Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 19:21

Voix-du-vent.jpg

 

Rolande CAUSSE

Georges LEMOINE

 

                                                                images (3)

 

Roman ados

 

L'AUTEURE: Rolande CAUSSE

Elle est née le 1er mai 1937 à Fontenay. Elle est la fondatrice de l'association « La Scribure » qui regroupe des écrivains autour de la promotion de la littérature. Elle anime des ateliers et des stages d'écriture. Elle écrit des romans et des poèmes pour la jeunesse ainsi que des livrets d'opéra.

 

L'ILLUSTRATEUR : Georges LEMOINE

Il est né le 14 juin 1935 à Rouen. Il s'installe à Paris en 1946. Il étudie à l'école des Beaux-Arts à Rabat pendant son service militaire. Etienne Delessert le fait entrer aux éditions Gallimard pour travailler dans le département d'illustration pour la jeunesse. Il utilise la plupart du temps le crayon et l'aquarelle, ce qui donne des dessins très poétiques aux couleurs douces, pleines de lumière et très apaisantes.

 

 

 

 

 

 

LE LIVRE: La voix du vent ( 96 pages – 2011)

 

Sonia est une adolescente qui va au collège ; elle est constamment triste, traîne les pieds pour rentrer chez elle et préfère par dessus tout se promener dans les bois derrière sa maison. Elle peut y passer des heures sans se rendre compte que le temps passe. Elle va chez une psychologue à laquelle elle ne répond jamais. Petit à petit grâce à l'amour de son père, à sa grand-mère qui l'irrite la plupart du temps, à une nouvelle amie étrangère qu'elle va aider, elle va finir par parler et évacuer cette terrible douleur.

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS : j'ai beaucoup aimé l'écriture, très fluide, qui procède par petites touches exactement comme les aquarelles de l'illustrateur. On entre dans la vie de Sonia progressivement pour tout comprendre et pour attendre et espérer que son désespoir s'atténue et disparaisse un peu. La forêt, le vent, la nature sont très bien décrits et ont une très grande importance.

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

 

 

 

 

Rolande CAUSSE : entre autres

Romans jeunesse :

Frederico Garcia Lorca : le poète de la liberté, assassiné

Rouge Braise

Contes et légendes jeunesse :

Contes de la Terre-Mer

Documentaire jeunesse :

Mon atelier d'écriture et de poésie + Christine BEIGEL

Romans adolescents :

Moi Cornélia, fille de Rembrandt

Sarah de Cordoue

Les enfants d'Izieu

Album jeunesse :

Vive la ponctuation + Pierre EMMANUEL

 

Georges LEMOINE : entre autres

Romans jeunesse :

Comment Wang-Fo fut sauvé + Marguerite YOURCENAR

La petite fille aux allumettes + conte d'Andersen

La série les Mondes de Chrestomanci : les 2 tomes de Diana WYNE-JONES

La métamorphose d'Helen Keller + Margaret DAVIDSON

Pawana + LE CLEZIO

Leila + Sue ALEXANDER

Le renard dans l'île + Henri BOSCO

Roman adultes :

Neige de Maxence FERMINE

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

En lisant le livre, j'ai eu envie de proposer une recette de dessert qu'on peut manger tiède ; ce clafoutis aux cerises apportera chaleur et réconfort.

Mélanger 80 g de farine avec 6 œufs entiers, 90 g de sucre semoule et une pincée de sel.

Ajouter en mélangeant bien ¼ litre de lait. Ajouter 750 g de cerises lavées et dénoyautées.

Faire cuire dans un plat à gratin à four chaud 200° (thermostat 7) pendant environ 35 minutes. Si le dessus gratine trop, couvrir d'une feuille d'aluminium jusqu'à la fin de la cuisson.

Nous aimons ce clafoutis encore tiède saupoudré de sucre au moment de le déguster. Mais il est aussi très bon froid. Le mettre au réfrigérateur si on le consomme le lendemain.

 

Clafouti-aux-cerises-1.jpg

 

Clafouti-aux-cerises-2.jpg

 

 

 

Martine M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADOS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens