Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 17:20

blanc.jpg

 

Fabio VISCOGLIOSI

 

                                                                                                                     images (2)

Roman

L'AUTEUR :

Il est né en 1965 à Oullins dans le Rhône de parents italiens.

Il est artiste, écrivain, dessinateur et musicien français. Son premier roman paraît en 2010.

 

 

LE LIVRE : Mont-Blanc

Les parents de l’auteur sont décédés dans l’incendie du tunnel du Mont-Blanc en 1999.

Le roman retrace ce qu’il a ressenti en apprenant cette catastrophe, pendant le procès, pendant la période de deuil où il a bien fallu trier les affaires, vendre la maison…

Les chapîtres sont courts, émaillés de citations de philosophes, d’auteurs ou d’artistes.

L’auteur réfléchit sur lui-même, il regarde autour de lui, les choses ont changé.

 

MON AVIS :

Je n’ai pas du tout aimé le livre, en premier à cause de l’écriture que j’ai trouvée sans poésie. Les chapitres se suivent et n’ont aucun lien, tout est décousu. Pourtant le sujet est prenant et chargé d’émotion. Peut-être suis-je passée à côté de ce que l’auteur voulait exprimer ?

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

Je suis pour tout ce qui aide à traverser la nuit

Ma vie de garçon

Avec les garçons : en collaboration avec Brigitte Giraud (livre + DVD)

Bande dessinée : le marteau et l’enclume

 

 

Lettres Frontière : le roman fait partie de la sélection Rhône-Alpes 2012.

Voir l’article sur Lettres Frontière dans Pourquoi ce blog ?

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE

Je n’ai vraiment pas été inspirée par le livre donc pas de recette de cuisine.

 

 

Martine M.

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans LETTRES FRONTIERE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens