Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 15:51
Monsieur Origami
Monsieur Origami

Jean-Marc CECI

 

Premier roman

 

 

L' AUTEUR :

 

Il est né en 1977 en Belgique. Il a la nationalité belge et italienne. Il a une formation universitaire de juriste, est théoricien de droit. Il est marié, a deux enfants et vit dans le sud de la Belgique.

 

 

 

 

 

 

 

LE LIVRE:

 

Monsieur Origami (158 pages -2016) Editions Gallimard

Sélection pour le prix du Premier Roman Salon de Chambéry 2017

 

Kurogiku travaille avec son père dans son village au Japon : ils préparent le washi, papier artisanal japonais. A 20 ans, il quitte son pays car il est tombé amoureux d'une femme qu'il n'a vu que quelques secondes. Il va jusqu'en Toscane en Italie et s'installe dans une ruine isolée. Il a apporté de son pays des pieds de kozo l'arbre à mûriers. Pendant 40 ans il fabrique ce papier spécial : il vend une partie de sa production et garde l'autre pour fabriquer des origamis qu'il observe quand il les déplie. Un jour, Casparo un jeune horloger arrive chez lui pour trouver à se loger : il voudrait fabriquer une montre complexe avec toutes les mesures du temps disponibles. Les deux hommes vont passer du temps ensemble, se comprendre et confronter leurs existences.

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Premier roman de l'auteur.

 

 

 

 

 

MON AVIS :

 

Une réussite : écrit sous la forme ressemblant à des haikus, cela donne de petits chapitres comme des bijoux. J'ai adoré le livre, l'ambiance calme, reposante et zen transcrite par le personnage de Monsieur Origami. Une grande tendresse et un apaisement ressortent du texte.

 

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Par contre, c'est tellement beau que la cuisine ne m'a pas effleurée pendant la lecture.

 

 

 

Martine M.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans Prix du premier roman
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens