Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 09:46
Histoire Couleur Terre - Les nourritures de l'âme - Nuits de noces
Histoire Couleur Terre - Les nourritures de l'âme - Nuits de noces

couleur-terre-1.jpg  couleur-terre-2.jpg  couleur-terre-3.jpg

 

 

Kim DONG-HWA

Bande dessinée adultes (manga coréen : manhwa)

 

 

                                                                      images (1)

 

 

L'AUTEUR : se référer à l’article sur la Bicyclette rouge

 

 

 

 

LES LIVRES :  Histoire Couleur Terre  (3 tomes- 2006) :

Ihwa est une petite fille qui a 7 ans au début de l’histoire. Elle vit avec sa mère, la veuve Namwon, qui tient une taverne. Un soir, un écrivain public qui s’est perdu demande l’asile pour la nuit. C’est le coup de foudre entre la mère et lui. Depuis, chaque fois qu’il reviendra dans la région, il habitera chez elles et laissera un pinceau. Le livre décrit la vie de Ihwa, son éveil à la sexualité et à l’amour grâce aux fleurs, à la nature, aux plantes, etc…Jusqu’à son mariage avec la description de la cérémonie dans le dernier tome de cette trilogie.

Les nourritures de l'âme : (173 pages - 2008) Editions Casterman

Hymne à la nature et à la femme. Nouvelles écrites par les lecteurs du magazine coréen "Bonnes pensées". Kim Dong-Hwa les a adaptées en bande-dessinée. Sensible, poétique...

Nuits de noces : (76 pages - 2013) Editions Casterman

Eveil à la sensualité de deux fiancés très jeunes dans la campagne coréenne qui a presque disparu aujourd'hui.

 

MON AVIS :

Aussi excellent que la série de la Bicyclette rouge, sauf que Histoire Couleur Terre est en noir et blanc. Le trait est fin, traduisant à la perfection la poésie du texte et de la nature. Les annotations en bas de pages donnant des explications sur la signification de certains termes et de certaines plantes et fleurs sont vraiment un plus pour la compréhension de la vie coréenne. On a l’impression d’entrer dans le paysage et dans les saisons qui passent.

J’adore !!!

Autant de poésie dans les deux atures albums qui sont en couleur. 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Se référer à l’article sur la Bicyclette rouge

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE

Pas de recette de cuisine avec la bande-dessinée, simplement quelques extraits du texte :

Tome 1 : Ihwa a rencontré un jeune moine et tous les deux sont attirés l’un par l’autre. Il balaie la cour du temple en pensant :

« Tu sais quoi, Ihwa ? J’ai cru au début que tu serais aussi importante qu’une toute petite graine de fleur. J’ai cru que le vent finirait par t’emporter comme une graine de pissenlit. Mais je me suis trompé. Tu as pris racine dans mon cœur et ton ombre est devenue aussi immense que les feuillages d’un Ginkgo. »

Tome 2 : Ihwa a rencontré Deok-Sam, un ouvrier agricole :

« J’ai eu tort de croire que l’amour avait la douceur des friandises. En vérité, il a le goût du sel. Quand on tombe amoureux, on a perpétuellement soif de l’autre… Je viens à peine de quitter Deok-Sam et il me manque déjà… »

Tome 3 : Ihwa et sa maman parlent d’une fleur, le Lycoris :

« Ce sont les maladies d’amour qui sentent si bon »

« Quel drôle de nom ! »

« Le lycoris fleurit entre septembre et octobre. Mais ses feuilles n’apparaissent qu’au moment des premières gelées après que les fleurs se sont fanées. Et ensuite il garde son beau feuillage vert pendant tout l’hiver .»

« Si je comprends bien, les fleurs et les feuilles ne se croisent jamais ».

d’où l’explication du surnom de la fleur : maladie d’amour.

 

 

Martine M.

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans La Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens