Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 15:25
La porteuse de mots
La porteuse de mots

Anne POUGER

 

 

Roman jeunesse historique

 

L' AUTEURE :

Elle est née le 7 décembre 1955 en Sardaigne. Elle est historienne, spécialiste du Moyen-Age. Elle a commencé à écrire dans les années 80. Elle anime parallèlement à l'écriture des ateliers de recherche et d'écriture dans les écoles. Elle vit à Paris. Elle écrit aussi des articles de vulgarisation historique pour la presse jeunesse. Elle a reçu le Grand Prix du roman jeunesse décerné par le Ministère de la Jeunesse et des Sports en 2004.

 

LE LIVRE : La porteuse de mots (197 pages - 2014) Editions Casterman

 

Paris 1499, puis Venise et Paris en 1501. Pernelle est porteuse d'eau : elle remplit ses seaux aux fontaines de Paris et vend ensuite des verres d'eau. Elle a un rêve : apprendre à lire et à écrire. Elle rencontre Enzo, un étudiant italien qui va lui donner des cours. Elle va voyager en Italie à la suite de circonstances particulières et travaillera pour un imprimeur de génie, un visionnaire.

 

BIBLIOGRAPHIE :

Roman ados :

Les brumes de Montfaucon

 

Documentaires :

Contes et légendes des 7 merveilles du monde (illustrateur : Hippolyte)

Le pourquoi des choses : origine des mots, expressions et usages curieux

J'imprime pas

 

Romans jeunesse : entre autres

Quelle épique époque opaque

Les derniers jours de Pompéi

Le mystère des pierres

Les énigmes du vampire

 

 

MON AVIS :

Livre bien documenté historiquement et le personnage de Pernelle est vraiment intéressant. Cette jeune-fille qui se bat à une époque où les femmes ne sont vraiment pas bien considérées est très attachante et arrivera à réaliser son rêve.

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Au Moyen-Age, les plus riches mangeaient des volailles. Je propose une recette de pintade que j'ai faite pour le jour de l'an cette année.

 

Pintade farcie aux foies de volaille

 

J'ai acheté une pintade fermière. Je l'ai farcie avec des foies de volaille lavés, dénervés et coupés en morceaux. J'ai ajouté des petits morceaux de pommes, sel et poivre et j'ai refermé la volaille.

 

La poser dans un plat allant au four, la saler, la poivrer et poser un peu partout dessus des morceaux de beurre. Mettre dans le plat tout autour d'autres morceaux de pommes. Ajouter un tout petit peu d'au et faire cuire à four pas trop chaud thermostat 5 (140°) jusqu'à ce que la pintade soit cuite. Je l'ai servie avec des petits gratins potiron et pommes de terre. Il faut aimer le sucré-salé.

 

Martine M.

 

 

La porteuse de mots

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS JEUNESSE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens