Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 18:07
Meurtres sur le Fleuve Jaune

fleuve.jpg

 

Frédéric LENORMAND

                                                                                                                    

Romans policiers historiques

 

 

LE LIVRE :

Meurtres sur le Fleuve Jaune

Le roman fait partie de la série « Les nouvelles enquêtes du Juge Ti » (il prend la suite de Robert Van Gulyk décédé en 1967 qui inventa le personnage du Juge Ti). La période historique chinoise est la dynastie des Tang, apogée de l’Empire du Milieu.

Le Juge Ti est convoqué à la capitale. Il embarque sur le fleuve Jaune et reçoit une nouvelle mission mystérieuse : assurer la protection d’un témoin clef pour la condamnation d’un grand personnage. Le problème, c’est que le juge Ti ne connaît pas ce Lai Junchen. Comme d’habitude, dans les aventures de ce Juge, on va apprendre les mœurs chinoises de l’époque, rencontrer des figures tantôt dangereuses, tantôt énigmatiques. Le juge ne pourra se fier à personne à part son serviteur. Après bien des embûches il arrivera à la capitale.

Le héros boit beaucoup de thé pour réfléchir et se reposer. La cérémonie du thé en Chine est vraiment particulière.    

 

MON AVIS :

J’aime beaucoup les aventures du Juge Ti ; d’abord, pour les descriptions de la vie chinoise, qui sont toujours très détaillées et non dénuées d’humour, ensuite pour les intrigues qui sont toujours bien menées. Les personnages secondaires sont parfaits et le Juge Ti , « honorable jusqu’au bout des ongles » ! Je passe un moment très agréable avec les livres de Frédéric Lenormand et j'attends avec impatience le prochain !

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

Série « Les Nouvelles Enquêtes du Juge Ti » :

Le château du lac Tchou-An

La nuit des juges

Le Palais des courtisanes

Petits meurtres entre moines

Madame Ti mène l’enquête

Mort d’un cuisinier chinois

L’art délicat du deuil

Mort d’un maître de Go

Dix petits démons chinois

Médecine chinoise à l’usage des assassins

Guide de survie d’un juge en Chine

Panique sur la Grande Muraille

Le mystère du jardin chinois

Diplomatie en Kimono

Thé vert et arsenic

Un chinois ne ment jamais

Divorce à la chinoise

 

Série « Voltaire mène l’enquête » : prix Arsène Lupin 2011 du roman policier et prix Historia du roman policier historique :

La baronne meurt à 5 heures

Meurtre dans le boudoir

 

Essais : sous la Terreur en France :

La pension Belhomme

Douze tyrans minuscules

 

Romans historiques divers :

Les insulaires ou quelques Dieux sauvages

Les fous de Guernesey ou les Amateurs de littérature

L’ami du genre humain

L’Odyssée d’Abounaparti

Mademoiselle Chon du Barry ou les Surprises du destin

Les princesses vagabondes

La jeune-fille et le philosophe

Un beau captif

Les îles mystérieuses

 

Série « l’Orphelin de la Bastille » (jeunesse) :

L’Orphelin de la Bastille

Révolution !

La Grande Peur

Les derniers jours de Versailles

Les savants de la Révolution

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Je n’ai pas de recette à proposer cette fois-ci. Je respecte trop la cuisine asiatique pour oser donner un plat. Par contre, j’aimerais citer des plats rencontrés pendant l’histoire du Juge Ti. Aux lecteurs de constater ce que mangeaient les chinois sous la dynastie Tang. Ne pas oublier bien-sûr les tasses de thé : le juge Ti aime bien déguster son thé au beurre salé.

Rouleaux de poissons aux œufs de crevettes

Galettes de fécondité

Boulettes de poissons dorées à la poêle et emballées dans des feuilles végétales

Jujubes frits

Serpent d’eau au goût de métal en fusion

Galettes de châtaignes à la viande hachée

Pieds de porc farcis au gras...

 

 

Martine M.

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS POLICIERS
commenter cet article

commentaires

Lenormand 27/02/2017 12:11

Bonjour Madame. La série des juge Ti continue sur Amazon en numérique et en papier (et sur Fnac.com pour Kobo). F. L.

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens