Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2018 3 13 /06 /juin /2018 08:56
Le copain de la fille du tueur  -  Samedi 14 novembre
Le copain de la fille du tueur  -  Samedi 14 novembre
Le copain de la fille du tueur  -  Samedi 14 novembre

Vincent VILLEMINOT

 

 

Roman adolescents

 

 

 

L'AUTEUR :

 

 

cf article précédent

 

 

 

 

LES LIVRES :

 

 

 

 

Le copain de la fille du tueur (260 pages – 2016)

 

 

Editions Nathan

 

 

 

 

 

Charles est le fils d'un poète célèbre suisse ; son père très malade va bientôt mourir.

Il est envoyé dans un internat dans les montagnes suisses pour “gosses de riches”. Il rencontre Selma, mystérieuse, solitaire, et si belle ! Ils tombent éperdument amoureux.

Le père de Selma est un célèbre narcotrafiquant.

 

 

 

Samedi 14 novembre (213 pages – 2016)

 

 

Editions Sarbacane

 

 

B. était à une terrasse de café le vendredi 13 novembre lors de l'attaque des terroristes. Son frère, Pierre, meurt et lui est blessé. Mais il a vu un des terroristes dans la voiture et il le reconnaît le lendemain en quittant l'hôpital. Il le suit …..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

 

cf article précédent

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

 

Le copain de la fille du tueur :

 

Le destin de ces deux jeunes que tout sépare est intéressant mais globalement, j'ai trouvé le livre décevant.

 

 

Samedi 14 novembre :

 

J'ai été déroutée par le style d'écriture du livre. L'histoire est prenante et bien-sûr ne laisse pas indifférent. A la fin, je reste sur un goût d'inachevé. Mais je pense que c'est voulu par l'auteur.

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

 

 

Je n'ai pas pensé à la cuisine en lisant les livres.

 

Martine M.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Archives

Liens