Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 09:16

Ombre bastides

 

Daniel VIGOULETTE

 

                                                                 images (4)

 

Roman terroir

 

L'AUTEUR :

Il est né à Villeneuve sur Lot et est entré à la Gendarmerie en 1979. Il a beaucoup voyagé dans le cadre de son métier. Il s'inspire de la vie de tous les jours, de ses rencontres pour écrire ses romans qui sont surtout des policiers terroir. Il est passionné de lecture depuis son plus jeune âge.

 

 

LE LIVRE : A l'ombre des Bastides (393 pages – 2013)

1947 : après la seconde guerre mondiale.

Jacques Dupuch a été dans un camp de prisonniers et s'est évadé. Après la guerre, il travaille dans l'entreprise familiale : c'est une fabrique de peignes en cornes qui périclite, le plastique remplaçant tous les autres matériaux. Blanche, sa fiancée, est morte pendant la guerre et il a du mal à reprendre sa vie. Il apprend que son meilleur ami, Victor Lavigne, fils de l'autre industriel du peigne de la ville, l'a dénoncé aux allemands pour avoir Blanche. Pour survivre et avancer, il devra retrouver Victor et comprendre sa haine à son encontre.

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

Porta Verde

La petite mer

L'île aux peupliers

Les ombres du Léman

Vendanges écarlates

 

 

 

MON AVIS :

J'ai bien aimé le roman, la description de la région, les personnages malgré une certaine lenteur dans l'intrigue.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

On mange le cassoulet en Garonne, j'ai fait récemment un plat de haricots blancs à la tomate.

Faire tremper les haricots blancs toute une nuit dans de l'eau froide et dans un grand saladier, les haricots vont gonfler.

Les faire cuire à l'eau bouillante le lendemain jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Environ 45 minutes.

Dans une cocotte, faire fondre 1 gros oignon, 2 belles gousses d'ail et ajouter la sauce tomate (quand elle est faite maison c'est encore meilleur). Bien saler, poivrer. Ajouter les haricots blancs cuits et égouttés et bien mélanger. Si on a des herbes fraîches, telles que thym, laurier, origan, les couper finement au ciseau et les ajouter au dernier moment avec du persil frais bien-sûr. Servir très chaud.

 

Haricots-1.jpg

 

Haricots-2.jpg

 

 

 

 

Martine M.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Archives

Liens