Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 08:15
L'Oracle della Luna - La Parole perdue
L'Oracle della Luna - La Parole perdue

luna

 

Frédéric LENOIR

 

                                                                                                          

Romans policiers historiques ésotériques

 

L'AUTEUR :

 

Il est né le 03 juin 1962 à Madagascar.

Il est journaliste et docteur de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales avec une thèse sur le bouddhisme. Il a passé 3 ans dans la Communauté Saint-Jean en tant que Frère Nathanaël. Il dirige depuis 2004 la rédaction du magazine « Le monde des religions ». Depuis 2009, il anime et produit l’émission sur France Culture : les racines du ciel. Il est co-fondateur de l’association Environnement sans Frontières très engagée dans la cause écologique. Il a aussi publié de nombreux essais.

 

 

LES LIVRES : 

 

L’Oracle della Luna

Nous sommes au 16ème siècle. Giovanni est un paysan d’Italie qui tombe amoureux de la petite-fille du Doge de Venise. Giovanni n’a pas l’âme d’un paysan, il est rêveur, épris d’aventures et surtout se pose beaucoup de questions sur le monde. Il va partir, faire des rencontres déterminantes pour son éducation, trouver Eléna, la reperdre, voyager, devenir ermite, moine, peintre d’icônes, astrologue… libre penseur ?

 

La Parole perdue :

 

Basilique de Vézelay en Bourgogne : Johanna est une archéologue médiéviste. Elle tente d'établir la vérité sur les origines du culte de la sainte Marie-Madeleine. Un de ses collègues spécialiste de Pompéi l'appelle car plusieurs meurtres se produisent sur son site de fouilles. Et puis Romane, la petite fille de Johanna tombe sérieusement malade. Une course contre la montre pour la sauver commence. Quel est le rapporte entre Pompéi et Vézelay ?

 

 

MON AVIS : 

J’aime beaucoup les livres de Frédéric Lenoir car ils sont toujours très bien documentés, apportent énormément de précisions en plus de la trame de l’histoire et des personnages intéressants. En l'occurence, dans l'Oracle della Luna, ce sont les religions dominantes de l'époque qui sont passées au crible avec beaucoup de références et d'explications très claires. On voyage beaucoup dans le roman.

La parole perdue entraîne le lecteur à découvrir la parole divine. Jésus a-t-il vraiment écrit des mots dans le sable ?

 

BIBLIOGRAPHIE :

Romans :

Le secret

La promesse de l'ange

               

               

Bande dessinée adultes : La prophétie des deux mondes (4 tomes) avec Alexis Chabert

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

J’ai terminé le roman en cuisinant pour le dimanche midi un plat que je fais souvent et qui plaît beaucoup :

filet mignon de porc au gorgonzola

 

Faire revenir le filet mignon dans un peu d’huile et de beurre dans une cocotte en fonte ; quand il est presque cuit, le sortir et le couper en tranches et le laisser reposer sur la planche.

Pendant ce temps, ajouter dans la cocotte, deux cuillères à soupe de moutarde, du gorgonzola (environ 150 g) coupé en petits morceaux et de la crème fraîche liquide. Laisser fondre le fromage sans oublier de poivrer. Ne pas saler, car le fromage est déjà un peu salé. Remettre les morceaux de viande et réchauffer tout doucement. Servir avec une purée maison bien relevée de noix de muscade ou des pommes de terre roses cuites à la vapeur.

 

Filet-mignon-au-gorgonzola-1.jpg

 

 

Martine M.

L'Oracle della Luna - La Parole perdue
L'Oracle della Luna - La Parole perdue
L'Oracle della Luna - La Parole perdue

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS POLICIERS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens