Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 09:24
Le liseur du 6h27
Le liseur du 6h27

Jean-Paul DIDIERLAURENT

Roman adultes


L' AUTEUR :
Il est né le 2 mars 1962 dans les Vosges. Il suit des études au DUT de Nancy et travaille quelques temps à Paris avant de revenir dans les Vosges. Il s'inscrit à un concours de nouvelles en 1997 et se consacre depuis à l'écriture. Il a remporté de nombreux prix comme le Prix de la ville de Nanterre 2004 et 2005, le prix de la Communauté Française de Belgique 2005, le prix de la ville gourmande de Périgueux 2008, etc... Il écrit surtout des nouvelles et "le Liseur" est son premier roman.



LE LIVRE : Le liseur de 6h27
(218 pages - 2014) Editions Au Diable Vauvert
Guylain Vignolles est un homme d'environ 30 ans qui est très discret et a toujours été moqué à cause de son nom. Il vit dans un petit deux pièces avec son poisson rouge. Il travaille dans une entreprise qui est spécialisée dans le broyage des livres pour en faire de la pâte à papier. C'est lui le responsable de la machine la Zerstar 500, un ogre à livres. Tous les soirs, il va dans ses entrailles et retire une dizaine de pages épargnées. Il les garde précieusement et les lit à voix haute tous les matins dans son RER de 6h27. Les autres passagers, habitués du même train de banlieue, sont impatients de l'écouter lire ces passages complètement décousus. Un jour il trouve sur son strapontin une clé USB oubliée. Elle contient un journal écrit par une jeune-fille, dame-pipi dans un grand centre commercial.......


BIBLIOGRAPHIE : 
Macadam (nouvelles)


MON AVIS : 
Un petit bijou de plaisir ! Une réelle surprise : l'histoire est très originale, c'est bien écrit. La lecture pour rencontrer des gens et se faire des amis. L'amour aussi peut-être au bout du chemin ? Partager ses lectures, c'est vraiment top !


LES PLAISIRS DE LA TABLE :
Toutes ces personnes qui prennent le RER le matin et le soir pour leur travail emportent la plupart du temps leur repas pour midi. Ma mère fait un taboulé excellent que mes enfants aiment beaucoup.


Le taboulé de Colette
Pour un grand saladier, à partager aussi comme la lecture : mettre 500 g de couscous moyen dans ce grand saladier, ajouter 500 g de tomates en petits dés en gardant tout pour le jus, 500 g de concombres, et 4 oignons. Ajouter le jus de 3 citrons, du sel, du poivre et arroser d'huile de tournesol et bien remuer. Enfin mettre les fines herbes et du persil hachés finement. (on peut ne mettre que du persil si on veut, ou aussi de la ciboulette). Laisser au frais toute une nuit avec un film dessus. Le lendemain (et c'est très important) rectifier l'assaisonnement (sel et poivre) et surtout rajouter du jus de citron si nécessaire. 


Martine M.


Le liseur du 6h27
Le liseur du 6h27
Le liseur du 6h27

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADULTES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens