Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 09:07

bunda.jpg

 

 

Arthur PESTANA dit « Pepetela »

 

 

                                                                                                            images (3)

Roman  policier ethnique

 

 

L’auteur :

Il est né en 1941 en Angola. Il a fait ses études au Portugal et a vécu à Paris et à Alger. Il va s’engager dans les années 60 aux côtés du Mouvement Populaire pour la Libération de l’Angola dans la guerre d’indépendance. Il devient vice-ministre de l’éducation en 1975. Il est professeur de sociologie et un grand écrivain angolais de langue portugaise. Il cherche avec ses livres à fédérer les différentes ethnies de son pays et à ancrer la notion de peuple angolais.

 

 

Le livre : Jaime Bunda, agent secret (2005 – 450 pages)

Jaime Bunda (ce qui veut dire fesses en portugais) est surnommé Popotin à cause de ses fesses imposantes. Il travaille au SIG, Service d’Investigation Générale grâce au piston de sa famille, et est considéré par les autres comme un imbécile. C’est bien simple, il ne fait rien, et attend sur sa chaise toute la journée. Il a par contre une grande qualité, c’est son don d’observation. Un jour, il est appelé par son patron, pour s’occuper d’une affaire : une jeune-fille de 15 ans a été violée et assassinée. On comprend vite qu’on l’a chargé de l’affaire pensant qu’il ne ferait rien. Il va pourtant mener l’enquête de manière totalement incongrue et arriver à des résultats tout en obtenant un certain respect de ses collègues.

 

 

Mon avis :

J’ai bien aimé l’humour décalé, l’écriture de l’auteur. Le livre comprend plusieurs chapitres dans lesquels le narrateur change. C’est vrai aussi que Popotin est ridicule mais devient au fil des pages attachant. Il a une certaine culture, surtout il connaît très bien les livres policiers anglo-saxons dont il s’inspire. J’ai eu du mal au début à entrer dans le livre, mais ensuite je me suis régalée.

 

 

Bibliographie :

L’auteur a écrit plusieurs livres en langue portugaise, trois seulement sont traduits en français :

L’esprit des eaux

Yaka

 

 

Les plaisirs de la table :

En terminant le livre, j’ai fait un gâteau renversé à l’ananas pour le goûter.

1 petite boîte d’ananas

150 g de beurre fondu

cassonade

125 g de sucre semoule

3 œufs

125 g de farine

1 sachet de levure chimique

vanille

Tartiner le fond d’un moule à manqué de beurre et de cassonade, le fond et les bords

Disposer les tranches d’ananas dessus.

Mélanger le sucre, les œufs, la farine, la levure, le beurre fondu, la vanille ainsi qu’ 5 cl de jus d’ananas.

Verser dans le moule et faire cuire 30 minutes à thermostat 6 (180°).

Démouler quand le gâteau a un peu refroidi.

 

 

Martine M.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Archives

Liens