Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 08:51
Archives du vent
Archives du vent

Pierre CENDORS

 

Roman

 

 

L' AUTEUR :

Il est né en 1968 à Ambilly. Il a grandi à Annemasse. Il a suivi des études d'art à Lyon et a voyagé pendant de nombreuses années. Son premier roman paraît en 2006. Il se consacre à l'écriture grâce à une bourse du Centre National du Livre.

 

 

 

 

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

Archives du vent (310 pages - 2015) Editions Le Tripode

Sélection Rhône-Alpes du Prix Lettres Frontière 2016

5ème roman de l'auteur

 

 

 

 

Egon Storm est un réalisateur de génie. Il a inventé un procédé cinématographique le Movicône.

Erland Solness est un homme qu'il a connu quand ils étaient jeunes. Le livre est bourré de références à la littérature, au cinéma, aux acteurs, à la philosophie, etc...

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

Poésie :

Chant unique du vide

L'invisible dehors : carnets islandais d'un voyageur intérieur

Romans :

Engeland

L'homme caché

Exit exil

Les fragments Solander

Adieu à ce qui vient

Rimbaudelaireroad

Le voyageur sans voyage

 

 

 

MON AVIS :

Déroutant, décousu : j'ai eu beaucoup de mal à comprendre la trame du roman. Les incessants retours en arrière perturbent la lecture. Chaque scène est-elle réelle ? Je pense avoir très mal compris le livre. Ce serait intéressant de rencontrer l'auteur pour des explications.

 

 

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Pas de recette de cuisine.

 

 

 

 

 

Martine M.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans LETTRES FRONTIERE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens