Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 08:38
Louis Soutter, probablement
Louis Soutter, probablement

Michel LAYAZ

 

Roman suisse

 

 

L'AUTEUR :

 

Il est né le 15 août 1963 à Fribourg en Suisse. Il vit à Lausanne et à Paris. Il est licencié ès Lettres de l'Université de Lausanne et enseigne à temps partiel. En parallèle, jusqu'en 2000 , il dirige une galerie d'art à Lausanne consacrée aux artistes contemporains. Son premier roman est écrit en 1992 après un voyage de 6 mois autour de bassin méditerranéen. Il fonde en 1988 la revue « Les Acariens ». Il représente la Suisse avec 13 autres écrivains en 2001 dans le cadre des Belles Etrangères organisé par le Ministère français de la culture. 2006 : il est invité avec 2 autres écrivains à représenter la Suisse au salon du livre de Paris où la Francophonie est à l'honneur.

 

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

Louis Soutter, probablement (236 pages - 2016) Zoé Editions

 

Sélection Suisse-Romande prix Lettres Frontière 2018

 

 

 

Une biographie romancée de l'artiste contemporain Louis Soutter, qui est aujourd'hui mondialement reconnu mais qui ne l'a pas été de son vivant. Violoniste de génie (il a en partie gagné sa vie ainsi), il avait des « absences » qui ne lui permirent pas de garder ses emplois de musicien. Il a été marié à une riche américaine : ils s'installent à Colorado Springs et il devient directeur de l'école des Beaux Arts de la ville. Rattrapé par ses démons, ils divorcent et il revient en Suisse. Il finit par être interné à 52 ans par sa famille dans un asile de vieillards. C'est surtout là que son génie de dessinateur et peintre se développera. Louis Soutter sera toute sa vie une personnalité artistique incomprise sauf de certains initiés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Romans adultes :

Les larmes de ma mère

La joyeuse complainte de l'idiot

Le nom des pères (3 récits)

Les légataires

Quartier terre

Cher Boniface

Il est bon que personne ne nous voie

Le tapis de course

Deux soeurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

J'ai aimé l'écriture que j'ai trouvée poétique et précise. Je ne connaissais absolument pas cet artiste contemporain et j'ai apprécié de découvrir ses œuvres.

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

 

Pas de recette de cuisine mais un lien vers un site concernant Louis Soutter.

 

 

 

 

 

 

 

 

Martine M.

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans LETTRES FRONTIERE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens