Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 19:05

fleurs

 

 

 

Vanessa DIFFENBAUGH

                                                                                                                    images (3)

Roman 

 

 

L’auteure :

Elle est née à San-Francisco. Elle a étudié l’écriture créative et l’enseignement à Stanford. Elle enseigne l’art de l’écriture aux jeunes des communautés défavorisées. Elle est la fondatrice du Réseau Camélia : sa mission est de soutenir, d’accompagner les jeunes vivant en foyer d’accueil jusqu’à l’âge adulte et de leur permettre d’entrer dans la vie active plus facilement. Elle est mariée, a trois enfants et vit à Cambridge dans le Massachusetts.

 

 

Le livre : Le langage secret des fleurs

C’est l’histoire de Victoria abandonnée presque à la naissance et qui va vivre toute son enfance dans des foyers d’accueil et des familles d’accueil. A l’âge de 10 ans, elle va vivre avec Elisabeth qui a un vignoble. Mais Victoria a peur de l’attachement, de l’amour et elle va tout gâcher. A 18 ans, elle doit partir du foyer et se retrouve dans un parc à vivre dans la rue. Elle a un don : elle connaît le langage des fleurs, leur signification et sait parfaitement faire les bouquets correspondant aux caractères des personnes. Elle va travailler pour une fleuriste, tomber amoureuse, douter encore de sa capacité au bonheur…

 

 

Mon avis :

J’ai bien aimé la vie de Victoria, ses efforts pour s’en sortir. Le langage des fleurs est très intéressant, je n’y connais absolument rien. J’ai appris beaucoup de choses, surtout qu’une fleur peut vouloir dire deux choses pas forcément différentes. Je me suis intéressée au destin de Victoria et l’écriture est agréable.

 

 

Bibliographie :

C’est son premier roman traduit en français.

 

 

Les plaisirs de la table : je ne connais pas la cuisine des fleurs comestibles mais j’ai eu envie de proposer quelque chose de léger pour l’apéritif.

Allumettes au fromage

2 rouleaux de pâte feuilletée

100 g de gruyère

1 jaune d’œuf

muscade, sel, poivre.

Mélanger le fromage râpé avec le sel, le poivre, la muscade.

Etaler la pâte feuilletée (en prendre une toute prête à dérouler c’est plus pratique) ;

Mettre le fromage dessus, et recouvrir avec la deuxième pâte. Souder les bords avec le jaune d’œuf. Découper des lanières de 2 cm de large et de la longueur que vous voulez, pas trop longue quand même. Dorer avec un jaune d’œuf et mettre au four sur une plaque pendant 10 minutes à 180°, thermostat 7. Bien surveiller pour ne pas qu’elles dorent trop. Nous les préférons tièdes.

 

 

Martine M.

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADULTES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens