Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 17:18
Série La Grande Route du Nord
Série La Grande Route du Nord
Série La Grande Route du Nord

Peter F. HAMILTON

 

 

Romans adultes science-fiction

 

L' AUTEUR :

Il est né le 2 mars 1960 dans le Comté de Rutland en Angleterre. Il publie son premier texte en 1988 dans un magazine consacré à l'horreur le “Fear Magazine”. Il vit à Rutland Water avec sa femme et ses deux enfants. Son premier roman paraît en 1993. En France, les lecteurs l'ont découvert avec sa série en 6 volumes : “l'aube de la nuit”. Il a déjà reçu le Prix British Science-Fiction 2001 et le Grand Prix de l'Imaginaire 2015.

 

 

LES LIVRES : Série La grande route du nord (les deux tomes ont été couronnés du Grand Prix de l'Imaginaire Etranger 2015).

 

Tome 1 : (525 pages – 2013) Editions Bragelonne

 

Newcastle-Upon-Tyme 2143 : un meurtre violent se produit. La victime est un clone de la famille North qui est toute puissante. L'inspecteur Sidney Hurst nage en eaux troubles à cause de la politique. Et puis ce meurtre a des analogies avec un massacre perpétré sur la planète Saint Libra 20 ans auparavant. Cette planète est vitale pour l'avenir de l'humanité : tout le bio carburant vient d'elle.

Angela Tramelo avait été accusée des meurtres sur St Libra et purge sa peine en prison. Puisqu'elle n'a pas pu commettre le meurtre récent, elle doit donc être innocente, ce qu'elle a clamé pendant ces longues 20 années. Elle a toujours dit que le massacre était dû à un extra-terrestre qu'elle avait entrevu sans être capable de le décrire. L'Alliance (Agence pour la Défense de l'Humanité) forme une expédition sur St Libra à la recherche de cette entité. Angela part avec eux. Mais ils sont assassinés les uns après les autres.

 

Tome 2 : (526 pages – 2014) Editions Bragelonne

Sur St Libra la situation devient intenable. Impossible d'attraper l'assassin. Et puis l'inspecteur Sidney Hurst avance dans son enquête et lui aussi croit de plus en plus à un extra-terrestre. Quand il l'apercevra enfin ce sera très douloureux. Et puis cette entité, est-elle vraiment un ennemi de l'humanité ? Que cherche-t-elle vraiment ?

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE : entre autres

 

Série l'Etoile de Pandore (4 tomes)

Série la Trilogie du Vide (3 tomes)

Série Rupture dans le réel (3 tomes)

 

Dragon déchu

Manhattan à l'envers

 

MON AVIS :

Je me suis régalée ! J'ai eu du mal au début avec tous les personnages, les lieux à retenir. Mais une fois bien installée dans l'histoire, un pur bonheur. C'est sûr que le roman peut paraître compliqué parfois mais il est vraiment bien écrit. Chaque chapître est difficile à lâcher et on a envie de découvrir la suite à chaque page.

Une vraie découverte, je ne lis pas beaucoup de Science-Fiction.

Et puis c'est un genre qui m'était méconnu : le Space-Opéra.

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

 

Plutôt que de proposer une recette de cuisine, je préfère donner une petite explication sur le genre littéraire “le Space-Opéra”.

C'est un sous genre de la Science Fiction : ce sont des histoires d'aventures épiques ou dramatiques se déroulant dans un cadre géopolitique complexe. On peut retrouver des explorations spatiales à grande échelle, des guerres intergalactiques. Ce genre est apparu en France dans les années 40 et devient très populaire dès les années 70 avec Star Trek et Star Wars.

Regarder le site que je mets en lien, c'est vraiment bien complet.

 

 

Martine M.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS FANTASTIQUES- - SICENCE-FICTION
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens