Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 08:47
Série Phaenix
Série Phaenix
Série Phaenix

Carina ROZENFELD

 

 

Romans fantastiques jeunes-adultes-ados

 

 

L' AUTEURE  :

 

cf article précédent

 

 

 

 

 

LES LIVRES : Série Phaenix

 

Tome 1 : Les cendres de l'oubli (438 pages - 2012) Editions Robert Laffont

 

 

Anaïa est une jeune-femme de 18 ans qui vient d'avoir son bac et vit depuis peu avec sa famille en Provence. Ses parents retapent une maison pour en faire des chambres d'hôtes. Elle commence sa première année universitaire. Elle est passionnée de musique (elle joue du violoncelle) et de théâtre. Mais elle fait des rêves, dans lesquels un jeune-homme qu'elle ne distingue pas lui demande de se souvenir. Et puis des grains de beauté apparaissent dans la paume de sa main gauche et qui la démangent.

 

Tome 2 : le brasier des souvenirs (411 pages – 2012) Editions Robert Laffont

 

Deux hommes intriguent Anaïa et vers qui elle est attirée. Eidan, le musicien, et Enry le grand blond sympathique. Lequel est son âme sœur ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

cf article précédent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

Intéressant, une bonne distraction sans plus. Par contre, j'aime bien l'écriture de l'auteure.

 

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

 

Pas de recette de cuisine mais la légende du Phénix en lien.

 

 

 

Martine M.

 

Série Phaenix
Série Phaenix
Série Phaenix

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADOS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens