Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 09:52
Le Mont des Brumes
Le Mont des Brumes
Le Mont des Brumes
Le Mont des Brumes

Susan SCHADE et Jen BULLER





Bande-dessinée et roman jeunesse


LES AUTEURS :
Susan est née à Madison dans le Wisconsin, elle est mariée à Jen Buller et ils ont 3 enfants et vivent à Lyme dans le Connecticut. Elle écrit les textes et il fait les illustrations. Elle écrit aussi des livres développant les thèmes de la grossesse et de la parentalité. Son mari rêve depuis toujours de dessiner. Ils se sont rencontrés en 1968 dans un restaurant où elle travaillait comme serveuse. Ils se sont mariés et établis à Lyme ou elle travaillait dans une librairie et lui à la poste. En 1974, il commence des illustrations dans un journal local et 7 ans plus tard il arrive enfin à être publié. C'est le début de leur nouvelle vie.



LES LIVRES : Série le Mont des Brumes
Tome 1 : les voyages de Théodore (187 pages - 2009) Editions Bayard Collection BD KIDS.
Théodore est un petit écureuil qui parle et qui vit dans une immense forêt sauvage. Un jour il est emporté par une inondation causée par un violent orage et se retrouve dans la Cité des Ruines, la légendaire cité construite par les humains dans des temps très anciens et qui ont disparus. De fil en aiguille, il va rencontrer Brun le lézard, Ferdinand le porc-épic et surtout Olive l'ourse qui vient du Mont des Brumes. 
Tome 2 : l'île de Faravole (182 pages - 2010) Editions Bayard Collection BK KIDS
Théodore et ses amis quittent la vie paisible qu'ils ont enfin trouvée sur le Mont des Brumes en échappant aux grands dangers de la Cité des Ruines pour essayer de se rendre sur l'île de Faravole ; ils veulent trouver des traces des humains disparus. En effet, dans les grottes du Mont des Brumes ils ont découvert Oscar un humain minuscule. 
Tome 3 : le rêve de Théodore (188 pages - 2014) Editions Bayard Collection BD KIDS
Théodore termine son voyage mais avant il va falloir qu'ils se battent tous contre les dangereux rato-visons tout droit sortis de la Cité des Ruines, contre un loup-carnivore, contre des crabes géants mécaniques pour sauver le monde tel qu'ils le connaissent. De nouveaux amis les accompagnent : Marrie la corneille, Upsilon le loup. Le Mont des Brumes ne doit pas disparaître !




BIBLIOGRAPHIE : 
Scarlett


MON AVIS : 
Excellent : tantôt de la bande-dessinée, tantôt un roman. C'est vraiment attrayant, intéressant, plein d'humour, très beau. J'ai trouvé le principe des deux genres littéraires parfait et l'histoire est tellement jolie. 




LES PLAISIRS DE LA TABLE :
Je vais proposer une recette de tarte aux poires car ils mangent beaucoup de fruits au sirop dans la Cité des Ruines ; en effet, ce sont les boîtes de conserve qui se sont le mieux conservées depuis la disparition des humains.


Tarte aux poires de deux façons


Première façon : étaler une pâte sablée dans le moule à tarte, y mettre au fond un mélange de farine et de poudre d'amandes et de sucre vergeoise. Poser des tranches fines de poires fraîches et saupoudrer de sucre semoule. Enfourner à four chaud thermostat 7 (180°) pendant une petite demi-heure.


Deuxième façon : étaler une pâte feuilletée sur une grande plaque, disposer des tranches fines de poires et saupoudrer de sucre semoule. Poser un peu partout sur les poires des amandes effilées. Faire cuire à four chaud thermostat 7 (180°) environ 20 minutes. Quand la tarte a un peu refroidi, étaler avec un pinceau de la gelée de pommes ou de coings pour donner du brillant et ajouter un petit goût sucré.

Martine M.






 




 

Le Mont des Brumes
Le Mont des Brumes
Le Mont des Brumes
Le Mont des Brumes
Le Mont des Brumes

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans BANDE DESSINEE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens