Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 17:17

coccinelles

 

Yann VENNER

 

 

 

                                                                                                                              images (4)

Roman policier écologique (éco-polar)

 

 

L’auteur :

Il est né le 3 mai 1953 à Saint-Brieuc. Il a fait l’école Normale et enseigne depuis 1976 en Bretagne. Il est l’auteur d’une thèse sur certains romanciers maghrebins aux prises avec l’histoire et membre de l’association Al Manar de Lannion ; grâce à elle, il participe à la promotion des cultures arabes et orientales. Il est également passionné par le vin et l’œnologie.

 

 

Le  livre :  Les coccinelles du diable (163 pages-2011)

L’histoire se déroule dans un vignoble bourguignon (imaginaire), le Domaine de la Clairgerie. Au début du livre, il est beaucoup question d’une coccinelle chinoise qui détruit le vignoble et dont les vignerons ont du mal à se débarrasser. Antoine de la Clairgerie vend son vin en Chine et doit justement s’y rendre  dans le cadre de l’exposition universelle à Shanghai. C’est également l’année internationale de la biodiversité. Des crimes sont commis qu’il faudra résoudre tout en s’occupant de ces différents projets. Antoine a perdu sa femme Isabelle, actrice, assassinée dans un précédent livre. Il se remet difficilement épaulé par une famille pour le moins originale.

 

 

Mon avis :

J’ai eu du mal à entrer dans le livre : les coccinelles, les explications détaillées sur la vigne m’ont un peu déroutée. J’ai eu l’impression que l’histoire policière était plutôt un prétexte pour tout le reste. Je suis restée un peu sur ma faim, un peu déçue.

 

 

Bibliographie : il écrit des romans et des recueils de poèmes.

Aller simple pour Trélouzic

Black Trélouzic

Lumière pur les oubliés

L’enlèvement d’Guingamp

Cocktail cruel de Côte d’Armor

Cavalcadences

Voyaginaires

 

 

Les plaisirs de la table : j’ai fait une nouvelle variante d’une recette de poulet au cidre :

Faire revenir les 4 cuisses de poulet (j’enlève toujours la peau) dans une cocotte en fonte avec huile de tournesol et beurre salé. Quand les cuisses sont bien saisies, les retirer pour ôter l’excédent de graisse. Remettre le poulet et flamber avec du calvados. Ajouter 2 oignons hachés et 25 cl de cidre brut. Couvrir et laisser cuire à feu doux pendant environ 50 minutes. Nettoyer 250 g de champignons de Paris (si on a des champignons des bois, c’est encore mieux) et les cuire dans une poêle avec du beurre salé. Ajouter les champignons cuits au poulet 10 minutes avant la fin de la cuisson du poulet. Ajouter enfin 20 cl de crème fraîche et assaisonner. Je n’ai pas servi d’autre légume avec cette recette, mais on peut faire comme on veut.

 

 

Martine M.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Archives

Liens