Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2016 2 16 /02 /février /2016 09:00
Ciel d'acier
Ciel d'acier

Michel MOUTOT


Roman adultes


L' AUTEUR :
Il est né le 3 février 1961 à Narbonne dans l'Aude. Il est diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Toulouse et de l'Ecole Supérieure de journalisme de Lille. Il est journaliste pour l'Agence France Presse depuis 1985. Il a reçu le Prix Albert-Londres pour son reportage sur la guerre du Kosovo et le Prix Louis Hachette pour son reportage sur les attentats du 11 septembre 2001, il était à New-York à ce moment là. Ciel d'acier est son premier roman.

LE LIVRE : Ciel d'acier (523 pages - 2015) Editions ARLEA.


New-York, 11 septembre 2001 : John Laliberté, un indien Mohawk voit l'effondrement des tours. Comme il est "ironworker", il est  un des premiers à se porter volontaire pour découper l'enchevêtrement des poutres afin de chercher des survivants. Le roman retrace un siècle du destin de ces indiens canadiens et comment ils sont devenus les bâtisseurs de l'Amérique. 


BIBLIOGRAPHIE : 
Documentaire :
Aventurier des glaces : co-auteur Nicolas Dubreuil.



MON AVIS : 
Un excellent livre sur ce qui s'est passé à New-York juste après les attentats, le travail des sauveteurs, les conditions épouvantables, le choc des américains devant l'horreur. La solidarité aussi de tous. 
Le côté historique avec le destin et l'histoire de ce peuple canadien est très intéressant et émouvant. Un roman documentaire complet, très bien écrit. J'ai été emportée par ces histoires et je n'ai pas lâché le livre avant de l'avoir terminé.


LES PLAISIRS DE LA TABLE :
Je n'ai pas une seconde pensé à la cuisine pendant ma lecture.


Martine M.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADULTES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens