Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 17:52

 

balle.gif                                                             Roland FUENTES

 

La balle de match                                                                                             images (1)

 

Roman jeunesse

 

  • L'AUTEUR :

    Il est né en 1971 à Oran.

    Il passe une partie de son enfance en Algérie et ensuite dans le sud de la France. Il est professeur d'allemand depuis 1998 et travaille à mi-temps pour se consacrer à l'écriture. Il écrit des nouvelles, des romans pour adultes et pour la jeunesse et est également scénariste de bandes dessinées. Il a créé une revue littéraire : Salmigondis.

 

  • LE LIVRE : La balle de match

    Rémi est un petit garçon qui se préoccupe beaucoup de son Tonton Zéro. Le tonton s'appelle comme ça car il n'a jamais gagné le moindre point dans une partie de tennis. Il joue depuis 5 ans et surtout avec son copain Raymond. Rémi accompagne donc son oncle comme d'habitude et monte sur la chaise d'arbitre. Tout se déroule comme prévu, c'est à dire que Raymond marque tous les points quand soudain, on ne sait pas pourquoi ni comment, le tonton Zéro renvoie la balle plus d'une fois. Et ça dure ! Tout le monde se met à regarder cette balle qui passe d'un côté, de l'autre. Au bout de 35 minutes avec la même balle, les spectateurs s'inquiètent : ils vont se déshydrater, se faire mal ! Ils leur lancent de l'eau, des barres de céréales, les joueurs ouvrent la bouche et attrapent ce qu'ils peuvent. Ils sont même filmés ! Et puis, la balle reste collée sur de la pâte d'amande qui a fondu sur le terrain à cause de la chaleur. Qui a marqué le point ? Le règlement du tennis ne connaît pas ce cas de figure. Le point est donc déclaré nul ! C'est la plus longue balle de l'histoire du tennis ! Le film passe même sur France3. Tonton Zéro n'a pas gagné mais il est quand même un héros.

 

  • MON AVIS : j'ai adoré ce petit livre, jouant moi-même au tennis, j'ai beaucoup ri, sachant que cette situation est impossible. C'est très bien écrit, avec beaucoup d'humour et idéal pour les premiers lecteurs.

 

  • BIBLIOGRAPHIE : quelques titres en jeunesse, il y en a beaucoup !

    Tonton Zéro

    Les voleurs de vent

    Tics olympiques

    La tondeuse à gazon

    L'enfant qui n'avait pas de nom, etc...

                                                                                           

 

  • LES PLAISIRS DE LA TABLE 

    Galette à la cannelle

    250 g de farine

    20 g de sucre en poudre

    1 sachet de levure chimique

    50 g de beurre ramolli

    20 cl de lait

    Pour la garniture : 75 g de beurre, 50 g de sucre en poudre et cannelle

    Mélanger la farine avec le sucre en poudre, la levure et incorporer le beurre coupé en morceaux. Ajouter le lait pour obtenir une boule de pâte comme pour une tarte. L'étaler à la main en formant un rond d'environ 30 centimètres sur un plat (plaque à petits gâteaux) beurré. Couper 75 g de beurre en petits morceaux et le parsemer sur la pâte. Mélanger le sucre en poudre et la cannelle et saupoudrez toute la galette de ce mélange. Faire cuire 10 minutes environ à four thermostat 8 ou 240°. Nous aimions bien la déguster tiède.


    Galette-au-sucre-1.jpg


    Galette-au-sucre-2.jpg

  • C'est une recette de galette sucrée que je faisais souvent quand mes enfants étaient plus jeunes et qu'ils aimaient beaucoup.

 

Martine M.

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS JEUNESSE
commenter cet article

commentaires

Claire 24/06/2012 20:45

Et on aime toujours !

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens