Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2018 1 11 /06 /juin /2018 08:16
Le cri du diable
Le cri du diable

Damien MURITH

 

 

 

Roman

 

 

 

 

L'AUTEUR :

 

 

Il est né en 1970. Il vit dans le canton de Fribourg en Suisse, est marié et a trois enfants. Il est enseignant. Il a reçu 4 prix littéraires pour son premier livre, “la lune assassinée”, première partie de son cycle des Maudits.

 

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

 

 

Le cri du diable (119 pages – 2017)

 

 

 

Editions L'âge d'Homme, collection Contemporains

 

 

 

Sélectionné pour le

 

 

 

Prix Lettres Frontière 2018 Suisse Romande

 

 

 

 

Camille est une jeune-femme qui fuit des hommes qui la pourchasse. Elle cherche l'homme idéal. Elle fuit la campagne pour arriver en ville. Camille est une femme d'une jalousie maladive.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

 

 

Romans adultes :

 

 

Cycle des maudits :

 

 

1 – La lune assassinée (2013)

2 – Les mille veuves (2015)

3 – Le cri du diable (2017)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

 

 

Un livre déroutant formé par de petits textes très bien écrits. Je me suis laissée portée par les mots. Par contre, si j'avais lu les deux premiers avant j'aurais mieux compris dès le départ. Un livre particulièrement sombre mais qui marque et qu'on n'oublie pas.

 

 

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

 

 

 

Pas de recette de cuisine avec ce livre très court qui doit se laisser digérer.

 

 

Martine M.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Archives

Liens