Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 11:12
Atto Quarto
Atto Quarto

Jacques CITOLEUX

 

Roman policier

 

 

L' AUTEUR :

Il est né à Loudéac dans les Côtes d'Armor en Bretagne. Il est naturaliste avant d'être écrivain. Il est installé depuis 10 ans à Quimper. Ses deux premiers romans sont autoédités.

 

 

 

 

 

 

LE LIVRE :

 

Atto Quarto (237 pages - 2007) Autoédité

 

Un astronome, une ancienne diva, un inspecteur de police se heurtant au silence des montagnes, des fous de la grimpe risquant leur vie et celles des autres pour découvrir une nouvelle voie d'escalade, d'étranges hiéroglyphes gravés dans la roche, une gardienne de refuge et son amant : autant de personnages sans compter la montagne, le Mont Blanc et la Mer de Glace et les autres sommets : il faudra attendre les dernières pages pour comprendre leurs liens.

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

Noir Eden (autoédité)

Arrivée d'air chaud chez les Editeurs de l'Harmattan

 

 

 

MON AVIS :

Je ne vais pas dire que j'ai détesté mais plutôt que je n'ai pas du tout aimé. Trop alambiqué et surtout très mal édité avec des fautes couvertes de blanc correcteur et des pages entières collées sur une autre ou se décollant de la reliure. Très désagréable et inintéressant.

Je l'avais réservé dans le cadre d'une animation bibliothèque concernant la musique : je cherchais des livres parlant de musique, du coup je ne l'ai pas gardé pour le présenter.

 

 

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Je n'ai aucune recette à donner en lien avec ce livre.

 

 

 

 

 

 

Martine M.

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS POLICIERS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens