Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 10:27

Trousseau-tao.jpg

 

Philippe LECHERMEIER

Dorothée DUNTZE

 

                                                                      images (3)

 

Album conte

 

L'AUTEUR :

Il est né le 1er mai 1968 à Strasbourg où il vit toujours. Il a étudié à l'Université de Strasbourg les lettres modernes. Il a beaucoup voyagé dans le monde. Il devient enseignant de français et d'histoire dans un lycée de Strasbourg. Il a commencé à écrire des contes pour raconter des histoires à ses deux filles le soir. Il est publié pour la première fois en 1998.

 

L'ILLUSTRATRICE :

Elle est née en septembre 1960 à Reims. Elle a fait ses études aux Beaux-Arts de Reims et a ensuite été l'élève de Claude Lapointe à l'école des Arts Décoratifs de Strasbourg. Elle y vit toujours. Elle a reçu le prix des critiques en herbe de Bologne en 1982. Elle illustre beaucoup de contes.

 

 

LE LIVRE : Un trousseau pour Tao (2005)

Conte asiatique : Tao est une jeune-fille qui travaille dans les rizières. C'est le seul moyen de subsistance de sa famille. En regardant les hérons dans le ciel, elle pense qu'elle aimerait bien s'envoler comme eux. Tao est très belle et la dernière de 13 enfants. Elle se demande souvent comment c'est ailleurs, de l'autre côté de la forêt. Elle apprend qu'il y aurait un monstre dans cette forêt qui mange les voyageurs imprudents sauf ceux qui sont riches et ont de l'argent à lui donner.

La récolte est bonne mais elle est détruite par les rats dans les greniers. Le père de Tao, pour la mettre à l'abri de la famine, décide de la marier. Tous les hommes du village se présentent. Un cousin du prince de la région vient et elle accepte de l'épouser car il va lui permettre enfin de traverser la forêt et de partir. Mais les parents de Tao, tout à la joie qu'elle épouse un homme riche, avaient oublié que le trousseau devait aussi être plus important. Ils ne savent pas comment faire et ils n'ont que 40 jours pour rassembler les objets. Tao décide donc de partir pour les trouver et entre dans la forêt, elle a peur du monstre et court, court... Elle finit par s'endormir sur un lit de feuilles et est recueillie par une famille de bûcherons. Ils lui expliquent que le monstre est juste une légende et qu'il n'existe pas. Si elle aide leur fils à livrer les tiges de bambou, ils lui donneront de l'argent. Plusieurs semaines passent, Tao découvre le monde. Liang et elle tombent amoureux. Entre temps, le mariage avec le cousin du prince n'est plus valable, les 40 jours sont passés. Tao et sa famille sont en fin de compte heureux d'échapper à cette union et Liang et Tao peuvent se marier.

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

Philippe Lechermeier :entre autres

Princesses, oubiées ou inconnues (avec Rébecca Dautremer)

Lettres à plumes et à poiles (avec Delphine Perret)

Graines de cabanes (avec Eric Puybaret)

Carnet secret du Petit Poucet (avec Rébecca Dautremer)

Cirque magique, la malle aux étoiles (avec Sacha Poliakova)

Napoléon

Racontars de minuit (avec Claire de Gastold)

Ce qu'il y avait sur l'image (avec Charlotte Gastaut)

 

Dorothée Duntze : entre autres

Maud et son secret (avec M.J. Auderset)

Le cirque Saperlotte (seule)

Une souris verte (seule)

De quoi peuvent-ils se parler ? (Maurice Carême)

Le château du Haut-Koenisbourg (avec Corinne Albaut)

Hansel et Gretel (seule)

Les plus beaux contes russes (avec Luda et Catherine Chion)

Comme une grande ! (seule)

 

 

 

MON AVIS :

J'ai beaucoup aimé l'histoire et surtout les illustrations : couleurs douces, pastels, tendres. La dominante étant le vert. Les dessins ressemblent à des aquarelles. C'est un joli conte, plein de douceur et de poésie, et surtout de bonheur.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Je ne mets jamais de cuisine avec les livres asiatiques, car je suis toujours portée par leur poésie, leur art de vivre et en plus je suis incapable de cuisiner comme eux.

 

 

 

 

Martine M.

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ALBUM JEUNESSE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens