Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 15:12

chapeau

 

Alex COUSSEAU

 

 

                                                                                                                     images (4)

Roman ados

L'AUTEUR :

Il est né en 1974 à Brest et vit toujours en Bretagne. Il a fait des études d’arts plastiques et d’audiovisuel. Il a édité beaucoup de romans jeunesse, d’albums et de romans ados.

 

 

LE LIVRE : Je suis le chapeau : sélection du prix Alter Ado 2010-2011 (2010).

Le roman se décline comme un conte sur le peuple inuit. Un frère et sa sœur vont parcourir leur monde ainsi que l’écosse à la recherche du propriétaire d’un chapeau haut de forme. Les traditions et la vie du peuple inuit sont décrits à travers leurs aventures et leurs rencontres.

 

 

MON AVIS :

J’ai eu beaucoup de mal à lire le livre, alors que c’est un très bon roman. Je n’ai pas réussi à l’apprécier comme il le mérite. Cela prouve bien encore une fois que la lecture est vraiment subjective.

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

Romans jeunesse : entre autres

Charles à l’école des dragons

Charles prisonnier du cyclope

Tout le monde s’embrasse sauf moi

Prune et Rigoberto

Albums jeunesse : entre autres

Les mammouths, les ogres, les extra-terrestres et ma petite sœur

Un rhinocéros amoureux pèse-t-il plus lourd qu’un rhinocéros tout court ?

Romans ados : entre autres

Les yeux qui chantent

Sanguine

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE

Je ne propose rien comme recette de cuisine car je n’ai pas été inspirée en lisant le livre.

 

 

Martine M.

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans Prix al Terre ado
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens