Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2018 3 23 /05 /mai /2018 20:12
Transcolorado
Transcolorado

Catherine GUCHER

 

 

Roman

 

 

 

L'AUTEURE :

 

 

Elle est née en 1961 à Chambéry. Elle travaille dans le social pendant 15 ans avant de devenir enseignant-chercheur en Sociologie à Grenoble. Elle est maître de conférence, Directrice de la structure fédérative de recherche santé-société et responsable de l'axe vieillissement-longévité-autonomie.

 

 

 

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

 

 

Transcolorado (170 pages - 2017) Editions Gaïa

 

 

Sélectionné pour le prix Lettres Frontière

 

2018-2019 :

 

 

Catégorie Rhône-Alpes.

 

 

Sélectionné pour le prix du premier roman de Chambéry 2018.

 

 

Une jeune-fille abîmée par la vie, prend parfois le bus Transcolorado pour essayer d'oublier pendant le trajet les mauvais souvenirs. Elle va jusqu'à l'arrêt des quatre montagnes et revient. Un jour, elle rencontre Tommy dans le café où elle a l'habitude de boire des café-whiskys souvent sans modération.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

 

Pas d'autre roman pour l'instant mais plusieurs documentaires

 

 

La gérontologie sociale : héritages et réflexions contemporaines (2012)

 

Vivre au grand âge : la dépendance des personnes âgées (2001)

 

Action gérontologie municipale (1998)

 

Regards sur la maladie d'Alzheimer (2013)

 

Retraite et vieillissement : intervention publique et action sociale (2015)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

 

Un premier roman bien écrit : j'ai aimé les trois quarts du livre et puis j'ai trouvé le dernier quart très lent. Un personnage de femme par contre très intéressant.

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

 

Je n'ai eu aucune inspiration cullinaire en lisant le livre.

 

 

Martine M.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Archives

Liens