Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 09:36

sollogoub.jpg

 

Tania SOLLOGOUB

                                                                                             images (3)

Roman ados

L’auteure :

Elle vit et travaille à Paris et en Russie.

Elle est responsable Master chez Sciences-Po.

 

 

Le livre : Au pays des pierres de lune

Une jeune-fille de 13 ans (on ne connaît pas son prénom) va tous les ans aux vacances de février chez sa grand-mère Babou qui vit dans un HLM de Boulogne-Billancourt. Elle nourrit sa petite-fille d’histoires russes, de fantaisie et d’exubérance. Dans ce HLM qui est très cosmopolite, tout le monde se connaît, se parle, s’entr’aide. Chez les arrières-grands-parents c’est l’apéritif tous les soirs et ceux qui veulent peuvent venir écouter la chasse à l’ours ou d’autres histoires. La petite-fille de Babou y rencontre Boris et tombe amoureuse pour la première fois. Ils vont passer des vacances formidables à se promener en ville ou dans le bois de Boulogne. Elle va apprendre à grimper aux arbres, à voler de petits objets dans les magasins. Bien qu’il ne se passe absolument rien entre eux, elle n’oubliera jamais Boris et ces vacances.

Babou, qui a senti que sa petite-fille grandissait, lui donnera à la fin de son séjour la bague sertie d’une pierre de lune qu’elle porte en permanence.

 

 

Mon avis :

J’ai bien aimé l’écriture et surtout la fantaisie qui se dégage dans ce roman. Il donne envie de connaître cette famille, d’en faire partie. J’ai eu le sentiment que l’auteure voulait partager avec les lecteurs cette exubérance, cette générosité du caractère russe. Mission accomplie !

 

 

Bibliographie :

Romans ados et jeunesse :

Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous

James le lapin qui en savait trop

Les babouins du baobab

Essai : économie du risque pays en collaboration avec Nicolas Meunier

 

 

Les plaisirs de la table :

Je ne me permettrai pas de parler de la cuisine russe, j’en serai incapable ! Par contre j’ai une recette d’entrée avec des betteraves rouges excellente !

 

Salade de betteraves et foies de volaille

2 betteraves rouges cuites

8 foies de volaille

3 cuillères à soupe de vinaigre

4 cuillères à soupe d’huile d’olive

du cumin, du persil, sel et poivre

Faire revenir les foies de volaille dans une poêle à l’huile d’olive, ajouter sel et poivre et cumin. Enlever les foies, et à la place verser 2 cuillères à soupe de vinaigre et gratter la poêle. Remettre les foies et cuire encore environ 3 minutes en remuant bien. Les découper en petits dés.

Répartir les betteraves rouges coupées en petits dés dans 4 jolis bols, ajouter les foies de volaille, et assaisonner avec le reste d’huile et de vinaigre. J’utilise le vinaigre balsamique blanc ou rose, il a un léger goût sucré excellent pour cette recette. Parsemer de persil plat.

 

 

Martine M.

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADOS
commenter cet article

commentaires

sonya 09/09/2015 15:57

il est très beaux ce roman

requiéa 27/08/2015 17:02

je l'ai lu est il est très bien je l'adore

m 27/08/2015 17:29

je suis contente qu'il vous ait plu !

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens