Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 15:11

rouge.jpeg

 

Virginie OLLAGNIER

                                                                                                               images (3)

Roman

 

L'AUTEURE :

Elle est née le 1er janvier 1970 à Lyon.

Elle exerce la fonction de formatrice en communication écrite et en ergonomie (étude scientifique de la relation entre l’homme et ses moyens, méthodes et milieux de travail ainsi que les applications découlant de cette étude).

Elle est également co-scénariste de la bande-dessinée Kia Ora.

 

LE LIVRE : Rouge Argile

Rosa revient au Maroc dans la maison de famille après la mort de l’homme qui l’a élevée et quelle appelle son père. Son vrai père est mort en 44 pendant la seconde guerre mondiale. Elle va redécouvrir ce pays qu’elle adore, ses odeurs, ses couleurs, ses traditions. Elle découvre des secrets, son don à voir les fantômes (elle a vu son père à l’heure de sa mort et voit Egon dans la maison). Deux personnages sont importants dans le livre : Rosa bien-sûr, mais Egon (l’homme qui l’a élevée) aussi à travers sa vie qu’il raconte. Comment il a rencontré Gabriel, le vrai père de Rosa, comment il est tombé amoureux fou de Suzanne sa mère sans jamais la toucher. La seconde guerre mondiale est en toile de fond de cette histoire : en effet, Egon est juif allemand et a fui l’Allemagne nazie. Rosa va faire un bilan de sa vie, prendre de grandes décisions qui vont tout changer et finalement enfin vivre pour elle-même dans ce pays qui est vraiment le sien.

 

MON AVIS : j’ai bien aimé le livre. J’ai voyagé en 2011 une semaine au Maroc et j’ai bien retrouvé les couleurs, les odeurs, le soleil et la beauté des paysages. L’accueil chaleureux des Marocains et leurs traditions sont bien décrits. L’écriture est belle aussi, très agréable à lire. Rien n’est écrasant dans ce livre, même pas la chaleur !

 

BIBLIOGRAPHIE :

Toutes ces vies qu’on abandonne (1er roman)

L’incertain

Kia Ora (bande-dessinée : 3 tomes parus)

 

Lettres-Frontière : Rouge Argile fait partie de la sélection Rhône-Alpes de 2012.

Cf article sur Lettres Frontière dans le blog.

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE

le soleil présent dans le livre m’a donné envie de faire partager une recette  fraîche pour l’été. La fleur d’oranger me fait penser à notre voyage : l’odeur des orangers si particulière et si parfumée reste encore dans ma mémoire.

Soupe de pêches

Peler et dénoyauter 4 pêches (plutôt des blanches, elles ont plus de goût)

Mixer les pêches avec 30 cl de lait, 1 cuillère à soupe de miel liquide (du miel toutes fleurs pour ne pas trop parfumer) et une cuillère à café de fleur d’oranger.

Mettre au frigo : servir bien frais dans de jolis verres à pied ou dans des tasses transparentes.

 

 

Martine M.

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans LETTRES FRONTIERE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens