Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 16:18

pobi

 

Robert POBI

 

 

                                                                                                              images (3)

Roman policier

 

 

Le livre : L’Invisible premier roman de l’auteur

Jake Cole revient chez lui à Montauk en Nouvelle-Angleterre car son père est très malade. Ils se détestent. Il travaille pour le FBI car il sait lire les scènes de crime parfaitement (il a une mémoire photographique) et entre dans la tête des psychopathes. La ville est touchée de plein fouet par un ouragan terrible et en même temps des meurtres horribles sont commis. Les victimes sont écorchées vives. Le shérif de la ville demande à Jake de l’aider à trouver l’assassin. 

 

 

Mon avis :

C’est un roman policier noir qui fait un parallèle entre les éléments naturels (l’ouragan) dévastateurs et les crimes horribles d’un assassin aussi hors-norme et particulièrement difficile à attraper. J’ai trouvé que ce premier roman ressemblait beaucoup aux policiers de Maxime Chattam (cf Zoom sur un auteur sur le blog) dans le sens où personne n’est tout beau ou tout gentil ni tout méchant non plus. C’est un policier angoissant qui tient en haleine. Ne pas chercher de fin heureuse, ce n’est pas le propos du livre !

 

 

Bibliographie :

Pour l’instant, c’est le seul livre publié en France.

 

 

Les plaisirs de la table : c’est le moment de manger de la soupe car il commence à faire froid le soir et surtout dans le livre on a froid avec les protagonistes.

La soupe préférée de ma fille Claudine, c’est la soupe de potiron, je vous donne la recette que je fais à chaque fois, c’est très simple.

Couper en cubes du potiron dans une cocotte minute, ajouter quelques pommes de terre, et deux cubes de volaille. Du sel et du poivre et une pointe de noix de muscade.

Couvrir d’eau et faire cuire à la cocotte. Quand vous avez fait s’échapper la vapeur, mouliner très fin les légumes (enlever un peu d’eau si vous trouvez qu’il en reste trop). Ajouter de la crème fraîche liquide ou épaisse, cela dépend du volume d’eau que vous avez déjà. Servir chaud avec une bonne tranche de pain de campagne.

 

 

Martine M.

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS POLICIERS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens