Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 07:56

Soleil-oublie.jpg

 

Christian LABORDE

 

                                                              images (2)

 

Roman

 

L'AUTEUR :

Il est né en 1955 dans les Hautes-Pyrénées. Il est très engagé dans la protection de l'ours dans les Pyrénées. Il est chroniqueur pour la Nouvelle République des Pyrénées.

Christian Laborde est un écrivain, poète, chroniqueur et pamphlétaire français. Il est passionné par le Tour de France et a écrit de nombreux livres sur le sujet. Il est aussi le biographe de Claude Nougaro et de Renaud.

 

 

 

LE LIVRE: Le soleil m'a oublié (116 pages – 2010)

Marcus a 17 ans. Il vit de cambriolages et est passionné de boxe. Il est justement en train de s'entraîner quand il voit pour la première fois Roxane. C'est la femme du patron, un malfaiteur particulièrement mauvais. C'est le coup de foudre, une passion, un amour absolu. Elle est plus âgée que lui mais ils s'aiment sans condition. Ils vont être découverts, jusqu'où Marcus ira-t-il par amour ?

 

BIBLIOGRAPHIE :

Tour de France :

Echappées belles sur le Tour de France dans les Pyrénées

Le centenaire du Tour de France dans les Pyrénées

Le petit livre jaune

Fênetre sur Tour

Tour de France nostalgie

 

Romans :

L'os de Dionysos

Diane et autres strories en short

La corde à linge

Soror

Flammes

 

Biographie :

L'homme aux semelles de swinge

 

Essais :

Corrida, basta !

 

 

MON AVIS : j'ai lu le livre jusqu'au bout mais je n'ai pas particulièrement aimé ni l'écriture, ni l'histoire. C'est une belle histoire d'amour effectivement mais dès le début j'ai senti qu'elle se terminerait mal et c'est déprimant.


 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

 

Je n'ai pas pensé à la cuisine en lisant le roman.


 

 

 

Martine M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Archives

Liens