Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 08:40
Les contes défaits
Les contes défaits

Oscar LALO

 

Roman

 

 

L'AUTEUR :

 

Ecrivain français qui écrit des plaidoiries, des cours de droit, des chansons, des scénarii et un premier roman qui ne laisse absolument pas indifférent.

Je n'ai vraiment rien trouvé d'autre sur cet auteur sur internet. Dommage !

 

 

 

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

Les contes défaits (235 pages - 2016) Editions Belfond

 

Sélection Suisse-Romande pour le prix

 

Lettres Frontière 2018

 

1er roman de l'auteur.

 

 

 

 

 

Le « home », sorte de colonie de vacances pour enfants de familles aisées. Les parents pensent que leurs enfants sont bien accueillis : ils payent cher cet établissement. Mais l'envers du décor est abominable : une directrice autoritaire et qui ferme les yeux sur les « actions » de son mari très « paternaliste » envers les enfants. Un enfer qui durera longtemps, marquera à jamais ces enfants qui ne pourront pas vraiment devenir adultes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Pas d'autres romans pour l'instant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

Un sujet tabou, très difficile. Comment décrire l'indicible horreur de ces enfances gâchées, irrémédiablement perdues. Avec Oscar Lalo, c'est possible sans tomber dans le misérabilisme. Un roman fort, poignant, coup de poing qui ne peut pas être ignoré. Et puis, ce qui m'a marquée, c'est le silence : le silence de ces petits qui ne peuvent en parler à personne !

D'accord j'ai aimé la première partie, mais moins les dernières.

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Pas de recette de cuisine.

 

 

 

 

 

 

 

Martine M.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans LETTRES FRONTIERE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens