Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 17:40

anka

 

Guillaume GUERAUD

 

 

 

                                                                                                                   images (4)

Roman ados

 

 

L’auteur :

Il est né en 1972 à Bordeaux. Il a d’abord été journaliste mais il ne plaisait pas forcément aux lecteurs car souvent trop insolent. Son premier roman Cité Nique le Ciel a été édité très tôt et a beaucoup plus. Du coup, il s’est mis à l’écriture à plein temps et propose aussi des animations littéraires. Il vit à Marseille.

 

 

Le livre : Anka (2012).

Un jour, Marco seul à la maison, ouvre la porte à deux policiers qui lui apprennent le décès de sa mère. Après leur départ, il reste tétanisé tentant de reprendre ses esprits quand sa mère bien vivante rentre à la maison. Ce n’était pas une erreur, simplement ses parents ne sont pas mariés et son père pour gagner de l’argent, a contracté un mariage blanc 10 ans auparavant pour permettre à une jeune roumaine d’obtenir des papiers français. Puis  son père avait oublié et la mère de Marco, qui était au courant, ne s’en préoccupait pas non plus. Marco ne comprend pas cette indifférence : son père récupère deux sacs et Marco voit sa photo et apprend son nom Anka. Révolté par cette mort tellement triste, elle a fini sans domicile, sans argent, sans rien, agressée dans la rue. Il va essayer de marcher dans les pas d’Anka, revivre ses derniers jours, comprendre enfin. Jusqu’où pourra-t-il aller et cela ne va-t-il pas le détruire ?

 

 

Mon avis :

Le sujet et l’histoire sont difficiles pour un livre ado et le langage est assez violent. C’est sombre et sans apporter beaucoup d’espoir. Il faut lire autre chose après pour ne pas garder un goût amer dans la bouche.

 

 

Bibliographie :

Romans ados entre autres :

Je mourrai pas gibier

Les chiens écrasés

Déroute sauvage

Le contour de toutes les peurs

 

Romans jeunesse entre autres :

Affreux, sales et gentils

Arrête ton cinéma

 

Albums :

Raspoutine

Oméga et l’Ourse

 

 

Les plaisirs de la table : j’ai fait pendant que je lisais le livre, un hachis de viande aux courgettes :

Pour 500 g de viande hachée, éplucher, couper en rondelles et cuire 6 courgettes. Bien les égoutter après cuisson.

Faire cuire la viande avec des oignons, de l’ail, du sel, du poivre, du paprika en poudre et de la sauce tomate.

Huiler à l’huile d’olive un plat allant au four, mettre une couche de courgettes, une couche de viande hachée et une couche de courgettes. Saupoudrer de gruyère râpé et mettre au four pendant une petite demi-heure. C’est un hachis parmentier sans pommes de terre mais avec des courgettes.

 

Hachis-parmentier-courgettes-1.jpg


 

 

Martine M.

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADOS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens