Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2018 5 18 /05 /mai /2018 08:15
Sur un mauvais adieu - Les neuf dragons

neuf-dragons

 

Michael CONNELLY

 

                                                       images (3)

 

Romans policiers

 

L'AUTEUR:

 

Il est né le 21 juillet 1956 à Philadelphie. Il est diplômé de l'Université de Floride avec un diplôme de journalisme. Il est finaliste pour le prix Pulitzer en tant que co-auteur pour un article parlant des rescapés d'un crash d'avion. Il devient alors chroniqueur judiciaire pour le Los Angeles Times. Il commence sa carrière d'écrivain en 1992 en créant son héros récurrent Harry Bosch, inspecteur du LAPD. Il devient écrivain à plein temps en 1994 et écrit environ un livre par an. Il vit depuis 2001 à Tampa en Floride. Les personnages de l'auteur se croisent dans les différents romans et ils évoluent également dans le même univers. Créance de sang et la Défense Lincoln ont été adaptés au cinéma.

 

 

 

 

 

LES LIVRES :

 

les neuf dragons (404 pages – 2011)

 

Harry Bosh inspecteur à la criminelle de Los Angeles travaille sur un crime commis dans le quartier chinois. Son entêtement habituel va l'entraîner plus loin qu'il ne l'escomptait ; jusqu'à Hong-Kong où vivent son ex-femme et sa fille, Madeline 13 ans. Elle est enlevée et il va venir la sauver avec des conséquences pour le moins funestes. Harry va avoir besoin de toute l'aide possible pour venir à bout de son enquête.

 

 

Sur un mauvais adieu (434 pages - 2018) Editions Calmann Lévy collection Noir

 

Harry Bosch est à la retraie mais il continue d'enquêter entant que inspecteur de réserve au San Fernando Police Department : il travaille sur les dossiers non classés et anciens. Un vieil homme, magnat de l'industrie aéronautique, l'approche pour lui demander de rechercher un éventuel héritier. Il va mourir et veut retrouver la jeune-femme qu'il avait aimée juste avant de s'engager pour la guerre du Vietnam. Mais cette enquête ne convient pas à tout le monde et Harry est rapidement menacé.

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

Les romans policiers de Michael Connelly sont toujours très bien construits et l'évolution de son héros Harry Bosch toujours aussi intéressante. Malgré tout, j'ai trouvé que dans "les neuf dragons" l'intrigue était plus pauvre que d'habitude. Peut-être l'accent mis sur la vie privée d'Harry a-t-elle pris le pas sur le suspense ?

Le tout dernier roman "sur un mauvais adieu" est vraiment bien construit et Harry Bosch toujours aussi tenace. Une belle lecture détente.

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Série Harry Bosch : entre autres

Les égouts de Los-Angeles

Le dernier coyote

Le cinquième témoin

Los-Angeles river

L'oiseau des ténèbres

Wonderland Avenue

 

Série Jack MC EVOY :

Le poète

L'épouvantail

 

Autres romans :

Créance de sang

La lune était noire

Darling Lilly

La défense Lincoln

 

Il a aussi écrit beaucoup de nouvelles.

 

 

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Harry Bosch aime beaucoup aller au restaurant et manger de la viande :

je vais donc proposer un plat de viande :

Poulet aux olives vertes

 

Faire revenir dans une cocotte en fonte un gros oignon émincé et une gousse d'ail, ajouter du poulet (j'utilise des hauts de cuisse - 6 morceaux pour 4 personnes environ) et le faire revenir. Rincer deux bonnes poignées d'olives vertes et les ajouter à la viande. Ajouter un pot de sauce tomate et laisser mijoter une bonne demi-heure jusqu'à ce que le poulet soit cuit. Saler, poivrer et une pointe de paprika pour le goût, un peu de piment aussi pour ceux qui aiment légèrement épicé.

Servir avec des pommes de terre vapeur.

Poulet-aux-olives.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Martine M.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Archives

Liens