Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 08:07

Intervention

 

 

 

Robin COOK

 

 

 

                                                                                                                      images (3)

Roman policier médical

 


L’auteur :

Robin Brian COOK est né le 4 mai 1940 à New-York. Il est médecin et romancier écrivant sur la médecine et la santé publique. Il est diplômé des universités de Wesleyan, de Columbia et d’Harvard. Il habite Boston et la Floride. Ses romans combinent les faits médicaux avec l’imagination. Son objectif principal est de sensibiliser le public aux possibilités technologiques de la médecine moderne et aux problèmes éthiques qui en découlent. Il a servi dans la marine et a écrit son premier roman en 1970 dans un sous-marin. Il a exploré beaucoup de sujets médicaux tels que : le don d’organes, le génie génétique, la fécondation in vitro, les fautes médicales, le tourisme médical, le financement de la recherche…

 


Le  livre :  Intervention (439 pages-2010)

Shawn Doherty, archéologue, découvre presque par hasard l’ossuaire de la Vierge Marie. Sa femme Sana, généticienne, va pouvoir faire des analyses ADN. Shawn est ami depuis leurs études à la faculté avec Jack Stapelton, médecin légiste et James O’Rourke archevêque de New-York. Jack a perdu sa première femme et ses deux filles il y a quelques années et il est remarié maintenant  et a un petit garçon de 5 mois qui souffre d’un cancer très avancé. Les 3 hommes vont se retrouver liés à nouveau par cette découverte mais pour des raisons différentes elle va modifier radicalement leurs vies. Shawn et Sana nourrissent des ambitions professionnelles très personnelles, James ne veut pas que l’affaire s’ébruite car elle bouleverserait les fondements de l’église catholique et il va tout faire pour empêcher le monde d’apprendre que la Vierge Marie avait le pouvoir de guérison et avait porté d’autres enfants que Jésus. Jack, lui, ira jusqu’à croire à une médecine parallèle qu’il combattait farouchement auparavant.

 

 

Mon avis :

J’ai trouvé le début du livre assez long avec la croisade de Jack contre les chiropraticiens et les médecines parallèles. L’action arrive lentement presque vers le milieu du livre. Par contre le roman se lit facilement, c’est fluide et sans surprise. La fin est trop abrupte à mon goût.

 

 

Bibliographie : entre autres

Avec intention de nuire

Naissance sur ordonnance

Vengeance aveugle

Risque mortel

Facteur risque

Etat critique

Morts accidentelles

Invasion

Toxine

Les mois d’avril sont meurtriers

Crises, etc…

 

 

Les plaisirs de la table : j’ai fait une nouvelle quiche à ma façon et nous l’avons trouvée très bonne.

Quiche à la courgette et au chèvre :

Faire cuire 4 courgettes sans les éplucher, coupées en rondelles et bien les égoutter.

Foncer un moule à tarte avec des bords un peu hauts d’une pâte feuilletée. Etaler une bonne cuillère à soupe de moutarde forte de Dijon sur le fond et y poser les courgettes très bien égouttées. Couper en tranches une grosse bûche de fromage de chèvre ou à défaut deux petites bûchettes et poser sur les courgettes. Battre 3 œufs entiers avec sel, poivre, muscade et une pincée de curry et 25 cl de crème fraîche liquide. Verser sur la quiche et faire cuire au four à thermostat 180° (7) pendant 30 minutes environ. Nous préférons la déguster tiède avec une bonne salade verte bien assaisonnée. Elle est aussi pratique à emporter en pique-nique le lendemain quand elle a passé la nuit au frigo.

 

 

quiche courgettes

 

 

Martine M.

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS POLICIERS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens