Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2017 1 11 /09 /septembre /2017 09:47
Le Français de Roseville

Ahmed TIAB

 

Roman policier algérien

 

 

L'AUTEUR :

 

Il est né en 1965 à Oran en Algérie. Il enseigne et vit à Nyons en France depuis les années 90. Il retourne en Algérie tous les deux ans environ. Avec le roman il est sélectionné pour le prix Landerneau et le grand Prix de littérature policière en 2016.

 

 

 

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

 

 

Le Français de Roseville (300 pages - 2016)

Editions de l'Aube Noire

 

Sélection Rhône-Alpes pour

 

le Prix Lettres Frontière 2018

 

 

 

 

 

 

 

Oran : le commissaire Kémal Fadil est amoureux d'une nigériane et vit avec sa mère en bonne entente. Il est appelé sur le chantier de rénovation concernant le quartier de la Marine à Oran. On a découvert les restes d'un enfant et d'un adulte enterrés au pied d'un arbre. Les squelettes datent visiblement des années 60. Le commissaire devra remonter dans l'histoire de l'Algérie des années 50 et 60 avec toutes les difficultés et douleurs que cela comporte pour résoudre cette affaire. Un voyage en France sera nécessaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Romans :

 

Gymnopétrie d'une disparue

Le désert ou la mer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

Excellentissime ! J'ai adoré l'écriture, l'histoire, les protagonistes. Pour une fois, on y parle de la guerre d'Algérie, des rapports avec la France et de la vie de la population sur plusieurs périodes. Très intéressant, l'intrigue très bien menée. Je n'ai pas pu lâcher le livre avant de l'avoir terminé.

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Quelques liens pour mieux comprendre l'histoire de ce pays et quelques photos d'Oran.

Je ne connais vraiment rien à la cuisine algérienne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Martine M.

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans LETTRES FRONTIERE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens