Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 16:19
Lucie ou la vocation
Lucie ou la vocation

Maëlle GUILLAUD

 

Premier roman

 

 

L' AUTEURE :

 

Elle est née en 1974 et est française. Elle est éditrice chez Albin Michel. Ce premier roman est inspiré par l'histoire d'une de ses amies qui est entrée au couvent.

 

 

 

 

 

 

 

LE LIVRE:

 

Lucie ou la vocation (200 pages – 2016) Editions Héloïse d'Ormession

Sélectionné pour le Prix du Premier Roman au festival de Chambéry 2017.

 

Lucie est amoureuse de Dieu : elle veut entrer au couvent, laisser tomber ses études. Le chemin est semé d'embûches aussi bien à cause de sa famille et de ses amis mais aussi à cause de la dureté et des humiliations quotidiennes. Il lui faut être forte, malgré le doute qui parfois s'invite lié aux manipulations de la mère supérieure et aux ambitions personnelles.

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Premier roman de l'auteure.

 

 

 

 

MON AVIS :

 

Un sujet difficile, parfois oppressant malgré une belle écriture. On découvre un monde très rigide avec des règles difficiles. Je me suis posée la question : Lucie est-elle vraiment habitée par sa vocation ou par son ambition ?

 

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Je n'ai pas du tout pensé à la cuisine en lisant le livre. De plus, au réfectoire, visiblement les novices sont « engraissées » et la nourriture provoque un dégoût certain.

 

 

 

 

Martine M.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans Prix du premier roman
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens