Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 17:22

Vengeance-d-automne.jpg

 

Jean-Louis MAGNON

 

                                                                      images (3)

 

Roman policier

 

L'AUTEUR :

cf article précédent

 

 

LE LIVRE : Vengeance d'automne (282 pages - 2000)

Où l'on retrouve l'écrivain amoureux de son terroir Franck Maréchal avec sa fiancée Laetitia, fille d'adjudant de gendarmerie. Ils vont à Valmogne (toujours dans les Cévennes) pour passer un week-end en amoureux et surtout admirer les couleurs de l'automne dans les forêts de hêtres. A peine arrivés, un des habitants est assassiné dans sa maison de village. Il faudra rechercher dans l'histoire de la résistance pour résoudre ce crime. Franck perdra un ami qu'il avait rencontré lors de l'enquête Hurlebois et Hautes Terres.

 

 

BIBLIOGRAPHIE : cf article précédent

 

 

 

 

 

MON AVIS :

J'aime bien : les personnages sont amusants, l'adjudant de gendarmerie toujours aussi bourru et les paysages toujours aussi beaux. Un bon moment de détente.

 

.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Je vais proposer une recette de terroir.

Cœur de veau aux carottes

Bien nettoyer le cœur de veau, enlever les vaisseaux qui pourraient rester.

Faire saisir le cœur dans une cocotte avec un peu d'huile de tournesol et un morceau de beurre. Bien le saisir sur tous les côtés.

Couper en petits morceaux 2 oignons.

Eplucher 800 g de carottes, les laver et les couper en petits morceaux.

Quand le cœur est bien saisi, ajouter les oignons, les carottes, 6 gousses d'ail entières, poivre et de l'eau pour presque couvrir tout ça. Ajouter deux cubes de volaille pour parfumer. Couvrir et laisser cuire doucement pendant 1h30 environ en mélangeant souvent.

A la fin, enlever le couvercle, sortir le cœur et le couper en morceaux pas trop gros.

Pendant ce temps, enlever un peu de liquide si il y en a trop, ajouter 2 cuillères à soupe de farine et laisser mijoter pour obtenir une sauce liée. Remettre le cœur et faire réchauffer en rectifiant l'assaisonnement (il faudra sûrement rajouter du sel).

Le cœur sera ferme mais tendre.

 

Coeur-de-veau-1.jpg

 

coeur-de-veau-2.jpg

 

 

 

 

 

 

Martine M.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS POLICIERS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens