle d'un sujet douloureux (l'infanticide). L'assassinat de l'épouse de Thomas dans « sans l'ombre d'un témoin » m'a fait pleurer et j'ai été émue pendant tout le livre. L'intérêt réside vraiment dans la psychologie de ces héros récurrents.

Dans Juste une mauvaise action, enfin l'auteure renoue avec l'intrigue en mettant toujours en avant la vie privée des héros. 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Les anglais mangent beaucoup de confiture avec leurs thé. Voici une recette que je viens de faire : la confiture de tomates vertes.

Pour obtenir 8 pots de 250 g chacun, j'ai coupé en petits morceaux 3 kg de tomates vertes et 4 citrons. Eplucher les citrons à vif et ne garder que la chair. Ajouter aux tomates et citrons 1 kg de sucre semoule et 500 g de cassonade. Laisser macérer 24 heures et faire cuire. J'ai laissé mijoter une petite heure environ, puis j'ai bien mouliné au robot mixeur et laissé cuire encore 10 minutes.

 

 

 

C'est vraiment très bon ! On peut ajouter un peu de gingembre si on aime.

Confitures-tomates-vertes-1.jpg

 

Confiture-tomates-vertes-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Martine M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ZOOM SUR UN AUTEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens