Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 16:13

paraitre.jpg                                                            Philippe BOUIN

 

Paraître à mort

                                                                                                  images (3)

Roman policier    

 

 

 

 

 

  • L'auteur : écrivain français, né en Belgique le 23 mars 1949, Philippe Bouin vit en Bourgogne où il a créé Raisin Noir, salon de la littérature policière et du mystère. Son premier livre est paru en 2000 et il a écrit 12 romans policiers.

 

  • Le livre : Paraître à mort se passe au Touquet. L'intrigue se déroule en 2007 même si le passé sera régulièrement évoqué. L'enquête est menée par un journaliste de télévision qui revient d'Irak où il avait été enlevé. Gabriel retourne dans son pays natal pour résoudre des meurtres qui apporteront des révélations sur sa propre vie. Cela lui permettra de tourner la page.

 

  • Mon avis : j'aime beaucoup l'écriture de l'auteur même si Paraître à mort n'est pas le meilleur que j'ai lu. L'intrigue est bien menée et on s'attache à Gabriel ; distrayant mais moins approfondi que les romans cités ci-dessous.

 

  • Du même auteur : l'auteur a inventé une héroïne qui revient souvent ; sœur Blandine, infirmière bourrue et gourmande ; on la retrouve avec réelle « gourmandise » dans Implacables vendanges, la gaga des Traboules entre autres.

La peste blonde et les croix de paille sont des romans policiers historiques aboutis, pleins

d'enseignement, très bien écrits et aux intrigues passionnantes.

Autres romans policiers : Mister conscience, Natures mortes, Comptine en plomb (prix

Polar Coganc 2008), etc...

 

La tarte de mon grand-père : quand j'ai lu les livres mettant en scène sœur Blandine, au grand cœur et très gourmande, je ne pouvais pas m'empêcher de penser aux dimanches des vacances d'été chez mes grands-parents. Sœur Blandine aurait pu être bourguignonne tant elle aime la bonne chère. Mon grand-père y préparait une tarte aux pommes. Il faisait sa pâte lui-même et m'a appris sa confection. Pas de recette écrite, ni mesures précises, tout est dans la tête et dans la fourchette. En effet, mélanger la farine, le beurre mou, un peu de sel, un peu de sucre en poudre ne se fait pas à la main mais à la fourchette, jusqu'à ce que la pâte forme une boule. L'étaler dans le moule à tarte, y ajouter les pommes en fines tranches, parfois il mettait de la compote avant les pommes (ce que je fais presque systématiquement), un peu de sucre sur le dessus et au four ! Le souvenir de ces dimanches est présent à chaque fois que je fais une tarte et que l'odeur de cuisson se répand dans la maison. La pâte est tellement bonne qu'elle fait le délice de certains même crue !

 

Martine M

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS POLICIERS
commenter cet article

commentaires

Claire 17/05/2012 18:56

Ah oui ! C'est trop bon la pâte crue ! ^^ Surtout celle là !

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens